7 raisons aux problèmes de comportement chez les chiens

21 mars 2019
Les chiens présentent parfois des problèmes de comportement face auxquels nous ne savons pas toujours comment réagir.

Les problèmes de comportement chez les chiens ont des manifestations et des raisons très variées. Ainsi, ils peuvent être liés, entre autres choses, à la peur, l’anxiété et le stress. Mais, quelles en sont les principales causes ?

Quelques éléments concernant les problèmes de comportement chez les chiens

Les chiens peuvent présenter divers troubles du comportement qui, en plus de compliquer leur santé émotionnelle, risquent de les mettre en danger. En effet, ils risquent de s’échapper, de subir des blessures accidentelles ou volontaires, ou encore de se bagarrer avec d’autres chiens.

D’ailleurs, dans certains cas, ces fameux problèmes de comportement sont en réalité des conduites tout à fait normales pour leur espèce. De fait, elles ne sont dérangeantes que pour le maître, surtout lorsqu’elles deviennent excessives ou compulsives. Cela peut se produire quand un chien marque son territoire, mord et détruit divers objets ou creuse des trous dans le jardin.

problèmes de comportement chez les chiens

Il ne faut pas oublier que certaines de ces situations sont en fait provoquées par des causes organiques. En d’autres termes, cela peut découler d’une maladie dont souffre l’animal.

Les problèmes de comportement chez les chiens peuvent avoir plusieurs explications. Vous devriez en connaître les principales.

Causes principales des problèmes de comportement chez les chiens

Nous allons vous présenter les principales causes des problèmes de comportement chez les chiens.

1. Mauvaise socialisation

Un chien qui n’a pas été socialisé correctement présente généralement divers problèmes de comportement. Entre autres choses, il peut se montrer craintif, se sentir intimidé face à d’autres animaux, personnes inconnues ou même bruits inattendus (tonnerre, explosions, feux d’artifice, etc). Et en général, un chien qui a peur réagit de manière agressive ou bien tente de fuir la situation et part se cacher.

Le problème d’une socialisation inadaptée, voire inexistante, s’est aggravé ces derniers temps par la prolifération d’élevages illégaux dans lesquels ces animaux commencent leur vie, enfermés. Dans ces conditions, ils ne peuvent pas explorer leur environnement et, de plus, ils se retrouvent séparés de leur mère très jeunes.

2. Éducation déficiente et humanisation excessive

Ne pas imposer de limites à votre chien et ne lui apprendre aucune règle de cohabitation, claire et sans contradiction, peut entraîner une certaine confusion de la part de l’animal sur la bonne attitude à adopter.

Rappelez-vous que la première chose à faire pour pouvoir éduquer correctement votre chien consiste à apprendre à interpréter son langage corporel.

De plus, lorsqu’on commence à le traiter comme une personne, c’est souvent là que les problèmes de comportement et de santé surgissent. Cela comprend l’usage de produits de toilette ou des médicaments pour l’homme, le fait de lui mettre des vêtements et accessoires de mode, etc.

3. Maltraitance physique et verbale

La maltraitance revêt différentes formes. En punissant un chien par des coups, l’intimidation verbale et des gestes agressifs, ou en le gardant enfermé et enchaîné, on n’obtiendra rien d’autre qu’un animal apeuré. Par conséquent, il risquerait de devenir agressif ou d’agir d’une manière qui ne fera qu’alimenter involontairement cette situation de maltraitance. Par exemple :

  • Uriner ou déféquer dans des lieux inappropriés
  • Détruire divers objets dans la maison
  • Creuser des trous dans le jardin et détruire les plantes
  • Développer des comportements stéréotypés (léchage compulsif de certaines parties de son corps, poursuite d’ombres, chasse d’insectes imaginaires, etc.)

4. Manque d’attention

Un chien qui reste seul une bonne partie de la journée et ne reçoit pas d’attention suffisante de la part de ses maîtres, risque de développer des problèmes de comportement. Que ce soit par ennui, par excès d’énergie, pour manifester sa présence ou par angoisse de séparation, votre chien se manifestera.

Lorsqu’on choisit d’adopter un animal, on doit être conscient qu’il faudra sortir le promener, jouer avec lui et lui permettre de dépenser son énergie. La stimulation physique et mentale est très importante, tout comme une bonne dose de tendresse explicite.

5. Situations imprévues

Les chiens ont l’habitude de se montrer stressés face à des situations qui modifient leur routine. On peut citer, par exemple :

  • Déménagements
  • Morts ou naissances dans la famille
  • Arrivée d’un nouvel animal dans le foyer
  • Présence d’inconnus (charpentier, peintre, etc.)

6. Maladies

De nombreux problèmes physiques peuvent rendre un chien subitement agressif, même le plus pacifique. C’est notamment le cas de chiens qui souffrent, entre autres, de :

  • Otite
  • Dysplasie de la hanche
  • Arthrose dégénérative

Certains comportements que nous trouvons étranges peuvent également être provoqué par l’épilepsie. D’autre part, la cystite peut aussi pousser l’animal à se mettre à uriner partout.

Par ailleurs, les croisements constants en vue d’une commercialisation d’animaux de race sont bien souvent la source de différentes pathologies.

problèmes de comportement chez le chien

7. Vieillissement

Enfin, et comme pour nous, à mesure qu’ils vieillissent, les chiens perdent patience. D’ailleurs, ils peuvent devenir assez agressifs ou grincheux face à diverses situations.

Qui plus est, cette agressivité progressive ou ce comportement que l’on qualifie souvent « d’étrange », sont souvent dus à des problèmes de cataracte ou à une dégénérescence cognitive semblable à l’Alzheimer humain.