Différences entre la psychologie comparative et l’éthologie

18 février 2020
La psychologie comparative et l'éthologie tentent d'expliquer le comportement animal de manière scientifique et réelle.

Le comportement est un phénomène qu’on peut mesurer, comme toute autre caractéristique biologique. La psychologie comparative et l’éthologie abordent le comportement animal sous différents angles.

Qu’est-ce que la psychologie comparative ?

La psychologie comparative étudie les similitudes et les différences dans le comportement des animaux non humains. Elle est donc très axée sur la résolution de différentes situations par l’apprentissage.

Qu’est-ce que l’éthologie ?

L’éthologie est l’étude scientifique du comportement animal. C’est grâce à elle que nous comprenons le comportement animal. Elle le fait en le considérant comme un ensemble d’activités observables que l’animal effectue lorsqu’il est en relation avec son environnement grâce à son système nerveux.

Historique de l’étude du comportement animal

Les origines de l’étude des animaux sont les descriptions du comportement de différentes espèces dans le monde. On en trouve un exemple dans l’Historia animalium d’Aristote.

Au cours du Moyen Âge, des détails fantastiques apparaissent dans ces descriptions. Les illustrations ne correspondaient en effet pas à la réalité et les animaux étaient dessinés avec un aspect magique, fruit des légendes et des connaissances populaires.

A partir du XVIIe siècle, on trouve alors des œuvres plus élaborées. Certaines d’entre elles concernent l’apprentissage du chant des oiseaux ou la construction de leurs nids.

Au XIXe siècle, avec les théories de Lamarck et de Darwin, l’évolution est un facteur dont il faut tenir compte pour décrire le comportement. En outre, de nombreux scientifiques commencent à défendre l’intelligence des animaux et à entreprendre des études expérimentales du comportement.

Une femme scientifique observant un rat selon l'éthologie

Au cours du XXe siècle, les études expérimentales ont été divisées en deux écoles :

  • L’école comportementale ou américaine : elle étudie comment les animaux résolvent des situations par l’apprentissage dans un environnement artificiel, comme le laboratoire. Les théories du renforcement positif et négatif émergent de cette école
  • L’école américaine ou européenne : elle se concentre sur le comportement des animaux dans leur environnement naturel. De cette école se distingue le biologiste Oscar Heinroth, le premier à utiliser la définition de l’éthologie telle que nous la connaissons aujourd’hui

Comment l’éthologie étudie-t-elle le comportement ?

Puisque l’éthologie est une science, il est nécessaire d’analyser l’information en données mesurables. En éthologie, un comportement s’analyse en suivant les piliers de Heinroth :

  1. L’observation de l’animal doit se faire dans son milieu naturel
  2. Sans interférence de l’observateur
  3. Le comportement doit être décomposé en unités discrètes appelées motifs
  4. Ces modèles doivent être observables, quantifiables et différenciables
Un homme observant les oiseaux avec des jumelles

Chaque comportement a aussi son explication, que nous essayons de trouver dans le développement, l’évolution, la fonctionnalité et la biologie de l’individu. Ces approches ont ainsi été définies par le zoologiste Tinbergen :

  • Ontogénétique : tente d’expliquer à quel moment du développement et de la vie d’un individu un certain comportement apparaît
  • Causale : elle comprend les mécanismes neuronaux, morphologiques et physiologiques qui permettent le comportement
  • Phylogénétique : étudie comment un comportement a évolué jusqu’à nos jours
  • Fonctionnelle : justifie pourquoi la sélection naturelle a favorisé ce comportement

Différences entre la psychologie comparative et l’éthologie

Bien qu’elles aient été historiquement liées et que leurs distinctions n’aient jamais été tout à fait claires, il existe de petites nuances qui les différencient l’une de l’autre :

  • L’éthologie a ses origines en Europe, tandis que la psychologie comparative est devenue populaire aux États-Unis
  • La psychologie comparative fait partie de la psychologie et l’éthologie est plus proche du domaine de la zoologie
  • L’éthologie met davantage l’accent sur l’instinct naturel et le comportement des espèces. La psychologie comparative sur l’apprentissage et le développement de théories du comportement
  • Les méthodes de la psychologie comparative s’axent sur le travail de laboratoire et la réaction à différentes variables. En revanche, l’éthologie se base sur l’observation sur le terrain, sans aucune interférence de la part de l’observateur

Cependant, les deux sciences tentent de comprendre, en substance, la même chose : comment et pourquoi un comportement se produit.

 

  • Universidad de Córdoba. Introducción al estudio del comportamiento.
  • Marc Richelle. Apuntes de Psicología, 2012, Vol. 30 (1-3), págs. 93-98. Número especial: 30 años de Apuntes de Psicología.
  • Fernández Rios, Luis Psicología comparada, etología y salud mental. Revista Latinoamericana de Psicología, vol. 19, núm. 2, 1987, pp. 195-220. Fundación Universitaria Konrad Lorenz
    Bogotá, Colombia.