La perruche de Bourke : habitat et alimentation

29 juin, 2020
La perruche de Bourke est un petit oiseau connu pour son caractère doux et gentil. Elle peut vivre jusqu'à 25 ans.
 

La perruche de Bourke est un joyau du groupe d’oiseaux herbivores provenant d’Australie. Il s’agit d’un oiseau relativement tranquille qui peut produire un sifflement agréable.

Nous savons également qu’il vit en bandes nomades comptant jusqu’à un millier d’oiseaux et qu’il préfère les zones proches des points d’eau. Son nom scientifique est Neopsephotus bourkii et il n’y a pas de sous-espèces.

A quoi ressemble la perruche de Bourke ?

Par rapport à d’autres perroquetsle plumage de la perruche de Bourke est assez sobre. Son apparence, principalement brune et grisâtre, se colore seulement avec des plumes bleu pâle sur la croupe, les côtés de la queue et les ailes. Tandis que la poitrine et le ventre sont d’un rose plus pâle.

Cet oiseau présente également une zone blanche proéminente autour des yeux qui lui donne une apparence mouchetée. La femelle de la perruche de Bourke est similaire, mais plus opaque. A l’âge adulte, le mâle peut mesurer entre 18 et 20 centimètres.

La tête d'une perruche de Bourke

Où vit-elle ?

Dans son Australie natale, la perruche de Bourke vit dans des forêts d’acacias semi-arides apparemment inhospitalières. Elle échappe à la chaleur de la journée en se reposant dans des arbres ombragés et se montre plus active au crépuscule et à l’aube lorsqu’elle cherche des puits d’eau pour boire.

 

Par conséquent, il est facile de trouver cet oiseau dans les broussailles xérophytiques, riches en acacias et en cyprès natifs, ainsi que dans des forêts d’eucalyptus ouvertes. Il faut souligner que les mouvements saisonniers de cet oiseau ne sont pas bien connus. Bien que l’on pense qu’il soit nomade, il est fort probable qu’il réside dans certaines régions.

Quels sont les habitudes alimentaires de la perruche de Bourke ?

Les perruches de Bourke se nourrissent principalement sur le sol et occasionnellement dans les arbres. Elles se rassemblent par paires ou par petits groupes de quatre ou six, puis s’alimentent de graines d’herbes, qu’elles complètent avec des fruits, des baies et des insectes. Par ailleurs, elles doivent se trouver près d’une source d’eau, qu’elles visitent généralement au lever et au coucher du soleil.

En captivitéla nourriture d’une perruche de Bourke doit se composer d’aliments granulés et d’un mélange de graines pour perruche. Son alimentation doit également être complétée avec des fruits tels que les pommes ainsi que des légumes à feuilles vertes.

Néanmoins, une nutrition adéquate pour quelconque élevage en captivité nécessite plus que des graines. Elle doit comprendre également des aliments granulés, des graines germées, des fruits, d’autres végétaux, et voire même des insectes. Les oiseaux en phase reproductive peuvent consommer des vers de farine comme source de protéines.

La phase de croissance est importante

 

Il est fondamental de savoir que les besoins nutritionnels de la perruche de Bourke varient en fonction de la phase de croissance.

Une perruche de Bourke en captivité

L’élevage

Les perruches de Bourke forment des couples. Elles nichent dans un trou, généralement vertical, d’un arbre ou d’une souche morte. Concernant leurs oeufs, elles les pondent sur du bois mort dans le fond d’un trou.

Chez cette espèce, seule la femelle couve les oeufs. Une fois par jour, elle quitte le nid pour être alimentée avec des graines régurgitées fournies par le mâle. Ensuite, les oisillons sont élevés par les deux parents.

Quelle est la personnalité de la perruche de Bourke ?

Il s’agit d’oiseaux intelligents mais également doux et silencieux. Plus précisément si nous les comparons avec d’autres espèces de perroquets. En captivité, ils ont tendance à ne pas voler ou grimper beaucoup, mais ils se déplacent souvent en sautant de perche en perche.

Dans leur habitat naturel, ils volent tôt le matin. Puis, le soir, ils chantent et interagissent avec leur environnement et entre eux. Même s’ils ne sont pas vraiment des animaux nocturnes, ils sont connus pour être actifs longtemps après le coucher de soleil. Ce qui les distingue de la plupart des perroquets.

 

Enfin, il est indispensable de savoir qu’en raison de leur nature passive, les perruches de Bourke doivent être tenues à l’écart des oiseaux plus grands et agressifs.

  • Piñeiro, C. J. S., & Bert, E. (2011). Principios en la alimentación de psitacidas. Revista Electrónica de Veterinaria, 12(11), 1-3.
  • Kennedy, J. D. (1993). Raising the Charming Bourke’s Parakeet. AFA Watchbird20(5), 30-33.