La filariose chez le chien : causes et traitement

· 3 novembre 2018
Cette affection grave, également appelée la maladie du ver du cœur, peut entrainer la mort du chien. Heureusement, de nos jours, le traitement est efficace à 95%.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la filariose chez le chien, mais vous ignorez à quoi ce réfère ce terme. Nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur cette maladie qui affecte nos animaux : quelle est cette maladie ? Comment la diagnostiquer ? Comment la soigner ?

Qu’est-ce que la filariose canine ?

Le nom scientifique du parasite responsable de cette maladie est dirofilaria immitis. Vous ne devez pas sous-estimer ses effets car cette pathologie est très grave et peut-être mortelle.

Le parasite en question est en fait un ver de couleur blanche qui peut se développer jusqu’à atteindre une taille de 30 centimètres de long. Il affecte le cœur et les poumons de l’animal. C’est pourquoi il est communément appelé le ver du cœur.

Ce ver s’installe dans l’organisme du chien suite à une piqûre de moustique. Un moustique qui pique un chien déjà touché par ce ver absorbe les microfilaires à travers le sang qu’il aspire. Ces microfilaires colonisent ensuite l’intestin du moustique qui peut alors contaminer d’autres chiens ou d’autres animaux.

Une fois que les larves du ver pénètrent dans l’organisme du chien à travers la piqûre, celles-ci commencent à se développer après 3 à 4 mois. Elles se multiplient et provoquent des obstructions au niveau du cœur qui rendront plus difficile l’afflux sanguin vers les organes vitaux tels que les reins et le foie. Ces organes se mettront alors à moins bien fonctionner.

piqûre de moustique responsable de la filariose

En ce qui concerne les chiots, ces derniers ne seront affectés qui si leur mère est porteuse de cette maladie et leurs vers seront toujours de plus petite taille. Bien entendu, les chiots pourront alors transmettre cette maladie de manière directe.

Jusqu’à 300 vers peuvent infester le corps du chien. Ces parasites peuvent vivre entre cinq et sept ans jusqu’à la mort du chien d’un arrêt cardiaque.

Symptômes de la filariose chez le chien

Pour savoir si votre chien souffre de cette maladie, vous devez impérativement connaitre ses symptômes. Vous pourrez ainsi agir de façon rapide. Cependant, comme nous vous l’avons expliqué ci-dessus, les larves ne se développent pas avant quatre mois. Par conséquent, les symptômes de la maladie ne commenceront à apparaitre que six mois après l’arrivée des larves dans l’organisme de l’animal.

Après autant de temps, les organes du chien seront déjà très affectés. Les visites régulières chez le vétérinaire sont donc vitales. Elles permettront de diagnostiquer tôt la maladie.

Voici les symptômes de la maladie les plus courants :

  • Toux
  • Fatigue extrême
  • Respiration anormale
  • Pouls faible
  • Manque d’appétit
  • Enflure ventrale
  • Tachycardie
  • Saignement buccal et nasal
  • Gencives blanches
  • Urine foncée

Si vous remarquez que votre chien présente l’un de ces symptômes, n’hésitez pas à vous rendre immédiatement chez votre vétérinaire. Votre rapidité à agir pourrait sauver la vie de votre animal de compagnie.

Comment diagnostiquer la filariose

Certains tests simples comme les radiographies peuvent permettre de diagnostiquer cette maladie. Ils permettront de détecter d’éventuelles anomalies cardiaques chez l’animal. Toutefois, d’autres tests comme une analyse sanguine ou le test sérologique ELISA, qui se base sur une centrifugation du sang, peuvent s’avérer nécessaires.

radiographie d'un chien souffrant de filariose

Un électrocardiogramme permettra ensuite de suivre les courants électriques générés par le cœur. En règle générale, ce test est très important et il influencera grandement le type de traitement qui sera administré à chaque chien.

Traitement de la filariose

Le traitement peut être différent chez chaque chien. Tout dépend de l’état de l’animal et de l’avancée de la maladie. Il y a quelques décennies, l’arsenic était le composant principal du traitement destiné à soigner la filariose chez le chien, même si ses effets étaient dévastateurs.

Aujourd’hui, grâce aux avancées de la science et de la technologie, les médicaments ont changé. Les effets secondaires sont à présent presque inexistants et l’efficacité du traitement a augmenté jusqu’à atteindre un taux de 95% d’efficacité.

Le traitement se chargera de tuer le ver du cœur, mais il devra être associé à un repos absolu de l’animal. Le repos de l’animal permettra au médicament d’agir et les vers mourront petit à petit. En revanche, si le chien est trop agité, les vers pourraient se déplacer vers une autre partie du corps et échapper au traitement.

Nous savons à quel point vous vous souciez de la santé de votre animal et à quel point le fait de le voir souffrir vous brise le cœur. Mais ne vous inquiétez pas, même cette maladie grave peut être soignée. Vous n’avez qu’à faire votre devoir.