Dirofilaria chez les chiens : traitement et prévention

· 25 octobre 2018
Cette affection, bien qu'assez courante, facile à prévenir et à soigner, peut entraîner des problèmes assez graves, de type cardiaque.

La dirofilaria chez les chiens ou dirofilariose est une maladie parasitaire aux multiples conséquences dont le traitement et la prévention sont simples. Néanmoins, elle peut s’avérer très préjudiciable pour votre compagnon. Découvrez donc comment la combattre.

Qu’est-ce qui provoque la dirofilaria chez les chiens ?

Il s’agit d’un processus parasitaire causé par le Dirofilaria immitis, dont le ver adulte se trouve dans l’artère pulmonaire et le ventricule droit du cœur, tandis que les microfilaires évoluent dans le sang. Cette affection se manifeste chez les carnivores domestiques et sauvages, et elle constitue une zoonose conséquente.

D. dracunculoides est la dirofilaria la plus active chez les chiens en Espagne. Elle est principalement transmise par les puces ou les tiques, qui lui servent d’hôtes invertébrés.

Le moustique ingère du sang infecté et inocule alors les microfilaires. Ces dernières se développent dans le sang jusqu’à parvenir à l’âge adulte dans l’artère pulmonaire. Là, elles se reproduisent et libèrent de jeunes microfilaires.

dirofilaria

Dirofilaria chez les chiens : qui affecte-t-elle ?

La dirofilaria affecte des chiens ayant entre trois et six ans, jamais chez ceux de moins d’un an ni plus de dix ans. De plus, il s’agit d’une maladie plus fréquente chez les mâles au poil court. Il faut donc être particulièrement vigilant avec ces derniers.

La dirofilaria chez les chiens affecte tout particulièrement les chiens de chasse. En effet, comme dans le cas de la maladie de Lyme, il s’agit de pathologies transmises par des tiques, très courantes chez ces animaux.

Cette pathologie dépend aussi beaucoup du lieu dans lequel on se trouve. Par exemple, vous devez être très vigilant si vous vivez dans des zones où les moustiques et les tiques sont fréquents, notamment au printemps et en été.

Dirofilaria chez les chiens : quelles causes et comment la diagnostiquer ?

Les parasites adultes causent une endartérite et accaparent la lumière, ce qui réduit le diamètre et l’élasticité des vaisseaux. Ils provoquent également de l’hypertension et une insuffisance cardiaque congestive droite. De plus, ils engendrent un syndrome de la veine cave et une insuffisance hépatique.

Par ailleurs, les phases larvaires peuvent entraîner une pneumopathie allergique ou une thrombo-embolie. Les symptômes seront plus ou moins graves et sont liés à des problèmes cardiaques, ce qui fatiguera notre chien plus facilement.

dirofilaria

Le vétérinaire posera le diagnostic et prescrira des analyses de sang ou un test de coloration pour vérifier si l’animal est positif à la maladie. Dans les zones où les moustiques et tiques sont fréquents, nous vous conseillons de consulter le vétérinaire régulièrement les mois le p lus chauds.

Comment traiter et prévenir la dirofilaria chez les chiens ?

Il est important d’opter pour un traitement symptomatique composé d’héparine, diurétiques et autres médicaments, en plus d’une alimentation adaptée. Dans certains cas critiques, i faudra recourir à un traitement chirurgical.

Pour en finir avec les microfilaires nous utiliserons de l’ivermectine. Il s’agit du meilleur traitement pour prévenir cette maladie. Pour traiter les parasites adultes il faudra appliquer le traitement après une amélioration des symptômes et utiliser du lévamisole.

Il existe également une autre technique de prévention. Il s’agit tout simplement d’être particulièrement attentif aux tiques et de les éliminer. Ainsi, après une piqûre il convient de consulter son vétérinaire d econfiance, notamment dans les zones endémiques de dirofilaria chez les chiens.

De façon plus générale, vérifier que les vaccins et déparasitages sont à jour et suivre les conseils de cet article sera suffisant. Ainsi, nous protégerons nos compagnons de la dirofilaria.