Comment agir en cas de fracture chez le chien ?

· 11 février 2019
Les fractures ne sont jamais anodines. Les animaux ne peuvent pas exprimer leur douleur, c'est pourquoi il nous faut être attentif en cas de fracture chez le chien.

Chutes, coups et bousculades constituent les causes les plus courantes de fracture des os chez le chien. Mais les fractures chez le chien ne sont pas toutes les mêmes. Si elles sont graves et que l’animal n’a pas reçu de traitement, il risque la mort.

Conseils à suivre en cas de fracture chez les chiens

fracture chez le chien

Si le maître a quelques connaissances en gestes de premiers secours, il peut procéder à l’immobilisation de la zone affectée. Pour cela, il pourra attacher ou enrouler un magazine ou un journal autour de l’extrêmité touchée. Pour autant, cela ne dispense de consulter au plus vite un vétérinaire. Par ailleurs, le chien devra bouger le moins possible pendant le trajet.

Si nous ne sommes pas certains de la marche à suivre ou que nous n’avons pas les connaissances suffisantes pour immobiliser sa patte, mieux vaut ne pas la manipuler. En effet, ce faisant, nous risquons d’aggraver son mal.

De plus, les fractures localisées au niveau des articulations du coude ou du genou sont plus susceptibles d’empirer si le chien bouge.

Nous devons aussi savoir qu’il est possible que notre compagnon perde connaissance sous le choc de la fracture. Dans ce cas, il faut le transporter en maintenant sa tête surélevée, sans plier ni comprimer son cou. Ainsi, on évitera qu’il s’étouffe en avalant sa langue. De plus, cela réduira le risque de lésions au niveau des cervicales.

Lorsque nous soupçonnons une fracture ou une dislocation, il faut faire ausculter notre chien par un vétérinaire. De plus, il faut éviter de lui donner à boire ou à manger au cas où il faille l’anesthésier. En effet, cela peut se faire pour un simple contrôle ou, en cas de besoin, avant d’opérer.

Il est fondamental d’agir rapidement en conduisant immédiatement votre chien chez le vétérinaire. Si l’accident se produit le weekend ou un jour férié, renseignez-vous, car il existe des cliniques disposant d’un service d’urgence disponible 24h sur 24.

Par ailleurs, de nombreux centres disposent d’ambulances pour le transport d’animaux blessés en urgence. Il faut savoir que, même si la fracture peut sembler grave de l’extérieur, il est également possible qu’il y ait des lésions internes, qui peuvent se révéler bien plus graves.

Selon les spécialistes, les fractures sur des os plats peuvent se reconsolider seules. En revanche, sur les os larges comme le fémur, la déchirure des tissus est plus grave. D’ailleurs, certaines fractures peuvent même nécessiter une chirurgie ou un dispositif semblable à un plâtre. Ainsi, on immobilisera la zone pendant un mois ou plus.

Prévenir les fractures chez les chiens

comment soigner une fracture chez le chien ?

La façon la plus efficace de prévenir les fractures chez les chiens consiste à éviter les accidents qui risqueraient de provoquer un traumatisme. Certains lieux présentent davantage de risques potentiels comme les gouttières, les caniveaux, les bouches d’égout, etc. En effet, les accidents y sont plus fréquents. Il y a même des animaux qui tombent par la fenêtre, ou coincent leur patte dans un endroit d’où elle ne peut sortir, provoquant une fracture.

Si vous avez un jardin, il faut vous assurer qu’il n’y a rien qui puisse entraîner ce genre d’accident. Il faut boucher les trous dans lesquels il risque de se coincer la patte. S’il s’agit d’un chien qui adore se pencher à la fenêtre -et s’il est nerveux et actif, ou s’il s’agit d’un chiot- mieux vaut fermer les fenêtres ou installer des parapets qui l’empêcheront de tomber.

Par ailleurs, les accidents causés par les voitures sont également une source importante de fractures, tout en mettant la vie de nos compagnons en danger. Pour l’éviter, il est conseillé de les tenir en laisse. À la campagne, lorsque l’animal se promène seul, il faut le surveiller constamment. En effet, il pourrait s’enfuir et se faire écraser dans une rue proche ou même tomber dans un ravin ou un puits.

Certains cas accentuant le risque de fractures chez le chien

  • Chez les chiens âgés, les fractures sont très fréquentes. À partir de l’âge de 10 ans, ils risquent davantage de se casser un os et les fractures sont plus longues à guérir. Le manque de calcium, dû à l’âge, retarde la guérison de la fracture.
  • Décalcification et ostéoporose : dans ces cas, les os sont plus fragiles et le moindre coup peut entraîner une fracture.
  • Chiens dynamiques et actifs et chiots : lorsqu’ils veulent aller dans le jardin, il est important de bien les surveiller pour éviter les chutes et les coups.