Combats de chiens, une autre forme de maltraitance animale

9 février 2019
Les combats de chiens font partie des formes de maltraitance animale les plus perverses. Vous allez découvrir pourquoi dans cet article.

Parmi les différentes formes de maltraitance animale, on peut considérer les combats de chiens comme l’une des plus perverses. En effet, elle mêle les paris clandestins, la marginalité et l’organisation d’un spectacle qui attire une certaine catégorie de gens. Et, même si c’est un délit dans la plupart des pays, les combats de chiens ne semblent pas se raréfier.

Un tournoi clandestin de combats de chiens dénoncé à Aguascalientes, au Mexique

combats de chiens

 

Les combats de chiens ont de nouveau fait la une à l’occasion de la célébration de la Feria Nationale de San Marcos, au Mexique, l’un des pays les plus tristement célèbres en matière de maltraitance animale. Heureusement, ces dernières années, on essaie d’inverser la tendance de différentes façons.

Mais tout semble indiquer que depuis 2014, en parallèle de ce célèbre événement -qui se tient à Aguascalientes- on organise également un tournoi international clandestin de combats de chiens.

Dans cette ville, même s’il s’agit d’un délit, les combats de chiens sont monnaie courante. Beaucoup apprécient de pouvoir parier, mais aussi le simple fait de mesurer les forces des opposants ou de les voir s’entretuer Et c’est précisément ce que dénoncent ceux qui défendent les droits des animaux.

Ces rencontres ont généralement lieu dans des lieux abandonnés des zones les plus dangereuses d’Aguascalientes. Par ailleurs, elles attirent une grande quantité de gens, dont des mineurs. Les invitations se font essentiellement via le bouche à oreille.

En plus d’être une forme atroce de maltraitance animale, les combats de chiens sont également un véritable commerce pour les organisations mafieuses. On en arrive même à organiser des tournois internationaux, comme celui d’Aguascalientes, au Mexique.

Combats de chiens, une autre véritable commerce pour les organisations mafieuses

Il existe même des combats de chiens à un niveau « professionnel ».  On y parie de grosses sommes d’argent, et ils sont gérés par des organisations mafieuses déjà impliquées dans d’autres affaires illégales liées, par exemple, à :

  • La prostitution
  • Le trafic de drogue
  • La pornographie infantile

Par conséquent, il n’est pas surprenant qu’Aguascalientes apparaisse comme l’endroit idéal pour mettre en place une rencontre internationale de ce type. Par ailleurs, d’après les spécialistes, quelques vides juridiques dans la législation mexicaine laissent le champ libre à ce genre d’activité illicite.

Pétition pour en finir avec les combats de chiens

La nouvelle de cette rencontre internationale de combats de chiens a trouvé écho dans une pétition sur change.org. La demande formulée aux autorités locales et gouvernementales se résume à :

  • Enquêter sur l’événement
  • L’interdire
  • Punir les organisateurs et les participants

L’invitation à participer à cette rencontre clandestine semble se faire par messages codés. De plus, les participants venus du monde entier -surtout en provenance des États-Unis, de l’Espagne et du Brésil- utilisent différents sites pour communiquer entre eux.

Et même si les autorités ont affirmé avoir été incapables d’identifier les organisateurs pour y mettre un terme, elles savent bien qu’ils profitent de la Feria de San Marcos. En effet, la présence de très nombreux habitants et touristes à l’occasion de ces festivités ponctuées par des corridas offre une excellente diversion.

Une maltraitance criminelle

les combats de chiens sont une forme de maltraitance animale

Auteur : Mekanoide

Les souffrances auxquelles sont soumis les chiens avant, pendant et après un combat sont atroces et mieux vaut ne pas rentrer dans les détails.

Il vous suffit de savoir que les bourreaux de ces innocentes créatures sont considérés comme des criminels dans une grande partie du monde. Pourtant, ils poursuivent leur commerce -à plus ou moins grande échelle- en organisant des combats de chiens.