L’oiseau jacamar : caractéristiques et curiosités

30 janvier 2020
L'oiseau jacamar à queue rousse est un oiseau aux couleurs métalliques intenses qui appartient à la famille Galbulidae. Sa présence est répartie dans différents pays d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud.

L’oiseau jacamar est l’espèce la plus répandue de la famille Galbulidae. Les jacamars constituent un groupe d’oiseaux appartenant à cette famille. Par ailleurs, ils sont répartis dans l’ensemble des tropiques américaines et se caractérisent par leurs couleurs vives.

Caractéristiques générales

Les oiseaux jacamar se sous-divisent en 5 genres distincts : Galbacyrrhynchus, Brachygalba, Jacamaralcyon, Galbula et Jacamerops.

En général, il s’agit d’oiseaux avec un corps mince et de taille variable. On trouve effectivement des petits et des grands spécimens. Leurs ailes sont arrondies et leur bec allongé leur permet d’attraper des insectes en plein vol.

La nuance de leur plumage varie selon les espèces. Ils peuvent présenter des couleurs ternes ou, au contraire, des couleurs iridescentes.

On peut dire que l’espèce la pus représentative de cette famille fait partie du genre Galbula et se nomme Galbula ruficaudaElle est communément appelée jacamar à queue rousse.

Caractéristiques de l’oiseau jacamar à queue rousse

Le Galbula ruficauda est un oiseau avec des couleurs brillantes. Il s’agit surtout d’un oiseau vert avec une couleur rougeâtre. Sa queue est d’une teinte très attrayante. C’est ce qui lui a certainement donné le nom de jacamar à queue rousse.

On peut voir que la partie externe et centrale de la queue est de la même couleur que les ailes. D’autre part, les ailes présentent généralement une magnifique couleur vert métallisé, tandis que l’intérieur de la queue est d’un ton rougeâtre ou orange.

Un oiseau jacamar sur une branche

L’oiseau jacamar mesure entre 19 et 28 centimètres. Par ailleurs, il pèse entre 18 et 28 grammes. Son bec noir est vraiment long et atteint une longueur de 4 à 7 centimètres.

Cet oiseau est mince et de petite tailleIl est possible d’observer le dimorphisme sexuel entre les femelles et les mâles. En effet, les mâles ont la gorge blanche, alors que chez les femelles elle est beige. Leur chant d’appel est un cri fort qui étonne tous ceux qui ont pu l’écouter.

On distingue également les spécimens adultes des jeunes spécimens. En général, les spécimens jeunes arborent une queue et un bec plus petits, et disposent d’une teinte plus opaque.

Habitat et répartition

Le jacamar à queue rousse vit dans les régions forestières des néotropiques. Plus précisément, nous le trouvons dans les nouveaux terrains ou dans les anciens buissons secs.

Par ailleurs, il habite dans différents pays allant du Mexique à l’Argentine. Ainsi qu’en Amérique Centrale, en Colombie, Equateur, Venezuela, Brésil, Bolivie et Paraguay, entre autres.

En Colombie, il a été localisé à 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, sur le versant du Pacifique. En revanche, on ne le trouve qu’à 1300 mètres dans la Vallée de la Magdalena.

Alimentation de l’oiseau jacamar

Le Galbula ruficauda est principalement insectivore. Il se nourrit d’espèces de différents ordres, comme Lepidotera, Odonata, Isoptera, Hemiptera, Hymenoptera, Orthopthera ou Coleoptera, parmi d’autres.

Un oiseau jacamar qui a attrapé un insecte

Selon la région dans laquelle il se trouve, l’oiseau jacamar chasse en fonction du nombre de spécimens des ordres qu’il trouve. Par exemple, au Costa Rica, on a observé qu’il se nourrit principalement de papillons.

En outre, on pourrait dire que le jacamar à queue rousse est spécialisé dans la chasse des proies rapides. Parmi ce type de proies, on trouve les papillons ou les libellules.

Il semble qu’après avoir chassé sa proie, il la secoue et lui donne des coups contre son perchoir. Le but est que la proie perde ses ailes et ne puisse pas s’échapper.

Etat de conservation

Le Galbula ruficauda a été catalogué par l’Union Internationale pour la Protection de la Nature (UICN) comme un oiseau de préoccupation mineure. Cela signifie que cet oiseau ne se trouve pas en danger immédiat de disparition.

Néanmoins, il a été observé que, bien que les populations ne soient pas sévèrement fragmentées, leur nombre diminue.

Parmi les menaces qui peuvent influencer le déclin des spécimens de cette espèce, nous trouvons :

  • Pression de la chasse
  • Présence humaine
  • Perte de leur habitat

Curiosités sur l’oiseau jacamar à queue rousse

L’oiseau jacamar est l’espèce de la famille Galbulidae la plus largement répandue. Sa répartition commence effectivement en Amérique Centrale et s’étend jusqu’en Amérique du Sud.

Au total, 6 sous-espèces de Galbula ruficauda peuvent être observées: Galbula ruficauda brevirostris, Galbula ruficauda heterogyna, Galbula ruficauda melanogenia, Galbula ruficauda pallens, Galbula ruficauda ruficauda, Galbula ruficauda rufoviridis.

Enfin, le mâle nourrit la femelle pendant toute la durée de la parade. Les deux membres du couple creusent ensemble un terrier, qui dispose d’un nid au centre. Après la ponte des oeufs, aussi bien le mâle que la femelle les couvent. Ils travaillent ainsi en équipe.