5 astuces pour le post-partum d’une chienne

· 29 janvier 2019
Comment prendre au mieux soin d'une chienne après sa mise bas ? Réponse dans cet article !

Les soins post-partum d’une chienne qui vient de mettre bas pour la première fois sont essentiels. Les premières étapes seront le contrôle de son hygiène après l’accouchement et le lit où elle se reposera avec ses chiots.

En revanche, pendant le post-partum, la chienne devra être séparée des autres chiens adultes pouvant transmettre des maladies ou des parasites. Vous pouvez également la nourrir avec des aliments pour chiots, car elle consomme beaucoup d’énergie et de protéines.

La mère de la portée peut présenter une mastite au niveau de ses mamelles ; il est donc nécessaire de les surveiller quotidiennement pendant la période post-partum, afin de permettre à la chienne de se remettre de sa mise bas dans les meilleures conditions.

Premiers pas du post-partum d’une chienne

les soins post-partum chez la chienne

Tout d’abord, il est essentiel de veiller à l’hygiène de l’endroit où a eu lieu la mise bas, puisque la mère et ses chiots y reposent. Cet espace doit être gardé propre. Vous pouvez donner à la chienne un bon bain avec de l’eau tiède, afin de la laver et la détendre. Ainsi, vous réduirez le risque d’infections par des bactéries, à la fois chez la mère et chez les chiots.

D’autre part, après la mise bas, la mère va ingérer des morceaux de placenta et d’autres restes organiques. Le manque d’hygiène peut donc être une source d’infections.

Mammite

Une mammite, ou mastite, rapidement localisée peut être traitée au moyen de compresses chaudes et de l’aide d’un bon vétérinaire, pour que le problème ne s’aggrave pas. Les dents de lait des chiots apparaissent autour du premier mois. Par conséquent, pour éviter qu’ils ne blessent leur mère au niveau se ses mamelles, vous devez veiller à ce qu’ils tètent leur mère de manière légèrement moins agressive.

Nourriture

Lorsque les chiots ont des dents de lait, il est temps de commencer progressivement à les nourrir avec des produits solides spécifiques. L’avantage, c’est que le chiot s’habitue à sa nourriture tout en s’éloignant de sa mère, ce qui permet donc de soulager ses mamelles.

Afin qu’une chienne qui vient de mettre bas récupère au mieux, des aliments de qualité sont les plus appropriés, car ils sont riches en calories et en protéines. Veillez à ce que la gamelle de la chienne soit toujours pleine, afin que l’animal puisse se nourrir quand il en a besoin, dans les moments où les chiots le permettent, entre les périodes d’allaitement.

L’eau est aussi un élément fondamental. L’hydratation de la chienne est très importante, notamment pour permettre la bonne production de lait, servant à nourrir les chiots.

La tranquillité de la mère

De même que pour les mères et leurs nouveau-nés chez les humains, les chiennes et leurs chiots ont également besoin de tranquillité pendant le post-partum. La couche de la mère et de sa progéniture doit être dans un endroit calme, à l’écart du passage des propriétaires humains.

D’autre part, les visites de nombreuses personnes désireuses de voir les chiots rendront la mère nerveuse pendant la période post-partum. Il est donc préférable de laisser l’animal tranquille et de respecter l’intimité de toute la portée.

Mise bas avec césarienne

Si la mise bas de la chienne a nécessité une césarienne, l’animal aura besoin de soins spécifiques pour que la plaie chirurgicale guérisse correctement.

conseils post-partum de la chienne

Il vous faudra donc nettoyer la plaie avec un bon désinfectant dilué dans de l’eau, et garder la cicatrice sèche. Il est important d’éviter que le chien ne lèche ou ne touche la zone, et ce au moyen de nombreux dispositifs disponibles sur le marché.

Après la césarienne, il peut également arriver que la chienne refuse qu’on la tète à cause du risque de blessure. De plus, il peut aussi arriver qu’elle rejette ses chiots. Si cela se produit, vous devrez nourrir les chiots avec du lait et un biberon spécifiques.

Gardez à l’esprit que ce rejet peut provenir, en plus de la césarienne, de nombreuses autres raisons, restant parfois inexpliquées.