6 causes de problèmes oculaires chez les chats

6 février 2020
Les problèmes oculaires chez les chats sont l'une des raisons les plus fréquentes de la visite chez le vétérinaire. Le pronostic du problème peut être bon si la détection est précoce.

Il existe de nombreux problèmes oculaires chez les chats, dont certains sont similaires à ceux qui affectent les yeux des chiens. Chez les chats comme chez les chiens, les affections oculaires peuvent être considérées comme une urgence. Tout larmoiement, changement d’apparence ou clignement excessif nécessite une attention vétérinaire immédiate.

Il est fréquent que les chats souffrant de douleurs aux yeux et au visage montrent une diminution de l’appétit. Il est donc important de surveiller tout changement dans les habitudes alimentaires. Vérifiez souvent les yeux de votre chat pour voir à quoi ils ressemblent dans son état normal. De cette façon, vous pourrez dire ce qui a changé quand il y a un problème.

1. La conjonctivite, le problème oculaire le plus fréquent chez le chat

C’est l’affection oculaire la plus courante chez les chats. Il s’agit d’un processus inflammatoire de la membrane qui recouvre l’intérieur des paupières et une partie de l’œil. Souvent, cette inflammation se traduit par un larmoiement ou un écoulement d’un œil ou des deux yeux.

L’infection par le virus de l’herpès est une cause fréquente de conjonctivite chez le chat. Les autres causes sont les allergènes environnementaux, les irritants et les infections bactériennes.

Les chats persans et himalayens ont une structure faciale qui peut bloquer les larmes, ce qui provoque des larmoiements. Dans ces races, il est raisonnable de traiter avec des rinçages ou des médicaments appropriés pour prévenir la conjonctivite.

Un chat ayant des problèmes oculaires

2. Les problèmes oculaires chez les chats : les ulcères cornéens

Cette condition est particulièrement fréquente chez les chatons d’extérieur. Habituellement, les plaies proviennent de dommages à la cornée. Il est possible de détecter ce type de dommage si vous voyez votre chat loucher ou avoir des écoulements, se gratter les yeux ou avoir des rougeurs et de l’enflure autour de l’œil.

Les ulcères cornéens développent parfois une séquestration, qui est une tache foncée et décolorée que l’on voit dans l’œil. Cela se produit lorsque la cornée meurt.

3. L’uvéite

Il s’agit d’une inflammation des parties vasculaires de l’œil. Bien que la cause de l’uvéite ne soit pas connue, on croit que les processus d’inflammation systémique ou les ulcères cornéens graves peuvent évoluer vers une uvéite.

Les signes comprennent un changement de couleur ou de taille de l’iris ou de la pupille, une rougeur des paupières, une sensibilité à la lumière, une douleur oculaire ou une perte de vision.

4. Les problèmes oculaires chez les chats : le glaucome

C’est une condition très commune parmi les problèmes oculaires des chats. Cette condition résulte d’une augmentation de la pression des fluides dans l’œil, qui se produit à cause d’un mauvais drainage de l’humeur aqueuse.

Dans ce scénario, le liquide accumulé exerce une pression sur le nerf optique, qui transporte l’information visuelle de l’œil au cerveau. Lorsque l’augmentation de la pression est importante, le nerf optique est endommagé et la cécité peut en résulter.

Un chat aux pupilles dilatées

5. La cécité

Il existe plusieurs causes de cécité. Dans le cas d’une lésion de la rétine, la perte de vision peut être partielle ou totale. Gardez à l’esprit que cette condition peut être un processus lent, donc une détection précoce peut être précieuse.

Prenez l’habitude de surveiller tout changement dans la façon dont votre chat se déplace et joue ; c’est la seule façon de déceler rapidement les problèmes oculaires chez les chats.

Il est important de savoir que les dommages à la rétine peuvent être causés par l’hypertension artérielle, ce qui entraîne des maladies comme l’hyperthyroïdie, le diabète ou les maladies rénales. C’est pourquoi il est important de consulter votre vétérinaire pour les contrôles de routine de la tension artérielle chez les chats âgés afin de prévenir les lésions oculaires.

6. Autres causes de problèmes oculaires chez les chats

De nombreuses affections oculaires félines sont souvent secondaires à d’autres maladies, ce qui peut compliquer la prise en charge et le traitement.

Les affections oculaires secondaires peuvent être causées par : des maladies virales telles que l’herpès, la leucémie féline, l’immunodéficience féline ou la péritonite infectieuse féline, ainsi que par une infection cryptococcique.

En résumé, comme pour la plupart des maladies, le fait d’emmener votre chaton chez le vétérinaire pour des examens de routine lui donne les meilleures chances de détecter tôt les conditions qui pourraient causer des problèmes oculaires chez les chats.

 

  • Hernandorena, D. B. H., López, D. M. A. T., & Piñeiro, D. C. J. S. (2019). Enfermedades oculares de los animales de compañía. Asociación Cubana de Medicina Veterinaria. Editorial Universitaria. El Vedado, La Habana.
  • Tizard, I. R., & Martínez, R. P. (1998). Inmunología veterinaria (No. 636.0896079 T593 1995.). México^ eDF DF: McGraw-Hill Interamericana.