6 raisons de ne pas punir votre chien

· 18 février 2018

Les châtiments physiques ou psychologiques n’aident en aucun cas votre chien à apprendre et à mieux se comporter et même pire, ils entravent son processus d’apprentissage.

Toutes les familles ayant un chien se soucient de l’éducation de ce dernier. Nous sommes constamment en train d’enseigner quelque chose à notre chien. Bien que notre animal ait tendance à nous imiter, il apprend quelque chose de nouveau tous les jours.

Il est évident que lorsqu’un chien se comporte bien il faut le récompenser. A l’inverse, s’il fait quelque chose de mal, on a tendance à le punir. Cependant, il faut se poser cette question : nos punitions sont-elles toujours adéquates? Ces châtiments aident-ils le chien à apprendre? Voici 6 raisons de ne pas punir votre chien.

Les châtiments physiques et psychologiques

Vous pouvez définir une punition en mettant en place une expérience désagréable qui servira à empêcher le comportement que vous ne voulez pas que votre chien répète. Un châtiment adéquat serait de tirer sur la laisse s’il y a la présence d’une menace, par exemple, si votre chien se met à courir derrière un vélo.

De manière générale, il existe deux genres de punitions: les punitions physiques et les punitions psychologiques. Concernant les châtiments physiques, il y les tapes, les coups de pied, de poing… Il y a aussi l’immobilisation du chien ou le fait de tirer sur la laisse.

Bien que moins connus, il faut également prendre en compte les châtiments psychologiques qui sont très néfastes. Certes ils ne font pas de dommages physiques mais ils menacent tout de même le bien-être mental de votre animal. Ainsi, les menaces, les cris, les corrections, le fameux et ferme: « non ! », l’isolement…

un labrador regarde la caméra l'air triste et confus

Au final, ces deux genres de punitions sont néfastes pour votre chien. La pratique des deux en même temps n’aide pas votre chien à apprendre ni à mieux se comporter.  Pire même, elle entrave son processus d’apprentissage. Ainsi, si vous le punissez, votre chien risquera d’apprendre plus lentement.

Le renforcement positif

La meilleure manière d’enseigner quelque chose à votre chien, ou à tout autre animal, est une méthode pratiquée pour le dressage des dauphins: le renforcement positif. Avec le renforcement positif, votre chien reçoit une récompense après avoir fait quelque chose de bien de façon répétitive. Cette expérience agréable incite le chien à réitérer l’opération. Vous pouvez récompenser votre animal de diverses manières: avec de la nourriture, de l’attention, des jouets…

1. Nous ne savons pas mettre en place les punitions et de ce fait, le chien est confus

Selon les théories de l’apprentissage, les punitions servent à apprendre de nouvelles choses. Cependant, ils doivent être appliqués avec l’intensité adéquate et au bon moment. Les humains n’ont pas tendance à savoir administrer les bonnes corrections.

Ainsi, nous ne savons pas utiliser les punitions correctement. Nous avons tendance à les administrer soit trop tard, soit trop fort ou trop doucement. Nous n’arrivons pas à transmettre (au travers de celles-ci) le message que nous souhaitons envoyer au chien. De plus, pour les chiens, les punitions leurs paraissent aléatoires. Elles sont donc inutiles pour son dressage.

2. Les punitions interrompent l’apprentissage

L’une des méthodes les plus fiables pour dresser votre chien est la technique de l’approche par « essai et erreur ». Lorsque vous donnez à votre chien l’opportunité d’apprendre quelque chose, il commencera à essayer différentes choses jusqu’à ce qu’il arrive à bien comprendre ce que vous attendez de lui. Lorsqu’il arrive à deviner, si vous le récompensez, vous lui transmettez une information claire: c’est bien cela que vous vouliez qu’il fasse. Vous réussissez ainsi à lui apprendre quelque chose.

En revanche, si vous le punissez lorsque vous n’appréciez pas un de ses comportements, vous interrompez ce processus. De plus, vous ne lui donnez pas l’opportunité d’arriver à comprendre le comportement que vous désiriez de lui. Les propriétaires de chien ont tendance à punir l’animal trop vite et à mettre des barrières à sa volonté de comprendre l’action désirée.

3. Les punitions font peur à votre chien

Les punitions font peur à votre chien, c’est la même chose chez les enfants en bas âge. Bien entendu, les châtiments physiques provoquent de la douleur et de la peur. C’est également ce que provoquent les châtiments psychologiques et les corrections.

Ce genre de punition met le chien dans une situation où il ne comprend pas ce qui ne va pas et par conséquent, il sera incapable de répondre à vos attentes. Cela provoque une instabilité et laisse place à un certain mal-être pour celui qui reçoit la punition.

Dans tous les cas, si le chien a peur, il sera incapable d’être heureux. Les châtiments font peur et affectent sévèrement le bien-être des animaux.

4. Les punitions altèrent la confiance que vous porte votre chien

Les châtiments que le chien reçoit sont souvent aléatoires. Ils arrivent à un moment mal choisi et sont chargés d’émotion. Aux yeux des chiens, les châtiments sont erratiques. Au final, ce que nous obtenons lorsque nous agissons de la sorte, c’est un chien nous considérant comme une personne imprévisible.

Il est impossible de gagner la confiance d’un chien et sa loyauté si vous le punissez de temps en temps. En agissant ainsi, vous lui faites vivre de mauvaises expériences sans qu’il comprenne pourquoi. Votre chien vous voit alors comme une personne lunatique en qui il ne peut pas avoir confiance.

5. Les punitions ne transmettent pas le message désiré

Une des principales raisons incitant à ne pas punir votre chien est qu’un châtiment ne lui apporte aucune information sur comment bien se comporter. Lorsque vous punissez votre animal vous l’informez que vous n’aimez pas son comportement, mais sans préciser ce que vous voulez qu’il fasse à la place. Si vous ne permettez pas à votre chien d’essayer différentes choses jusqu’à ce qu’il comprenne ce que vous désirez, il n’arrivera jamais à apprendre.

En administrant un châtiment, vous empêchez que votre chien arrive à la conclusion désirée. Une punition ne lui permet pas d’apprendre, c’est juste quelque chose qui l’intimide. S’il n’arrive pas à savoir quel est le bon comportement il est normal qu’il n’arrive jamais à le reproduire.

 6. Donner une punition vous fait culpabiliser

Peu de gens apprécient de punir ou de réprimander leur chien. A l’inverse, les personnes se sentent beaucoup mieux lorsqu’elles récompensent leur animal. Les propriétaires qui sont constamment en train de réprimander leur chien se sentent moins heureux et plus frustrés. En revanche, il est très satisfaisant de voir que l’on a réussi à apprendre quelque chose à son chien.

Si les autres raisons de ne pas punir votre chien ne vous ont pas convaincu, fiez-vous à celle-ci: vous non plus, vous n’appréciez pas d’être puni. Vous serez beaucoup plus heureux et vous aurez une meilleure relation avec votre chien si vous vous concentrez sur ce qu’il fait de bien et que vous apprenez à le récompenser lorsque c’est le cas.

En conclusion, nous pouvons vous assurer que les châtiments font du mal au chien et au propriétaire. Changer de méthode d’éducation pour une technique uniquement basée sur la récompense vous procurera une plus nette satisfaction.

En utilisant les punitions pour le dressage de votre chien, non seulement vous empêchez la bonne assimilation des informations mais en plus vous vous punissez également puisque vous vous sentez mal juste après. Si vous oubliez les punitions et que vous vous concentrez uniquement sur les récompenses des bons comportements votre chien apprendra très rapidement et vous serez plus heureux.