Glaucome chez les chiens : symptômes et traitements

· 25 mars 2019
Dans cet article, nous vous disons tout sur le glaucome chez les chiens. Tâchez d'y prendre garde, car il peut entraîner une cécité chez votre animal de compagnie !

Cette maladie qui provoque des problèmes de vue chez les animaux de compagnie peut aller jusqu’à provoquer une cécité. C’est pourquoi il est si important de les emmener faire un contrôle chez le vétérinaire. Dans cet article, nous vous donnons toutes les informations relatives au glaucome chez les chiens.

Qu’est-ce que le glaucome chez les chiens ?

Dans un premier temps, il est très important de bien connaître cette pathologie. Celle-ci provoque un dommage progressif du nerf optique et avec lui, la diminution du champ visuel de l’animal. Chez les chiens, le glaucome peut toucher un seul oeil ou les deux. Par ailleurs, quand il atteint un stade trop avancé, il devient une des principales causes de cécité chez les animaux de compagnie.

Il existe deux types de glaucome : le primitif et le génétique. Le premier est dû à des causes génétiques ou physiques. Celles-ci qui ne permettent pas une circulation correcte du liquide chargé d’humidifier les structures oculaires. Le génétique ou secondaire, quant à lui, apparaît lors d’un traumatisme ou d’une maladie.

Même si tous les chiens peuvent souffrir de glaucome, il est évident que certaines races y sont plus propices. C’est d’ailleurs le cas du bichon maltais, du cocker espagnol, du pékinois et du bouledogue français.

Symptômes du glaucome chez les chiens

Étant donné que l’évolution de cette pathologie peut être très lente et que les symptômes ne se manifestent que lorsqu’elle atteint un stade avancé, elle est difficile à diagnostiquer. Cependant, en tant que propriétaires, nous devons faire très attention à certains changements, aussi subtiles soient-ils, au niveau des yeux de l’animal.

symptômes du glaucome chez les chiens

Dans les premières phases, c’est une maladie complètement asymptomatique. En effet, le chien ne peut pas indiquer que sa vision est de moins en moins nette.

Puis, lors des étapes suivantes, elle peut causer des yeux rouges, des nausées, des vomissements, un comportement agressif. Mais aussi un gonflement de la zone oculaire ou un clignement excessif. On retrouve aussi l’apparition d’un « voile » ou d’une couche opaque de la partie avant de l’oeil, des pupilles dilatées ou qui ne répondent plus à la lumière, un globe oculaire saillant et une rougeur des vaisseaux sanguins.

L’agrandissement du globe oculaire (buphtalmie), la dégénération avancée de l’oeil et la perte totale de la vision (cécité) sont les trois derniers signes du glaucome chez les chiens. À ce stade, il n’existe pas de traitement pour inverser la situation.

Comment traiter le glaucome chez les chiens ?

Quand le vétérinaire réalise différents examens qui déterminent la pression oculaire et qu’il identifie une tension plus importante que d’habitude, il est probable qu’il diagnostique un glaucome précoce. Il peut prescrire plusieurs médicaments – comme le mannitol – pour éviter que l’animal ne perde la vue.

traitement du glaucome chez le chien

S’il y a une accumulation de liquide oculaire, on procédera à son drainage. Celui-ci a pour objectif de protéger le nerf optique. La cryothérapie est une technique qui utilise des températures très froides (congélation) afin de tuer les cellules qui produisent ce fameux liquide « en trop ».

Dans le cas où le glaucome est chronique, et que l’oeil affecté ne peut plus voir, il est probable que le médecin préconise l’ablation. En effet il est plus facilement sujet aux infections ou aux lésions cornéennes. Certains préfèrent poser une prothèse pour des raisons estéthiques. Tandis que d’autres optent pour la suture de la cavité.

Pour ne pas en arriver à ce stade où aucune amélioration n’est possible, la prévention est fondamentale. Si vous avez un chien dont la race est plus sensible au glaucome, respectez les contrôles vétérinaires annuels. Et consultez un professionnel au moindre symptôme.

Si votre animal de compagnie souffre déjà d’un glaucome dans un oeil, faites de votre mieux pour qu’il ne lui arrive pas la même chose à l’autre. Par exemple, on dit qu’il est préférable d’opter pour le harnais plutôt que pour le collier. En effet, cela permet de réduire la pression intraoculaire.

Enfin, pour prévenir le glaucome chez les chiens, vous avez aussi la possibilité de lui appliquer des gouttes (collyre) pour contrôler la production de liquide intraoculaire. Surtout si l’animal présente une cornée très fine. Ou qu’il appartient à une race plus exposée aux risques de cette maladie.

 

  • Johnsen, D. A. J., Maggs, D. J., & Kass, P. H. (2006). Evaluation of risk factors for development of secondary glaucoma in dogs: 156 cases (1999–2004). Journal of the American Veterinary Medical Association. https://doi.org/10.2460/javma.229.8.1270