Les chiens peuvent-ils souffrir du syndrome de Down ?

04 juin, 2020
Le syndrome de Down est exclusif à l'espèce humaine et est dû à une trisomie du chromosome 21.
 

Le syndrome de Down est un ensemble de symptômes physiques et mentaux provoqués par un trouble génétique. Et, bien qu’il soit courant de trouver des cas chez les êtres humains, il n’en va pas de même chez les autres espèces. Si vous vous êtes déjà posé la question, la réponse est non, les chiens ne peuvent pas être atteints du syndrome de Down.

Même si certains chiens peuvent présenter des symptômes similaires, il existe une autre explication à leur cause. Les êtres humaines et les canidés partagent de nombreux troubles génétiques, mais le syndrome de Down n’en fait pas partie.

Qu’est-ce que le syndrome de Down ?

Lorsque nous parlons d’un syndrome quelconque, nous faisons référence à un ensemble de symptômes caractéristiques d’une ou plusieurs maladies. Le syndrome de Down est connu pour les symptômes suivants :

  • Caractéristiques faciales reconnaissables : visage aplati, surtout à l’arête nasale, petits yeux en forme d’amande, un petit cou ainsi que de petites oreilles
  • Différents degrés de déficience cognitive
  • Tonus musculaire faible ou ligaments lâches
  • Perte auditive et tendance aux infections de l’oreille
  • Maladies dans les yeux, comme la cataracte ou la myopie
  • Apnée du sommeil
  • Malformations cardiaques
  • Autres problèmes fréquents : obstructions intestinales, anémie, problèmes de thyroïde, leucémie, maladie de Hirshsprung
Un chien assis à côté d'un enfant atteint du syndrome de Down
 

Par ailleurs, l’origine du syndrome se trouve dans les chromosomes. Les êtres humains possèdent 46 chromosomes. Sur ces 46 chromosomes, la moitié est fournie par le sperme au moment de la fécondation. L’autre moitié, elle, vient de l’ovule.

Les cellules des personnes atteintes du syndrome de Down ont un chromosome supplémentaire dans leur noyau. 47 chromosomes au lieu de 46. Plus concrètement, il s’agit d’un chromosome 21 supplémentaire. D’où l’altération connue sous le nom de trisomie 21.

D’autre part, chaque espèce, qu’elle soit animale ou non, possède un nombre spécifique de chromosomes. C’est ainsi que l’ADN se condense à l’intérieur des cellules.

La répartition des chromosomes se produit de la même manière chez d’autres animaux, comme les chiens. Il est donc possible qu’ils présentent une trisomie sur une paire de chromosomes, mais pas le syndrome de Down.

Les chiens peuvent-ils souffrir du syndrome de Down ?

Un syndrome similaire n’a été découvert que chez les primates non humains avec lesquels nous partageons 98% de l’information génétique. En revanche, ce n’est pas le cas chez d’autres espèces comme les chiens ou les chats. Néanmoins, ils peuvent souffrir d’autres anomalies génétiques qui partagent certains de leurs symptômes.

Vous avez certainement déjà vu sur Internet des rumeurs sur le syndrome de Down chez les chats, les tigres, les chiens…accompagnées de photos dont les caractéristiques nous rappellent celles du syndrome. L’origine de ces traits physiques peut être une malformation, une maladie ou une altération génétique, mais en aucun cas le syndrome de Down.

 
Un chat atteint d'une malformation faciale mais pas du syndrome de Down

Les caractéristiques les plus similaires ont été observées chez les animaux grâce à une souche de souris de laboratoire, la souris trisomique. Les chercheurs l’ont créé pour étudier le syndrome de Down sur un modèle animal.

En utilisant le chromosome 16 de la souris, ils ont réussi à créer une trisomie avec les gènes du chromosome 21 chez les êtres humains. L’objectif était d’étudier l’expression de ces copies de gènes ainsi que leur similitude avec le syndrome de Down, l’interaction entre les gènes et l’éventuelle future thérapie génique à développer.

Maladies génétiques chez les chiens

Il est possible que les animaux souffrent également d’une déficience cognitive. Cependant, celle-ci est égale à la trisomie 21 qui peut survenir en raison de plusieurs facteurs. Par exemple, le syndrome de dysfonctionnement cognitif qui se produit chez les chiens âgés. Il peut se manifester chez les chats, mais c’est beaucoup moins évident. Cela est donc dû à la vieillesse.

Enfin, nous partageons avec les chiens de nombreuses maladies génétiques. Certaines résultent de mutations de chromosomes spécifiques, comme la cécité nocturne, la cataracte, voire même la narcolepsie. Par conséquent, certaines races sont d’excellents modèles pour étudier les maladies chez les êtres humains.

 

 

  • Down21.org
  • Centro Nacional de Defectos Congénitos y Discapacidades del Desarrollo de los CDC, Centros para el Control y la Prevención de Enfermedades.
  • Trisomy for the Down syndrome ‘critical region’ is necessary but not sufficient for brain phenotypes of trisomic mice. Olson L.E., Roper R.J., Sengstaken C.L., Peterson E.A., Aquino V, Galdzicki Z, Siarey R, Pletnikov M, Moran T.H., Reeves R.H.
    Human Molecular Genetics 16: 774-782, 2007
  • Patologías hereditarias en la especie canina. Universidad Complutense de Madrid.