Quelques conseils pour prendre soin des yeux de votre chat

· 26 avril 2018
Les chats sont des créatures fantastiques qui nous fascinent. A leur regard en particulier, a été donné une infinité de significations au fil de l'histoire. C'est ce regard qui a vu naître des sentiments allant de l'adoration la plus sincère, à la peur la plus profonde.

Cependant, vous devez prendre en compte certains facteurs pour prendre soin des yeux de votre chat et surtout vous assurez qu’ils sont en bonne santé.

Heureusement, à moins que votre animal souffre d’un problème congénital particulier, les soins oculaires pour les chats sont relativement simples. Gardez en tête que les chats sont sensibles à trois maladies ophtalmologiques principales, qui sont également fréquentes chez l’Homme : la conjonctivite, le glaucome et la cataracte.

« Qui peut croire qu’il n’y a pas d’âme derrière ces yeux lumineux… »

Théophile Gautier

Les pathologies héréditaires

Le cas de la conjonctivite, comme chez l’Homme, se manifeste par une rougeur de l’oeil, des yeux larmoyants, mi-clos en raison de la douleur ou à la sensibilité à la lumière, et par l’apparition de croûtes (elles peuvent être vertes, blanches ou jaunâtre). La conjonctivite apparaît généralement comme un symptôme secondaire de la présence d’un virus.

D’abord, vous devez prêter la plus grande attention à ces symptômes afin d’éviter que cette pathologie devienne chronique. Anticiper la détection de maladies qui peuvent mettre en danger la vie de votre animal de compagnie est primordial.

un chat birmans aux yeux bleus

La cataracte est héréditaire la plupart du temps, elle est la principale cause de cécité chez les chats. Elle se manifeste vers six ans, et vous pouvez l’identifier par l’apparition d’une sorte d’opacité dans l’iris. Au fur et a mesure que la cataracte grandit, cette opacité se transforme en une sorte de tissu blanc qui finit par gêner la vision de l’animal.

La cataracte peut apparaître dans d’autres cas, lors d’un traumatisme oculaire ou de diabète. Le seul traitement pour cette pathologie est chirurgical, et implique l’extraction de la lentille opaque.

Le glaucome

Le glaucome ou l’hypertension oculaire est une augmentation de la pression dans l’œil, avec pour conséquence la détérioration du nerf optique et de la rétine. Il provoque une baisse progressive de la vision, et à terme, la cécité. Etant un problème de pression, il apparait généralement comme un symptôme secondaire d’une autre pathologie dont souffre votre animal de compagnie.

On identifie le glaucome par une inflammation évidente de l’œil de l’animal, et un bleuissement de la cornée.

L’identification rapide de ce problème est essentielle pour que le chat puisse garder la vision totale au niveau de l’œil affecté. En effet, le glaucome provoque des effets irréversibles dès 24 heures.

Pour les trois cas précédents, le traitement de votre animal de compagnie doit être clinique. Le chat ne doit jamais être soumis à un traitement médicamenteux sans une consulatation vétérinaire préalable.

Le nettoyage des yeux

Pour éviter tout autre problème oculaire que pourrait développer votre chat, il est essentiel d’avoir de bons rituels de nettoyage de votre foyer. En effet, nos chers compagnons sont experts pour fouiner dans les endroits humides ou poussiéreux.

Si les chats sont des animaux très soignés, nous vous recommandons tout de même d’être attentifs à l’apparition de croûtes autour des yeux, et de les retirer le plus rapidement possibleDe ce fait, vous évitez toute trace de saleté qui pourrait contaminer l’œil (l’apparition excessive de croûtes peut également être due à la présence de parasites dans l’organisme de votre chat).

un chat blanc aux yeux bleus

 

Pour retirer les croûtes sans blesser votre chat (elles ont tendance à durcir et deviennent difficiles à enlever) ; utilisez un mouchoir ou une serviette trempée dans de l’eau chaude. Commencez par excercer une légère pression sur la croûte et poussez-la doucement vers le bas lorsqu’elle se ramolie. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous l’ayez enlevé complètement.

 

Par ailleurs, brossez régulièrement votre chat ; les poils peuvent entrer en contact avec ses yeux et provoquer des douleurs ou des infections causées par les acariens.

Vous pourriez alorsremarquer que de la poussière, des poils, ou autre, est entré en contact avec ses yeux. S’il se passe les pattes sur le visage avec insistance, frotte sa tête contre les objets, ou si ses paupières sautillent, il est probable que quelque chose le gêne au niveau des yeux.

Les vérifications régulières

Vous pouvez également identifier que quelque chose s’est introduit dans l’œil de votre chat s’il est constamment larmoyant. Si cela arrive, vous pouvez utiliser des larmes artificielles pour évacuer le corps étranger. En revanche, si le symptôme persiste, nous vous recommandons de consulter votre vétérinaire.  Il est possible que l’objet soit difficule à retirer, ou qu’il génère une autre forme de pathologie.

Enfin, une bonne hygiène (y compris donner à votre animal de compagnie un environnement propre dans lequel vivre), des visites fréquentes chez le vétérinaire et, si possible, la connaissance du passé génétique de votre chat, vous aideront à vous assurer que ce dernier jouit d’une bonne santé visuelle et d’une vie plus heureuse.