Un chat devient concierge de musée

8 janvier 2019
Découvrez cette histoire surprenante !

Si vous voulez savoir comme ce chat est devenu concierge de musée, cette histoire est pour vous. Même si cela y ressemble, ce n’est pas un nouveau film venu des esprits fébriles et créatifs de Hollywood. Ceci est un cas réel, qui a commencé comme une blague. Et qui, sans le vouloir, s’est terminé en une grande stratégie publicitaire. Nous vous donnons les détails.

De la blague à la réalité : un chat devient concierge dans un musée

Cette nouvelle vient de Russie, plus précisément de la ville de Sérpujov, située à 99 kilomètres au sud de Moscou. C’est un charmant manoir du XIXe siècle qui abrite le musée d’histoire de l’art. Pendant environ deux ans, le chat Marai, protagoniste de l’histoire, a en effet arpenté le musée et a peu à peu gagné l’affection des employés du lieu.

le chat concierge de musée

Jusqu’à présent, l’histoire n’a rien de particulier. mais tout à changé un 1er Avril. Ce jour est célébré en Russie comme le jour des innocents. Et pour fêter ça, les employés du musée n’ont eu que pour unique idée de diffuser les informations selon lesquelles Marai avait soumis une candidature en tant que concierge de l’immeuble.

Cependant, les médias ont vite compris qu’il y avait un coup à faire. Et ont commencé à appeler le musée pour savoir si l’animal avait obtenu le statut de concierge.

Quand on vous dit qu’un chat est devenu concierge d’un musée en Russie, il n’y a aucune raison de croire qu’il s’agisse d’une blague. Ou d’un complot d’un nouveau film américain à succès. C’est quelque chose qui, même si cela a commencé comme une blague, a fini par devenir réalité. La nouvelle a été annoncée et, comme c’est souvent le cas, le nombre de visiteurs du musée a augmenté alors que le chat Marai prenait ses fonctions.

Plus de détails sur la façon dont un chat à rejoint le concierge d’un musée russe

C’est à ce moment-là que les autorités du musée ont décidé que la blague devenait réalité. Et elles ont officiellement nommé Marai à ce poste. Et, bien sûr, ils ont reçu les journalistes pour leur expliquer tous les détails du félin et de son travail, y compris le salaire qu’il réclame et la période pendant laquelle il exerce ses fonctions.

Comme cela arrive souvent quand les protagonistes sont de petits animaux mignons, le Musée d’histoire de l’art a commencé à augmenter son nombre de visiteurs.

Les médias ont propagé cette information. Même si pendant un temps, les citoyens russes – et aussi leurs voisins – étaient prix dans une guerre économique. Un peuple dans la tourmente a besoin de radoucir son quotidien avec des histoires qui humanisent les animaux.

Pendant ce temps, Marai, inconscient de ces questions humains, semblait heureux d’être de plus en plus pris en compte.

D’autres histoires de fonctions de chat

Comme vous pouvez l’imaginer, Marai n’est pas la seule histoire à propos de chats qui finissent par occuper des emplois et qui sont utilisés comme d’excellents outils de publicité.

un chat concierge de musée

Récemment, la nouvelle de Felix a fait le jour. Un chat nommé contrôleur parasitaire principal de First TransPennine Express. A la gare de Huddersfield, dans le West Yorkshire, au Royaume-Unis. Le chat a même sa propre page Facebook où il raconte les détails de son travail.

Plus tard et plus à l’est, l’histoire de Tama, un chaton décédé devenu le « patron » de la gare de Kishi au Japon, s’est déroulée. Sa présence était si bénéfique en termes de recettes publicitaires qu’en 2009, la société Wakayama Electric Railway a eu le luxe de créer Tama Densha. Un train avec plusieurs dessins du chat, à l’intérieur et à l’extérieur.

Le successeur de Tama s’appelle Nitama et c’est elle qui depuis 2012, l’accompagne en tant qu' »apprenti » chez le responsable de la station.