Maladies oculaires du chat : prévention et soins

· 16 octobre 2018
S'il est assez courant pour les chats de souffrir de maladies oculaires, ils n'en sont pas moins des animaux très propres.

Vous avez peut-être remarqué que certains chats errants ont la vue trouble ou un œil plus fermé que l’autre. Ceci est dû à la relative fréquence des maladies oculaires chez les chats. Parfois, ce sont les symptômes d’une grave maladie sous-jacente pouvant menacer sa santé. Alors, vous devez apprendre à reconnaître et prévenir ces maladies oculaires afin que votre compagnon reste en bonne santé.

Signaux d’alarme : comment détecter et prévenir de futurs symptômes

Un contrôle régulier à la maison peut s’avérer être une excellente mesure pour préserver la santé oculaire de votre chat. Vous pouvez, par exemple, instaurer des vérifications quotidiennes lorsque vous le brossez ou le l’avez.

maladies oculaires des chats

Pour identifier correctement le moindre changement oculaire, utilisez votre pouce pour soulever sa paupière et inspecter les tissus alentour. Ils devraient présenter une couleur rosée, ni rougeâtre, ni blanchâtre.

Les signaux d’alarme les plus courants pouvant indiquer la présence de maladies oculaires sont les suivants :

  • Présence de sécrétions blanchâtres ou chassies
  • Excès d’humidité dans les yeux
  • Tissu oculaire rougeâtre ou blanchâtre au niveau des paupières
  • Chassies dures et sèches dans la zone du conduit lacrymal
  • Pelage maculé de larmes
  • Un ou deux yeux fermés
  • Vision trouble ou changement de la couleur des yeux
  • Parfois, on distingue une troisième paupière à l’œil nu

Le langage corporel de votre chat peut également vous offrir quelques pistes sur l’état de ses yeux. Ainsi, si l’animal gratte trop souvent cette zone ou s’il commence à se montrer plus maladroit que d’habitude, c’est peut-être le résultat de problèmes oculaires.

maladies oculaires des chats

Types de maladies dont peut souffrir un chat

Les maladies oculaires les plus courantes chez les chats sont les suivantes :

  • Conjonctivite. Il s’agit d’une maladie causée par l’inflammation de la conjonctive. Ce tissu fin et transparent recouvre l’intérieur de la paupière et la partie blanche de l’œil. Si les yeux de votre chat gonflent et prennent une couleur rougeâtre, associée à des sécrétions autour de l’œil, il s’agit probablement d’une conjonctivite.
  • Protrusion de la troisième paupière. Beaucoup d’animaux présentent naturellement une troisième paupière qui agit comme une barrière défensive contre d’éventuelles infections. Lorsqu’elle gonfle, on peut supposer que notre chat souffre d’une maladie sous-jacente de gravité variable.
  • Kératite. Il s’agit d’une inflammation de la cornée qui peut avoir de multiples causes.
  • Glaucome. Là, la pression du liquide contenu naturellement dans les yeux augmente progressivement jusqu’à léser le nerf optique. L’un des signes les plus communs est la présence d’une cornée trouble et le gonflement anormal de l’œil en raison de l’augmentation de pression dans l’orbite oculaire.
  • Traumatismes oculaires à la suite d’accidents ou de bagarres.
  • Conduits lacrymaux obstrués suite à un excès de sécrétions ou à un gonflement dû à d’autres pathologies.

Prévention et traitement

Vous seriez surpris de savoir combien vous pourriez améliorer la santé oculaire de votre chat avec une simple serviette dédiée au nettoyage des chassies produites naturellement en excès.

Le soin qu’apportent les chats à leur hygiène les aide à prévenir infections et maladies. Nonobstant, dans le cas où votre chat souffrirait de l’une des maladies citées précédemment, n’hésitez pas une seconde à consulter votre vétérinaire. Il sera à même de vous prescrire les gouttes et médicaments correspondants.