Thérapie comportementale pour chiens

· 7 novembre 2018
Dans le cas de comportements indésirables, qu’ils soient dus à un problème physique ou psychologique, il est nécessaire de consulter un vétérinaire. Si ce dernier le juge opportun, il conviendra de le renvoyer vers un éducateur canin et commencer à prendre des mesures destinées à changer sa façon d’agir.

Les chiens, à l’instar des êtres humains, ont besoin de paramètres comportementaux et de coexistence bien établis pour créer un caractère sociable, amical et adaptable. Cela est d’autant plus important lors des cinq premiers mois de la vie car cela permet de développer un style de vie agréable, tant pour l’animal que pour son maître.

Certains chiens ont des comportements que nous associons à des conduites socialement inacceptables ou indésirables, tant pour le maître que pour l’entourage.

Ces attitudes s’expriment par l’agressivité, l’anxiété, des signes de menace, des réactions exagérées ou l’incapacité de contenir ses émotions. Cela peut même être préjudiciable pour l’homme, les autres animaux ou les chiens eux-mêmes.

Nombre de ces problèmes découlent en réalité d’une situation de stress constant chez le chien. Les réactions du chien résultent du fait que le maître ne sait souvent pas comment gérer la situation. Il s’agit de la raison pour laquelle de nombreux problèmes peuvent être résolus simplement avec des thérapies de réduction du stress.

Problèmes de comportement

Les problèmes de comportement chez les chiens peuvent avoir deux causes :

  1. Organique. En d’autres termes, en raison d’un problème physique qui provoque une gêne ou une douleur.
  2. Non organique. Lorsque le comportement de l’animal découle de causes non physiques. Par exemple, si le chien a eu une phase difficile ou traumatique lorsqu’il n’était qu’un chiot.

Comment ces problèmes se manifestent-ils ?

  • AgressivitéCe type de comportement inapproprié nécessite un traitement spécialisé et urgent. Ils peuvent en effet être préjudiciables aux autres, animaux ou humains
  • Peurs et phobies. De personnes, d’objets, de sons, d’autres chiens ou d’animaux. L’idéal est que le maître accompagne le processus de soutien et de lutte contre lesdites peurs
  • Comportements destructeurs
  • Aboiements excessifs 
  • Anxiété de séparation. La thérapie est ici importante pour donner à l’animal assez de confiance en lui pour rester calme lorsqu’il est seul à la maison
  • Excitation et hyperactivité. Cette manifestation est très fatigante à la fois pour le chien et pour ceux qui vivent avec lui. Le chien est dans un état constant d’activité et de tension. Il ne se détend pas
Thérapie comportementale pour chien

Il est important de traiter ces comportements, tant pour le bien-être du chien que du propriétaire. Certains propriétaires optent finalement pour l’abandon si le comportement est trop agaçant. D’autres ont recours à de mauvais traitements ou tuent même de leur animal.

But de la thérapie comportementale

L’engagement et la constance du maître sont les éléments les plus importants du plan de travail. Il sera difficile d’aider le chien à améliorer son comportement si nous ne sommes pas disposé à l’entraîner à adopter de bonnes habitudes. La composante émotionnelle est particulièrement importante. La compréhension, l’empathie et la patience du propriétaire pendant le processus sont essentielles.

Il est recommandé de commencer l’entraînement comportemental lorsque l’animal est encore un chiot, avant cinq mois. Le but de la thérapie comportementale n’est pas que le chien soit obéissant. Il s’agit d’améliorer ses relations avec le maître. De faire en sorte que partager le quotidien soit une expérience agréable et de joyeuse pour les deux.

Évaluation

Le vétérinaire pose une série de questions au propriétaire et aux personnes les plus proches du chien. Les questions sont relatives aux circonstances dans lesquelles l’animal est né, au nombre de chiens nés de la portée, au caractère de la mère.

Toutes les questions visent à analyser l’origine du problème du comportement anormal du chien, afin de définir un traitement efficace.

Thérapie comportementale pour chien

 Contenu de la thérapie comportementale ?

Il dépend de la cause du comportement inapproprié que nous souhaitons éliminer. Il existe cependant des conseils généraux importants pour la vie de tout chien. A savoir :

1. Disposer de routines établies

Cela signifie avoir un horaire bien établi pour la nourriture, les besoins, les jeux, les promenades et le repos. Répondre à ces besoins essentiels de manière ordonnée aide le chien et le maître à mener une vie plus organisée et plus paisible.

2. Privilégier la pratique d’exercice physique quotidien

Ce point est particulièrement important chez les chiens domestiques. Comme nous l’avons vu précédemment, le stress est la cause la plus fréquente de comportement indésirable chez le chien. Le meilleur moyen de se débarrasser du stress quotidien consiste à marcher et même à courir ensemble (selon la race et le niveau d’activité du chien).

Le mode de vie sédentaire comporte des risques importants pour le chien. Notamment d’obésité et autres maladies associées. Tous les chiens, quelle que soit la race de l’animal, ont besoin d’exercices quotidiens.