Diagnostic et prévention de la maladie de Lyme

· 21 octobre 2018
Les chiens de chasse sont particulièrement sensibles aux tiques qui entraînent cette maladie. Cependant, on peut prévenir l'action de ces parasites à l'aide de pipettes et de colliers.

La maladie de Lyme est une pathologie qui peut affecter nos compagnons, mais elle reste facile à prévenir. Par conséquent, il convient de rester à l’affût de cette maladie transmise par les tiques.

Comment mon chien contracte-t-il la maladie de Lyme ?

Le complexe Borrelia Burgdorferi englobe 11 génotypes de spirochètes qui infectent les mammifères et les oiseaux et transmises par les tiques de la famille des Ixodidae. Cette zoonose ne suppose pas seulement un risque pour les chiens, mais aussi pour les humains. Il s’agit donc d’un véritable sujet de santé publique.

Les tiques s’infectent en se nourrissant sur des animaux réservoir et s’y disséminent à travers les glandes salivaires. La propagation de la maladie de Lyme coïncide avec celle de son vecteur. En se basant sur cette information, on peut essayer de contrôler un peu la maladie.

Symptômes et diagnostic de la maladie de Lyme

Chez les chiens cette maladie ne se manifeste par presque aucun symptôme dans 95% des cas. En fait, sa symptomalogie n’est pas clairement définie. Ainsi, on évoque des symptômes articulaires, ou même rénaux, qui peuvent se déclarer ou non.

chien atteint de la maladie de Lyme

Pour cela, il est très important de recourir à des méthodes diagnostiques. Un diagnostic direct au moyen de pCr, cytologie ou cultures peut s’avérer coûteux et difficile. Par conséquent, les vétérinaires optent généralement pour la prise de sang ou un test de sérologie.

Cependant, un résultat positif indiquera surtout une exposition à la bactérie, sans avoir nécessairement contracté la maladie. Dans ce cas, on conseille de réaliser des examens plus poussés en laboratoire pour détecter la maladie. Cependant, même si les résultats positifs aux tests sérologiques peuvent mener à un diagnostic erroné, ils permettront à l’animal de servir de sentinelle.

Il est important de signaler qu’en attendant le diagnostic, si nous suspectons des maladies causées par des tiques, notre vétérinaire prescrira certainement un traitement contre la Babébiose à base d’imidocarbe dipropionate par voie intramusculaire.

maladie de Lyme

Traitement et prévention de la maladie de Lyme

Concernant le traitement, il est important de préciser que l’utilisation d’antibiotiques comme la doxycycline pendant au moins un mois ont permis de guérir les polyarthrites causées par la maladie de Lyme en 48 heures, même si il n’élimine pas l’infection chez 100% des chiens traités.

Concernant la prévention, il n’existe aucun consensus au sein de la communauté scientifique au sujet de la vaccination. Ceci s’explique par l’existence de différentes formes de la maladie de Lyme et l’inefficacité de plusieurs vaccins. Par conséquent, on s’intéresse davantage au contrôle des tiques comme solution préventive.

En matière de santé publique, les chats et les chiens ne sont pas considérés comme vecteurs de la maladie de Lyme. En revanche, les tiques peuvent infecter les personnes, c’est pourquoi vous devez faire très attention lorsque vous retirez les tiques sur votre chien. Assurez-vous également que le parasite est bien mort et dans la poubelle.

De cette façon, nous nous assurons que les tiques ne transmettront pas la maladie à l’homme. C’est pourquoi, le contrôle des tiques est vital chez les animaux domestiques pour réduire les risques de contracter la maladie de Lyme chez l’homme.

Il faut aussi signaler que certains chiens sont plus sensibles que d’autres à la maladie de Lyme. Il s’agit principalement des chiens de chasse ou ceux qui vivent dehors. En effet, ce sont eux que les tiques attaquent le plus.

Il est particulièrement important d’éviter les tiques chez ces animaux. Pour cela, il existe diverses méthodes et traitements dans le commerce, sous forme de pipettes ou de colliers, par exemple.