Les chiens souffrent-ils de troubles du sommeil ?

24 mai, 2020
Il est reconnu que les troubles du sommeil chez les chiens peuvent entraîner des problèmes avec le système immunitaire canin, réduisant sa capacité à fonctionner. Quels sont ces troubles du sommeil des chiens et comment sont-ils détectés ?
 

Si vous vous êtes demandé s’il existe des troubles du sommeil chez les chiens, la réponse est oui. Les chiens peuvent également souffrir de ce type d’affection et, tout comme chez l’homme, le manque de sommeil peut entraîner de graves problèmes de santé. Dans cet article, vous découvrirez les types de troubles du sommeil qui peuvent affecter votre meilleur ami.

Pourquoi la qualité du sommeil des chiens peut-elle être affectée ?

Les troubles du sommeil empêchent généralement votre chien de dormir suffisamment la nuit ou d’atteindre la phase de mouvements oculaires rapides (REM) pendant le sommeil.

La phase de sommeil paradoxal est la période pendant laquelle les humains dorment et constitue la plus importante pour la récupération et le repos adéquat. Il est connu que l’obtention d’une quantité de sommeil adéquate est également très importante pour notre système immunitaire.

La race importe lorsqu’il s’agit de troubles du sommeil chez les chiens

Il a été observé que certains troubles du sommeil semblent être liés à la génétique. Il est maintenant reconnu que certaines races sont plus susceptibles de souffrir de troubles du sommeil.

Toutes les races de chiens ne souffrent pas de troubles du sommeil
 

Ainsi, les races qui comprennent le bouledogue anglais, le teckel, le caniche, le doberman pinscher, le beagle, le labrador retriever sont plus à risque de souffrir de troubles du sommeil.

Quels sont les troubles du sommeil les plus courants chez les chiens ?

1. Trouble du comportement REM

Ce trouble du sommeil canin est certainement plus fréquent que les autres. Avez-vous déjà vu votre chien trembler ou agir comme s’il courait dans son sommeil ? Il est très probablement atteint de troubles du comportement REM.

Dans certains cas graves, les chiens peuvent se déplacer, se cogner contre les murs ou même attaquer des objets pendant leur sommeil, ce qui les expose, eux et les autres, à des risques de blessures.

Comme l’apnée du sommeil, ce trouble peut être dangereux pour votre chien, bien qu’il soit beaucoup plus facile à traiter. Heureusement, votre vétérinaire peut vous prescrire un médicament pour réduire l’activité durant le sommeil.

Deux chiens ayant des troubles du sommeil

2. Troubles du sommeil chez les chiens : insomnie

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un chien peut souffrir d’insomnie et cela suggère généralement un autre problème de santé sous-jacent. Ainsi, l’insomnie est souvent le signe de problèmes tels que des blessures, des douleurs, de l’incontinence, une mauvaise digestion ou d’autres maladies, mais elle est également associée à la vieillesse chez les chiens.

 

L’insomnie canine peut être causée par des douleurs ou des blessures articulaires, des démangeaisons dues aux puces ou aux allergies, des maladies rénales ou même le diabète. Le stress et l’anxiété peuvent également provoquer des insomnies chez les chiens, et les chiens âgés souffrant de problèmes cognitifs peuvent également être atteints de ce trouble.

La bonne nouvelle est qu’avec l’aide de votre vétérinaire, le problème sous-jacent peut être identifié et traité.

3. Narcolepsie

La narcolepsie chez le chien est un trouble du sommeil rare mais notable. Il s’agit d’un trouble génétique qui entraîne de faibles niveaux d’hypocrétine, également connue sous le nom d’orexine, qui est la substance responsable du maintien de l’éveil et du sommeil.

Cette condition a été signalée chez les races de doberman, caniche et labrador. Cependant, elle peut affecter les chiens d’autres races s’ils sont obèses, inactifs ou ont des problèmes de système immunitaire. En général, un chien souffrant de narcolepsie tombe soudainement sur le côté et s’endort ; ces crises surviennent généralement après une période d’anxiété ou d’excitation.

Bien que la narcolepsie soit incurable, le fait de garder votre chien calme et de réduire les risques qu’il soit confronté à des déclencheurs peut vous aider à garder le contrôle de la situation.

4. Troubles du sommeil chez les chiens : apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est plus fréquente chez les chiens obèses, ainsi que chez les races à face plate telles que les bouledogues anglais, les Boston terriers et les carlins. Cette affection se caractérise par des problèmes respiratoires pendant le sommeil, qui interrompent le sommeil réparateur.

 

Un ronflement fort est un signe certain que votre chien peut faire de l’apnée du sommeil. Cela peut rendre votre chien plus fatigué pendant la journée, même s’il semble dormir toute la nuit.

S’il est en surpoids, votre vétérinaire lui prescrira généralement un régime amaigrissant. La chirurgie est également envisagée si les narines ou le système respiratoire sont malformés, ce qui provoque l’apnée.

L’apnée du sommeil, contrairement à d’autres troubles, peut être mortelle et doit être traitée rapidement.

En résumé, il est important de savoir qu’il existe des troubles du sommeil chez les chiens. Si vous remarquez quelque chose de nouveau ou de différent dans l’horaire de sommeil ou le comportement de votre chien, il est préférable de consulter votre vétérinaire, avant que le problème ne s’aggrave.

 

 
  • Nishino, S., Riehl, J., Hong, J., Kwan, M., Reid, M., & Mignot, E. (2000). Is narcolepsy a REM sleep disorder? Analysis of sleep abnormalities in narcoleptic Dobermans. Neuroscience research, 38(4), 437-446.
  • Bonnet, M. H., & Arand, D. L. (2003). Clinical effects of sleep fragmentation versus sleep deprivation. Sleep medicine reviews, 7(4), 297-310.