Découvrez les animaux de compagnie des politiciens à travers le monde

25 décembre 2019
Ils sont toujours aux côtés de leurs propriétaires et projettent une image amicale : voici quelques-uns des animaux de compagnie des hommes politiques les plus influents du monde.

Avoir un animal domestique signifie, entre autres choses, démontrer un amour inconditionnel pour lui. C’est une chose que certaines des personnes les plus influentes de la planète n’ont pas hésité à faire en public. Découvrez dans cet article les animaux de compagnie des politiciens à travers le monde ainsi que leur histoire.

Les animaux de compagnie des politiciens : un atout en leur faveur

Comme nous le savons déjà, vivre avec un animal de compagnie au quotidien apporte de nombreux avantages, à tous les niveaux. L’un d’entre eux est l’affection que nous recevons de leur part. Et nous leur rendons, sans aucun doute, la pareille. Lorsque cela se reporte dans le monde public de la politique, il peut devenir un atout puissant en faveur de ces hommes.

Le simple fait qu’un leader politique se représente avec son animal transmet un sentiment de proximité et d’humanité. C’est sans doute quelque chose que les unités gouvernementales et les presses des politiciens peuvent facilement exploiter.

Cependant, au delà de l’influence médiatique, voir et connaître les animaux de compagnie des politiciens reflète un aspect important. En effet, l’amour pour nos compagnons animaliers ne connaît ni frontières ni bureaux.

Qui sont les animaux de compagnie des politiciens européens ?

Chiens et chats dans la politique mondiale

Le premier exemple se trouve chez nous, en France, où nous avons observé à plusieurs reprises le président actuel, Macron, avec Nemo.

Le nouvel habitant de l’Elysée, qui a été adopté en 2017 par le président français, est un croisement entre un labrador noir et un griffon. Il est totalement intégré dans l’environnement et a même accompagné le président dans certains actes officiels. Nemo est le dernier né d’une longue tradition qui unit les présidents français et les labradors.

Par ailleurs, s’il existe un autre amoureux des animaux, c’est le président russe Vladimir PoutineEn plus d’avoir démontré plusieurs fois son engagement envers les animaux et la nature, ce président a été photographié maintes fois avec ses deux chiens : Yume et Buffy. Le premier d’entre eux est un chien de race Akita Inu, originaire du japon. Alors que Buffy est un chien de berger bulgare.

A présent, nous souhaitons vous parler d’un animal qui, bien qu’il ne soit pas un animal de compagnie en tant que tel, est installé depuis plusieurs années dans l’un des sièges les plus emblématiques du gouvernement. Il s’agit de Larry, le chat tigré qui vit depuis 2011 à Downing Street, la résidence des dirigeants britanniques.

Larry figure parmi les plus célèbres animaux de compagnie des politiciens dans le monde

Ce charmant félin est arrivé avec l’ancien premier ministre David Cameron et porte actuellement le titre officiel de Chief Mouser ou Chasseur de souris. Sa popularité est telle qu’il possède un compte Twitter.

Les Etats-Unis, le berceau emblématique des animaux de compagnie

S’il y a bien un pays qui connaît une longue tradition de politiciens et de mascottes, ce sont les Etats-Unis d’Amérique. En effet, presque tous les présidents de la Maison Blanche ont été propriétaires d’animaux illustres. On dit que Theodor Roosevelt a eu jusqu’à 26 animaux domestiques différents.

L’un des animaux les plus emblématiques est le terrier écossais Fala – sur l’image qui figure en tête de cet article – qui accompagne le président D. Roosevelt. Leur image s’est propagée de telle manière qu’aujourd’hui, il s’agit du seul animal de compagnie qui a été immortalisé sous forme de statut, à côté de son maître.

Enfin, dans l’histoire plus récente, nous pouvons trouver Bo et Sunny, les fameux chiens d’eau de la famille Obama. Ou Barney et Miss Beazley, les deux terriers écossais de l’ancien président George W. Bush.

 

  • Maltzman, F., Lebovic, J. H., Saunders, E. N., & Furth, E. (2012). Unleashing presidential power: The politics of pets in the White House. PS: Political Science & Politics45(3), 395-400.
  • Suckley, M., & Dalgliesh, A. (1997). The True Story of Fala. S & P Pub.