La douleur rend les chiens agressifs

1 février 2019
Pourquoi certains chiens sont parfois agressifs ?

En général, un chien est agressif parce qu’il ressent une douleur ou qu’il souffre d’une blessure que le rend violent. Selon certaines études, c’est bien la douleur qui provoque ces réactions agressives chez les animaux. Cela expliquerait certaines attitudes des animaux de compagnie qui blessent certaines personnes et qui s’en prennent même à des enfants.

Causes de l’agressivité

chiens agressifs à cause de la douleur

D’autres causes peuvent aussi entraîner un comportement menaçant ou agressif. C’est notamment le cas du sevrage. Des études démontrent qu’un chien ne naît pas dangereux mais qu’il peut le devenir. D’autres scientifiques affirment qu’une analyse de sang peut permettre de déterminer si un chien est agressif. 

Cette thèse sur l’agressivité explique notamment pourquoi un chien qui dort tranquillement à vos pieds semble se transformer, quelques heures plus tard, et attaque de façon très violente toute personne qui menace de lui retirer sa gamelle de nourriture ou tout autre objet auquel il tient beaucoup.

Les scientifiques affirment que de nombreuses causes peuvent être à l’origine de réactions violentes chez les chiens, même chez les individus de nature calme. L’une de ces causes est la douleur, ainsi que la survenue d’une menace. Autrement dit, les chiens répondent à l’agressivité avec encore plus d’agressivité.

Il a été démontré que, dans certains cas, la douleur et les blessures pouvaient expliquer l’apparition de conduites dangereuses que des animaux n’avaient jamais eues auparavant. Après un examen par palpations, on a découvert que, dans la plupart des cas, les chiens agressifs souffraient d’une pathologie lacérante. Autrement dit, que leur agressivité était due à la douleur.

Les problèmes de hanches peuvent notamment provoquer des comportements agressifs. Ils entraînent une claudication, surtout chez les chiens de grande taille. 

Des enfants attaqués par des chiens agressifs

Nous avons tous entendu parler d’histoires d’enfants qui avaient été la cible d’attaques de chiens violents. Ainsi, les enfants de moins de douze ans sont les victimes de 60% des agressions graves par morsures de chiens. Ces statistiques très inquiétantes font en permanence l’objet de nombreuses études.

La douleur est à l’origine des attaques de chiens agressifs

Même si un chien vit avec la famille qui l’a adopté depuis un certain temps, il peut quand même se montrer agressif, aussi bien envers les membres de sa famille qu’envers des inconnus. Les pathologies douloureuses peuvent être un véritable calvaire pour les chiens. De plus, si l’animal est dangereux de base et qu’il ressent une douleur particulièrement vive, ses attaques peuvent être encore plus violentes.

Les chiens aux antécédents violents sont d’autant plus agressifs. Autrement dit, après avoir ressenti de la douleur, ces animaux multiplient leurs attaques et leurs conduites violentes dans les endroits où ils s’étaient déjà montrés agressifs.

Parmi les maladies qui déclenchent des comportements violents, nous pouvons citer l’hypothyroïdie. Cette maladie provoque des troubles du système nerveux central, ainsi que des tumeurs intracrâniennes, des changements au niveau du système nerveux, des affections hépatiques et bien d’autres problèmes de santé.

Autres causes de la douleur chez les chiens

Cependant, la violence chez les chiens n’est pas toujours due à la douleur. Comme nous l’avons vu, un sevrage trop précoce du chiot, c’est-à-dire avant l’âge de deux mois, peut également entraîner un comportement dangereux par la suite.

Le manque d’exercice, le stress, la génétique et une mauvaise sociabilisation du chiot ou du chien adulte peuvent aussi entraîner d’autres problèmes. Ces facteurs sont susceptibles d’avoir une influence significative sur la violence potentielle d’un animal.

Les traumatismes causés par la violence physique ou psychologique peuvent aussi augmenter les risques de comportements agressifs chez l’animal. La tristesse, les symptômes de dépression, le manque de confiance en soi et certains comportements violents peuvent aussi être les conséquences de mauvais traitements.

Les analyses sanguines

chiens agressifs

 

Le sang peut donner quelques indices pour détecter si un chien est violent. Certains tests ont démontré que l’étude des hormones présentes dans le sang de l’animal permettait de déterminer si un chien était agressif ou pas.

Par exemple, les analyses de sang révèlent que les animaux agressifs présentent une quantité d’un neurotransmetteur appelé sérotonine sérique moins importante que les chiens plus calmes. En revanche, leur sang contient une quantité plus importante de cortisol.

Si vous possédez un chien de grande taille et que vous craigniez qu’il devienne dangereux à un moment donné, une analyse de sang pourra donc vous en apprendre plus à ce sujet.