L’hypothermie chez les chiens

· 5 novembre 2018
Exposer un organisme vulnérable qui n'a ni la protection du pelage et ni de la graisse en arrive souvent à une opération chirurgicale pour réparer les dommages. Cela arrive parfois aux chiens dont les propriétaires ne sont pas attentifs et cela peut dans certains cas entraîner la mort.

L’hypothermie chez les chiens est quelque chose qui devrait nous inquiéter. En particulier durant les mois d’hiver. Lorsque nous parlons de ce phénomène, nous nous référons à une température du corps de l’animal qui atteint un seuil anormalement bas. Une température tellement basse qu’elle met en danger sa survie.

L’hypothermie chez les chiens : quand survient-elle ?

L’hypothermie chez les chiens est préoccupante à partir de 32°C. La température normale d’un chien, semblable à celle d’un homme, devrait être légèrement supérieure à 38°C environ. Cependant, une température qui descend en dessous de 35°C devrait déjà nous alerter.

Ce problème peut être dû à des températures extérieures anormalement basses. Dans le cas des chiots, ils sont particulièrement vulnérables. C’est particulièrement juste après la naissance. Cela peut donc arriver même s’il ne fait pas particulièrement froid.

L’hypothermie chez les chiens après une opération chirurgicale

L’hypothermie chez les chiens peut également intervenir à la suite d’une intervention chirurgicale. En effet, le vétérinaire ouvre la cavité abdominale lors de nombreuses opérations. Ils exposent donc l’intérieur de l’animal à des températures inférieures de 10°C à celle de leur corps. Lors d’opérations particulièrement longues, les viscères sont exposées sans protection de la graisse, de la peau ou du pelage à des températures basses.

C’est la raison pour laquelle une castration ou tout autre opération chirurgicale fera l’objet d’une surveillance post-opératoire. Le chien restera au moins une heure en observation. On relèvera sa température régulièrement afin de s’assurer qu’elle redevient normale. Il ne faut pas que celle-ci augmente trop rapidement. En règle générale, on recommande une augmentation de la température d’un degré par heure.

Normalement, dans les cliniques vétérinaires, on résout le problème avec des couvertures chauffantes et du chauffage dans les zones d’hospitalisation. C’est une méthode relativement efficace contre l’hypothermie chez le chien.

L'hypothermie chez les chiens

Quels sont les symptômes de l’hypothermie chez le chien ?

En règle générale, le chien en hypothermie commence à montrer des signes de faiblesse, des tremblements et la température baisse significativement. Vous pouvez déjà commencer par prendre sa température avec un thermomètre pour homme introduit dans l’anus de l’animal. Prenez les chiffres de l’article en référence.

Une hypothermie plus sévère entraîne des raideurs musculaires et des difficultés à respirer ainsi qu’un ralentissement du pouls. Une hypothermie sévère peut éventuellement conduire au coma et à la mort de l’animal.

Les oreilles sont un bon repère pour se rendre compte de l’hypothermie. Si vous voyez ces symptômes mais que vous n’avez pas de thermomètre pensez à cela : des oreilles froides et des tremblements indiquent que votre animal commence à souffrir d’hypothermie. Le froid peut également provoquer des symptômes similaires à ceux de la déshydration au niveau de la peau. L’animal pourra avoir la peau sèche et rétractée.

L’hypothermie chez les chiens : comment la traiter ?

On devra augmenter la température de votre animal progressivement. En cas d’hypothermie légère, il suffira d’emmener votre animal dans un endroit chaud et de le couvrir avec une couverture pendant que vous vérifiez que sa température augmente correctement. Cependant, dans les cas les plus graves vous aurez besoin de chaufferettes et de consulter votre vétérinaire. En effet, si cela venait à empirer votre animal pourrait mourir d’hypothermie.

L'hypothermie chez les chiens

L’hypothermie est particulièrement grave lorsqu’elle cause des problèmes de mobilité. En effet elle peut endommager les coussinets et provoquer une faiblesse musculaire voire une paralysie. Face à un chien qui a des problèmes de mobilité, après avoir passé la journée dans un endroit froid, il vaut mieux consulter un vétérinaire.

Si vous allez dans un endroit froid, il est intéressant de protéger votre animal contre le rhume en utilisant un manteau conçu pour les chiens. Il existe une grande différence entre utiliser des vêtements pour vous faire plaisir et pour les protéger du froid et de la pluie.

Comme nous vous le recommandons souvent, bien que s’informer soit vital pour prendre soin de notre animal, nous ne devons pas prendre à la légère certaines maladies. Ces dernières doivent être traitées par des professionnels qualifiés et de confiance.