Caillots sanguins : risques pour le chien

02 avril, 2020
Les caillots sanguins sont-ils toujours dangereux ? Cette fois, nous parlerons de la manière d'identifier ce problème et de ce qui peut être fait pour le traiter.
 

Dans un état sain, l’un des principaux processus du système circulatoire est la capacité de former des caillots sanguins. En effet, la coagulation est essentielle à la cicatrisation des blessures et au rétablissement normal après des éraflures, des coupures et d’autres dommages, tant au niveau de la peau que des organes internes.

Toutefois, lorsque des caillots de sang se forment au mauvais endroit ou pour une mauvaise raison, ils peuvent constituer un risque grave pour la santé de votre chien.

Pourquoi la formation de caillots sanguins est-elle risquée ?

Le risque est qu’un caillot puisse arrêter le système circulatoire du corps, empêchant l’oxygénation vitale des tissus. Même si un blocage ne se forme pas immédiatement, il peut se propager aux principaux organes et causer des dommages.

Il est important de garder à l’esprit qu’un caillot peut provoquer, par exemple, un accident vasculaire cérébral et d’autres affections aiguës et mortelles.

Les symptômes spécifiques d’un caillot sanguin varient selon l’endroit où ils se situent. Comme les caillots peuvent être mortels chez les chiens, si vous pensez que votre chien risque une thrombose, il est important que vous consultiez immédiatement un vétérinaire.

Connaître les facteurs de risque de formation de caillots sanguins ou de thrombose peut vous aider à être prêt – pour identifier un problème potentiel – suffisamment tôt pour intervenir.

Un chien chez le vétérinaire pour des caillots sanguins
 

Les causes des caillots sanguins

Il existe de nombreuses situations différentes qui peuvent provoquer un thrombus. Même une inactivité prolongée, comme le fait de rester longtemps dans une position, est un facteur prédisposant. Parmi les causes possibles de thrombose chez les chiens, on peut citer

  • Repos pendant la convalescence après l’opération et, en général, sédentarité
  • Troubles auto-immuns : la formation de complexes immuns dans la circulation peut initier la formation de caillots
  • Certaines formes d’hypothyroïdie
  • Toute affection qui affecte la moelle osseuse, telle que la leucémie
  • Les troubles circulatoires

Il est important de noter que ce ne sont là que quelques-unes des situations qui peuvent augmenter le risque de formation de thrombus chez votre chien.

Quels sont les symptômes des caillots sanguins chez les chiens ?

Les symptômes d’un thrombus chez le chien sont souvent très difficiles à détecter jusqu’à ce qu’ils deviennent aigus et problématiques. Récemment, on des tests en laboratoire permettant d’identifier le risque de thrombose chez les chiens ont été effectués.

Il est nécessaire de reconnaître que, comme un thrombus peut se former dans n’importe quelle région du corps, les symptômes peuvent être très variables.

S’il se produit dans les extrémités

Lorsqu’un thrombus se forme sur l’une des jambes ou la queue, il peut provoquer une froideur dans la zone affectée et une éventuelle paralysie. Le chien peut être dérangé par son membre – par exemple, par une sensation de picotement comme des épingles – et cela peut l’amener à essayer de secouer et de manipuler le membre pour se soulager.

 

Si le caillot est présent, le mouvement peut le déloger et le faire migrer vers une autre zone du corps, ce qui peut être très grave.

S’il se produit dans la région du cœur ou des poumons

Dans ces zones, un caillot peut entraîner divers symptômes systémiques très graves. Il peut s’agir d’évanouissements, d’essoufflement et de paralysie. Des gencives pâles ou bleues, une incapacité à dormir ou des crachats de sang peuvent se produire. La thromboembolie pulmonaire est généralement mortelle.

La radiographie d'une thrombo-embolie chez un chien

S’il se produit dans le cerveau

Les caillots sanguins dans le cerveau provoquent un accident vasculaire cérébral. Les symptômes varient selon l’endroit du cerveau où se trouve le caillot. En général, on constate une perte de réflexes.

Votre chien peut exprimer un comportement inhabituel et presser sa tête contre un mur ou un autre objet sans aucune raison explicable. Ils peuvent également présenter des yeux croisés, des mouvements oculaires d’avant en arrière, des tremblements et des crises.

Traitement des caillots sanguins

Si vous pensez que votre chien a pu développer un thrombus, essayez de le garder aussi immobile que possible et contactez immédiatement votre vétérinaire. Il vous conseillera sur la manière d’amener votre chien à la clinique en toute sécurité, puis vous administrera rapidement une combinaison d’anticoagulants et de thérapie par les fluides.

 

Le traitement d’un thrombus est risqué. De plus, la formation de caillots sanguins peut être associée à diverses maladies. Dans ces cas, les caillots réapparaissent souvent si la cause sous-jacente ne se résout pas complètement.

En bref, il y a un risque de décès lorsque des caillots de sang se forment. Malheureusement, il n’y a pas d’ensemble spécifique de symptômes qui avertissent de leur formation. L’identification rapide de la formation de thrombus dépend en grande partie de l’information sur les facteurs de risque prédisposants et l’ensemble des symptômes qu’elle peut provoquer.

 

  • Johnson, L. R., Lappin, M. R., & Baker, D. C. (1999). Pulmonary thromboembolism in 29 dogs: 1985–1995. Journal of veterinary internal medicine, 13(4), 338-345.
  • Williams, T. P., Shaw, S., Porter, A., & Berkwitt, L. (2017). Aortic thrombosis in dogs. Journal of veterinary emergency and critical care, 27(1), 9-22.
  • Jeffery, U., Staber, J., & LeVine, D. (2016). Using the laboratory to predict thrombosis in dogs: An achievable goal?. The Veterinary Journal, 215, 10-20.