Installer un poulailler dans son jardin : 7 choses à savoir

04 août, 2019
Si vous envisagez d'installer un poulailler dans votre jardin, vous avez besoin de connaître plusieurs choses afin d'être le mieux préparé possible. Connaissez-vous la législation à ce sujet ?
 

Si vous songez à installer un poulailler dans votre jardin, sachez qu’il y a plusieurs choses à savoir avant de commencer. L’acquisition et l’entretien des poules n’est pas une tâche facile. Vous devez être prêt pour les coûts et les soins que ces oiseaux et leur installation requièrent.

Dans Mes Animaux, nous vous facilitons la tâche grâce à une compilation des choses à savoir avant d’installer un poulailler dans son jardin.

1. Vérifiez la législation de votre région

Dans le journal officiel de l’Etat, vous trouverez un décret établissant les normes minimales de protection des poules pondeuses. Ce décret indique l’espèce, les exigences du poulailler et les conditions dans lesquelles ces animaux doivent être détenus.

Comment installer un poulailler chez soi ?

Il est très important d’être pleinement informé sur toutes les lois qui réglementent cette condition. L’élevage d’oiseaux domestiques dans un environnement non conforme aux exigences légales peut entraîner une sanction. Dans le cas des coqs, la loi peut changer.

2. Assurez-vous de disposer d’un espace suffisant pour installer un poulailler dans votre jardin

Avant d’installer un poulailler dans votre jardin, il faut mesurer l’espace disponible. Il existe de nombreuses sortes de poulaillers, avec une ou plusieurs structures, carrés, rectangulaires, arrondis… Ils sont vendus préfabriqués ou vous pouvez les construire vous-même.

 

 

Il est conseillé de délimiter un espace avec les mesures que vous pouvez vous permettre. Par ailleurs, il est nécessaire de mesurer un espace où les poules peuvent sortir à l’air libre. Cela est essentiel pour leur santé physique et mentale.

3. Prenez en compte le climat de votre région

Si le poulailler est à l’extérieur, sachez qu’il doit résister aux conditions atmosphériques. La pluie, le vent, la chaleur, l’humidité et le froid peuvent ébrécher le poulailler.

Nos conseils pour installer un poulailler dans les meilleures conditions

Si le climat de votre région est très froid, l’intérieur du poulailler doit être chaud. En revanche, s’il fait chaud presque toute l’année, il doit y avoir un espace ombragé pour les poules.

4. Fixez un budget avec le matériel pour installer un poulailler

Au cas où le poulailler est préfabriqué, vous n’aurez qu’à l’installer dans votre jardin. Mais si vous souhaitez construire votre propre poulailler, il est préférable d’établir un budget avec les matériaux dont vous avez besoin. Le coût peut changer selon le type de structure. Vous pouvez alors comparer les deux options et choisir celle qui vous convient le mieux.

 

Voici quelques-uns des matériaux les plus typiques pour construire et installer un poulailler :

 
  • Structure avec un matériau résistant aux intempéries : acier galvanisé et tôles de PVC ou de bois traité. Le mieux est que le toit soit imperméabilisé
  • Grillage de poulailler : pour clôturer un périmètre à l’extérieur
  • Perchoirs ou dortoirs : à une hauteur à laquelle les poules peuvent monter facilement
  • Nids : avec un matériel confortable, qui garde la chaleur et soit jetable. Par exemple, de la paille ou des aiguilles de pin
  • Nichoirs
  • Base jetable pour le sol : le mieux est de placer un substrat que vous pouvez débarrasser comme les copeaux de bois
  • Mangeoires et abreuvoirs

5. Concevez le poulailler de l’intérieur

Une fois que vous avez choisi la structure, vous devez concevoir le poulailler de l’intérieur. Les poules pourront y dormir et pondre leurs oeufs. Cela doit donc être un lieu où elle se sentent en sécurité et à l’aise. A une bonne température et avec l’espace suffisant. L’aire de nidification doit être d’au moins 30 cm2 pour quatre poules. De plus, le sol du poulailler doit être légèrement surélevé afin d’éviter l’humidité.

 

6. Renseignez-vous sur les différentes races de poules

Avant d’installer un poulailler dans votre jardin, réfléchissez au type de poules que vous voulez acheter. En effet, il existe différentes races de poules, de diverses tailles, plumages, caractère… Vous avez la possibilité d’acheter des poules autochtones ou exotiques, pondeuses, fermières, des croisements de races… L’achat de poules suppose un coût important que vous aurez à ajouter au budget initial.

 

 

7. Calculez les coûts mensuels

Les dépenses ne s’arrêtent pas lorsque vous installez un poulailler dans votre jardin. Les poules ont besoin de nourriture et d’eau propre disponible chaque jour. D’autre part, le poulailler devra être nettoyé et entretenu pour maintenir les matériaux en bon état. Les poules peuvent également avoir besoin d’examens vétérinaires réguliers pour vérifier leur état de santé.

 

Enfin et surtout, les dépenses ne seront pas seulement réalisées sur le plan des finances, mais aussi sur le plan du temps. Tout animal a besoin que nous lui consacrions du temps quotidiennement. Chaque jour, vérifiez l’état de santé de vos poules, si elles mangent bien, si elles pondent des oeufs, si elles se mordent entre elles, etc.