Comment protéger votre chien contre les coups de chaleur

02 mars, 2018
 

L’été arrive et nous devons tous faire attention à l’augmentation des températures et aux vagues de chaleur. Et nos chers compagnons à fourrure n’y échapperont pas non plus, surtout lorsque l’on sait à quel point ils peuvent être sensibles aux températures élevées. C’est pourquoi vous devez faire très attention et protéger votre chien contre les coups de chaleur.

Informations sur le coup de chaud chez les chiens

Gardez à l’esprit que la saison estivale n’est pas la seule saison pendant laquelle vos animaux peuvent souffrir de ce problème. Exposer votre chien à une séance d’exercice intense, ou le laisser seul dans un endroit fermé et non ventilé, comme une cage ou une voiture, peut être à l’origine d’un coup de chaleur, peu importe le moment de l’année.

Souvenez-vous que les chiens transpirent à travers les coussinets de leurs pattes, mais que la majeure partie de la chaleur de leur corps est libérée par la bouche grâce au halètement.

Un chien dans une bassine d'eau

Lorsqu’un chien subit un coup de chaleur, sa température corporelle, qui est généralement aux alentours de 38 degrés Celsius, atteint 42 degrés.

Cette situation peut avoir de graves conséquences en raison des lésions cellulaires qui se produisent habituellement par manque d’oxygénation et qui peuvent affecter les différents organes.

 

Un coup de chaleur peut avoir de graves conséquences sur vos compagnons poilus. C’est pourquoi, dans ces situations, il vaut mieux prévenir que guérir.

Signes qu’un chien souffre d’un coup de chaleur

Parmi les signes que votre chien souffre d’un coup de chaleur, nous pouvons souligner :

  • Membranes muqueuses rouges ou foncées dans la bouche et dans les yeux.
  • Respiration très rapide et respiration sifflante excessive.
  • Diarrhée sanglante.
  • Vomissements.
  • Faiblesse lors du déplacement.
  • Des convulsions.
  • Perte de conscience.

Prévenir vos amis poilus d’un coup de chaleur

La meilleure chose que vous puissiez faire en cas de coup de chaleur est d’empêcher votre chien d’en souffrir. Comment y parvenir ? En prêtant attention à ces quelques points :

  • Assurez-vous que vos compagnons ont toujours de l’eau propre et fraîche.
  • Veillez à ne pas l’exposer au soleil lors de températures élevées.
  • Choisissez les heures de marche, de jeux et d’exercice les plus basses d’un point de vue température.
  • Si l’animal a accès à un patio, un balcon ou une terrasse, assurez-vous qu’il y ait des espaces ombragés et un récipient d’eau.
  • A l’intérieur de la maison, placez-le dans des endroits bien aérés.

 Ne laissez jamais votre chien seul dans la voiture

Un sujet qui mérite une mention particulière en ce qui concerne la chaleur, les chiens et les automobiles.

Ne laissez jamais, en aucun cas, votre ami poilu seul dans une voiture, même si le véhicule est à l’ombre ou si les températures ne sont pas élevées.

 

Le risque de mort pour votre chien dans ces circonstances est très grand, car la voiture peut rapidement devenir très chaude et se transformer en piège mortel.

Sachez quels sont les chiens les plus à risque de faire un accident vasculaire cérébral

Bien que tous les chiens puissent souffrir d’un coup de chaleur, certains sont plus prédisposés que d’autres : il faut donc faire preuve d’une extrême prudence. A noter :

  • Les chiens brachycéphaliques à tête plate comme le Carlino, le Boxer ou le Bulldog.
  • Les animaux âgés, surtout ceux qui ont des problèmes respiratoires.
  • Les chiots.
  • Les chiens en surpoids.

Comment agir sur un chien affecté par un coup de chaleur ?

Un Border Collie noir et blanc boit à une fontaine

Face à un animal qui souffre d’un coup de chaleur, il ne faut pas trainer. C’est pourquoi les premiers soins que vous pouvez donner à votre chien jusqu’à ce qu’il reçoive des soins médicaux appropriés font souvent la différence entre la vie et la mort. A noter :

  • Mettez-le dans l’endroit le plus frais possible.
  • Essayez de lui faire boire de l’eau, mais ne le faites pas boire s’il ne peut pas le faire tout seul.
 
  • Rafraîchissez votre chien. Mais attention, l’eau ne doit pas être trop froide ou complètement glacée. Vous n’avez pas non plus besoin de lui donner un bain ou de le couvrir avec des serviettes humides.

Cependant, consultez le vétérinaire par téléphone pour connaître les étapes à suivre jusqu’à ce que l’animal reçoive une aide professionnelle.