Le chat pêcheur, un félin en danger d’extinction

· 27 octobre 2018
Ce félin est menacé en raison de la destruction de son habitat (zones humides), ainsi que du braconnage et de la pêche sans discernement, ce qui le laisse sans sa principale source d'alimentation.

Pour mettre à mal l’idée selon laquelle les félins n’aiment pas l’eau, nous vous parlerons aujourd’hui du chat pêcheur. Cet animal, comme son nom l’indique, se nourrit principalement de poisson. Le Prionailurus viverrinus vit dans le sud et le sud-est de l’Asie. Il est en danger d’extinction, principalement du fait de la destruction de son environnement.

Répartition géographique du chat pêcheur

Ce petit félin peut être rencontré dans différentes régions de l’Inde, mais principalement dans le nord-est de ce pays. Il vit également au pied de l’Himalaya  – au Népal – et dans la vallée de l’Indus, au Pakistan. Les autres endroits où il habite sont :

  • Bangladesh
  • Sri Lanka
  • Sumatra et Java (îles appartenant à l’Indonésie)
  • Bhoutan
  • Malaisie
  • Thaïlande
  • Vietnam
  • Cambodge
  • Bhoutan
  • Myanmar
  • Chine

Nous le rencontrons généralement dans les zones humides : marais, lacs de méandres, affluents de mer et mangroves, et jusqu’à une altitude de 1 500 mètres.

« Le chat pêcheur est un petit félin qui vit dans le sud et le sud-est de l’Asie. Il est en danger d’extinction, notamment à cause de la destruction des zones humides dans lesquelles il vit. »

chat pêcheur

Caractéristiques physiques de l’espèce

Certains attribuent les jambes réticulées du chat pêcheur à une adaptation physique à leurs environnement. La membrane partielle qu’il possède entre ses doigts n’est cependant pas plus développée que chez les autres félins.

Les autres caractéristiques physiques du Prionailurus viverrinus sont :

  • Poids : entre 6 et 16 kilogrammes
  • Taille : il mesure entre 66 et 86 centimètres entre la tête et le corps (les femelles sont plus petites que les mâles)
  • Corps : il est long et robuste
  • Pattes : elles sont relativement courtes
  • Queue : elle est épaisse et courte (environ 30 centimètres)
  • Tête : large
  • Museau : allongé
  • Robe : il possède une double couche, de couleur gris olive. Il présente des rayures sombres sur le cou et le visage, ainsi que des taches brunes sur le corps. Une série d’anneaux incomplets entourent par ailleurs sa queue

Alimentation et reproduction

Solitaire et essentiellement nocturne, le chat pêcheur ne chasse pas uniquement le poisson avec les pattes au bord des rivières. Il pénètre également dans l’eau et nage, voire plonge, pour attraper sa proie.

En tout état de cause, le poisson n’est pas son unique source de nourriture. Font également partie de son régime alimentaire :

Nous estimons par ailleurs que, à l’instar des chats domestiques, le Prionailurus viverrinus possède la capacité de se reproduire tout au long de l’année. En tout état de cause, le plus grand nombre de naissances, du moins dans le nord-est de l’Inde, peut être observé en mars et en mai.

La période de gestation dure environ 63 jours. Naissent ensuite entre un et quatre bébés qui sont allaités pendant six mois. Les jeunes chats deviennent indépendants quatre mois plus tard.

chat pêcheur

Un félin en danger d’extinction

Avec une espérance de vie de 12 ans, le chat pêcheur est menacé de disparition malgré le fait  que les législations de nombreux pays le protègent.

Il apparaît dans la liste rouge de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature ( UICN ) en tant qu’espèce vulnérable. Il figure également à l’Annexe II de la Convention sur le Commerce International des Espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES). Des autorisations sont nécessaires pour son trafic international.

Les principales menaces subies par ce félin sont :

  • Les destructions des zones humides (par les établissements humains, de l’utilisation des terres à des fins agricoles, etc.)
  • Le braconnage, pour diverses raisons (nourriture, fourrure, etc.)
  • La pêche destructrice et sans discernement, qui réduit considérablement sa principale source d’alimentation.