Ce que vous devez savoir sur les disputes de chats

· 13 novembre 2018
Le fait qu’il s’agit d’animaux très territoriaux et jaloux est ce qui provoque généralement les bagarres entre félins, domestiques ou de rue. La compétition pour une femelle est également un motif de disputes.

Vous aurez remarqué que la paix n’est pas toujours de rigueur entre vos chers animaux de compagnie si vous avez plus d’un chat à la maisonIl est en effet commun que les animaux, domestiques ou errants, déclenchent une bagarre. Il s’agit de la raison pour laquelle nous vous dirons ci-après ce que vous devez savoir sur les disputes de chats.

Pourquoi les chats se disputent-ils ?

Nous savons que les catus felis sont des animaux très territoriaux. Ils ont également tendance à être jaloux. Voici donc les principales raisons des disputes de chats. Ils essayerons par ailleurs de se défendre si une situation les effraie. En outre, les mâles se battront évidemment pour une femelle en chaleur s’il ne sont pas castrés.

Mais les causes spécifiques qui déclenchent les disputes de chats sont parfois difficiles à comprendre pour les humains. Un combat surgit soudain de nulle part, se termine généralement vite, avant que tout ne rentre dans l’ordre.

Les choses peuvent néanmoins devenir parfois plus compliquées et les animaux – à moins d’intervenir – peuvent finir blessés ou garder leur rancœur pendant des jours.

Découvrez les raisons des disputes de chats et les meilleures façons de procéder dans ces cas-là. 

Un nouvel animal de compagnie, motif de dispute

Vous pourriez avoir à faire face à une dispute de chats pour la première fois si vous possédez déjà un chat et que vous en amenez un nouveau à la maison . Il est en effet probable que le nouvel intégrant soit rejeté, avec plus ou moins d’intensité. Tout dépendra du caractère de chaque animal.

disputes de chats

Il est important de gérer les choses avec précaution dans de tels cas afin d’éviter que le résident « historique » ne se sente envahi par le nouvel intégrant. Vous devrez en outre octroyer un espace propre au nouvel animal afin qu’il s’adapte sans trop de stress.

L’idéal est donc d’éviter que les chats aient à partager, au moins au début, leurs mangeoires et les abreuvoirs. Il en va de même s’agissant de la litière, de la couche et des jouets.

Autres motifs de disputes de chats

Les disputes entre vos animaux de compagnie seront inévitables (et violentes), par exemple, si vous possédez une paire de mâles et une femelle et qu’aucun des animaux n’est stérilisé. Vous ne pourrez retrouver l’harmonie au sein de votre maison que si vous faites opérer vos chats. Vous éviterez par ailleurs les portées non désirées.

Par ailleurs, un chat qui se sent pris au piège ou menacé peut devenir très agressif. Il peut même attaquer les autres chats ou vousmême si vous essayez de le toucher. Il est donc préférable, dans de telles circonstances, d’attendre que l’animal se calme et d’essayer de comprendre ce qui l’altère.

Les situations pouvant générer une telle réaction peuvent notamment être la présence d’une personne ou d’un animal étranger. Il en va de même des mouvements ou des changements soudains dans leur environnement, des bruits forts ou des odeurs inconnues.  Tout ceci pourrait les effrayer.

disputes de chats

Il est également important, pour éviter les conflits entre vos animaux, de les traiter tous de la même manière.Les chats se feront probablement face l’un à l’autre s’ils ressentent de la jalousie.

Conseils pour éviter les disputes de chats

Ne n’intervenez jamais directement pour séparer vos chats si ces derniers se disputent. Ils ne mesureront pas les conséquences dans de tels cas. Ils pourraient dès lors vous griffer ou vous mordre involontairement malgré toute l’affection qu’ils ont pour vous.

La meilleure chose à faire ici est d’essayer de les distraire en faisant quelque chose qui attire leur attention. Un cri, un son quelconque ou frapper un objet, peut s’avérer efficace. Ne punissez pas vos animaux domestiques après la dispute. Cela ne résoudra pas les choses et pourrait même les aggraver.

Il est normal que les chats grognent ou se chamaillent et même qu’ils se bagarrent. L’important est que vous prêtiez attention à eux afin qu’ils ne se livrent pas à des combats sérieux pouvant les blesser. Gérez la situation si des disputes éclatent malgré tout. Maintenez-les séparés ensuite jusqu’à ce que le calme revienne.

Gardez à l’esprit que vous pouvez consulter le vétérinaire ou un spécialiste du comportement animal si les disputes de chats persistent ou deviennent très violente.