Les chiens dominants et leur importance

· 7 janvier 2018

Beaucoup de maîtres d’animaux de compagnie attribuent les problèmes de comportements de leur chien au fait qu’il soit dominant. Mais, que signifie donc le fait d’avoir un chien dominant, quelle est l’importance de cela et comment peut-on changer son comportement ? Découvrez le tout dans cet article.

Qu’est-ce que la domination ?

Dans les cercles scientifiques, le concept de domination est utilisé pour expliquer la manière dont les animaux s’organisent au sein de groupes sociaux. Les membres du groupe sont en compétition pour tout : nourriture, lieux de repos, espace personnel, compagnons de toilette et mise en couple. La lutte est énergétiquement coûteuse et même franchement dangereuse pour les grands prédateurs du type hyènes, lions ou encore les loups. Beaucoup de combattants souffrent de graves lésions et meurent même. Une relation hiérarchique basée sur les dominants et les dominés est une forme de résoudre le problème. Ainsi, les animaux dominants ont l’habitude de bénéficier d’un accès prioritaire par rapport aux dominés et la lutte n’est donc plus nécessaire.

Les relations avec les autres chiens

La manière de former une hiérarchie pour des chiens qui vivent dans un foyer varie beaucoup. Certains semblent s’y atteler et d’autres pas du tout. Les experts ne sont pas bien sûrs de la raison.

Souvent, l’ordre des chiens depend des ressources. Par exemple, un chien est le chef quand il s’gait de nourriture et l’autre quand il s’agit des jouets. D’autres peuvent encore n’appliquer aucune norme et partager les choses dans luter.

Qui est le chef ?

Un chien est installé confortablement sur un lit

Si, dans une maison, les chiens ne forment pas de hiérarchie, il peut être difficile de trouver lequel joue le rôle de chef. La domination entre les chiens parait être une fonction d’âge, de taille, de capacité reproductive et de motivation.

Il est plus probable qu’un chien plus âgé domine un chien plus jeune. Sexuellement parlant, les chiens intacts sont plus propices à être dominants sur des chiens altérés, surtout chez les mâles. Un chien ayant eu la première position pendant un certain temps peut la garder malgré le vieillissement et l’affaiblissement de ses capacités physiques.

Désensibilisation systématique

Deux chiens jouent dans l'herbe

Chez les chiens dominants, les techniques du type désensibilisation systématique et contre-conditionnement sont deux traitements communs pour la peur, l’anxiété, les phobies et l’agressivité ou tout type de problème de conduite qui implique l’excitation ou une réaction émotionnelle de votre chien.

La désensibilisation et le contre-conditionnement sont des traitements qui ont été développés par les psychologues. Ils sont généralement réalisés en même temps et sont utilisés pour aider les personnes et les animaux. Ils sont efficaces mais tout de même un peu complexes.

La désensibilisation signifie le fait de rendre moins sensible. Son objectif est d’éliminer ou de réduire la réaction exagérée basée sur l’émotion qu’un animal a face à quelque chose de spécifique, que ce soit un autre animal, un type de personne, un lieu en particulier, un événement ou certains bruits. La désensibilisation systématique a un plan structuré. Il s’agit en fait d’un processus graduel de l’exposition d’un animal à une version moins intense de la chose qui le tracasse pour l’habituer à cette chose et que sa peur ne se déclenche pas.

Le contre-conditionnement

Le contre-conditionnement signifie le fait de ré-apprendre à l’animal de compagnie quelque chose afin qu’il ait une réaction et une sensation agréable envers ce qui le traumatise ou lui cause de l’aversion. Cela se fait via l’association de cette chose frustrante avec quelque chose de bon. Dès qu’il voit la chose dérangeante, le chien reçoit un bonbon, ce qui crée une réaction émotionnelle agréable. Après de nombreuses répétitions de ce processus, l’animal apprend que quand la chose apparaît, d’autres choses agréables se passent. Enfin, avec le temps, ce processus crée une réaction émotionnelle neutre ou positive.

La désensibilisation se combine avec le contre-conditionnement car il est quasiment impossible d’enseigner une association positive envers quelque chose si le chien a complètement peur ou devient agressif face à l’exposition de ce qu’il redoute.

Finalement, si votre chien a un problème d’agression, le mieux est encore de chercher une aide professionnelle. L’agression chez les chiens est très complexe. Essayer de modifier le comportement agressif d’un chien par vous-même peut être très difficile et même, dans le pire des cas, dangereux. Un éleveur ou un entraîneur peuvent se rendre chez vous pour évaluer le comportement de votre chien et vous aider à décider du plan d’actions à mettre en place. Il pourra certainement créer un programme de traitement sécuritaire, efficace et sur mesure au tempérament de votre chien. De plus, en travaillant, l’entraîneur pourra aussi contrôler le progrès de votre chien et réaliser des changements si cela lui semble nécessaire.