7 faits étonnants sur le renne

13 mai 2019
Les rennes ont dans leur nez un dense réseau de vaisseaux sanguins qui les emplissent de sang riche en oxygène et qui aident à réguler la température corporelle : de là vient l'histoire du nez rouge de Rudolph.

Le renne est un animal très récurrent dans l’imaginaire de Noël. En effet, les rennes tirent le créneau du Père Noël, ont le nez rouge et volent. Mais que sait-on vraiment sur cette espèce de cerf du Nord ?

Ces animaux sont faits pour vivre dans le froid. Leur nez réchauffe l’air inspiré avant même qu’il n’arrive dans les poumons et le reste du corps, même leurs sabots, recouverts de peau. En hiver, cette espèce doit creuser dans la neige pour trouver de la nourriture ; les rennes utilisent pour cela leurs cornes et mangent des lichens, ou mousse du renne.

Découvrez 6 faits étonnants sur les rennes

  1. Chez les rennes, les mâles et les femelles ont des cornes

Les rennes sont la seule espèce de cerfs au sein de laquelle mâles comme femelles ont une paire de cornes, dont une nouvelle pousse chaque année. Les cornes du mâle peuvent mesurer jusqu’à 51 pouces de long et penser 14 kg. Chez les femelles, elles peuvent atteindre les 20 pouces.

La taille du renne varie selon les sous-espèces. Les rennes de Finlande mesurent presque 2,5 mètres de long, de leur nez jusqu’au bout de leur queue. Ces animaux ont de longues pattes et de larges sabots.

2. Quel que soit son nom, un renne reste un renne

Selon leur localisation, les rennes peuvent porter différents noms. On les appelle rennes en Europe, mais en Amérique du Nord, les rennes peuplent l’Eurasie. On parle en revanche de caribous pour faire allusion aux populations sauvages d’Amérique du Nord.

Dans d’autres régions, ce que l’on appelle « rennes » correspond souvent à des spécimens domestiqués, alors que le caribou, eux, sont sauvages. Les rennes appartiennent à la famille des Cervidae, qui incluent les cerfs, les élans et les wapitis, entre autres. Tous les membres de la famille des Cervidae ont des cornes, des sabots et de longues pattes.

3. Les rennes sont faits pour vivre dans le froid

Cette espèce est définitivement faite pour supporter l’inclémence de l’hiver. On peut trouver des rennes en Alaska, au Canada, au Groenland, dans le nord de l’Europe et dans le nord de l’Asie dans des habitats tels que la toundra, les montagnes et les forêts inhospitalières.

renne dans la neige

Le renne est équipé de manière unique pour survivre à des climats extrêmes. Son nez fonctionne comme un petit chauffage, car il climaitise l’air qu’il respire. Il condense également l’eau dans l’air pour conserver l’humidité des membranes muqueuses.

Son pelage fonctionne comme un abri de peau qui non seulement capture l’air pour maintenir le corps isolé et au chaud, mais agit aussi comme un dispositif de flottaison lorsque l’eau entre. Les rennes sont d’autre part des nageurs forts et rapides. Lorsqu’ils émigrent, ils traversent des terrains difficiles et nagent dans de grandes rivières, voire même dans l’eau glacée de l’océan Arctique.

Les coussinets des rennes s’adaptent selon les saisons : en hiver, ils se contractent et se rétractent ; cela permet de briser la glace et d’écarter la neige afin de creuser et de trouver des aliments. En été, lorsque le sol est doux et humide, les coussinets s’étendent, ce qui permet au renne de jouir d’une meilleure traction.

4. Les rennes n’aiment pas vivre seuls

Les rennes sont des créatures très sociales. Ils mangent, voyagent et se reposent en troupeaux qui peuvent compter 10 comme quelques centaines de spécimens. Au printemps, les troupeaux peuvent d’autant plus gonfler leurs rangs, passant alors à un effectif de 50 000 à 500 000 membres.

5. Le bébé renne saute l’étape de l’enfance

Les rennes mâles sont des taureaux, les femelles, des vaches, et leurs bébés, des veaux, de même que pour le bétail bovin. Les veaux peuvent se mettre debout dès leur première heure de vie et courir quelque temps après. Ils ont leur première paire de cornes à environ 2 ans, atteignent la maturité entre 4 et 6 ans, et leur espérance de vie moyenne oscille entre 15 et 18 ans.

le renne vit en troupeau

6. Les rennes sont exclusivement végétariens

Les rennes sont herbivores, ce qui veut dire qu’ils ne mangent que des plantes, dont des fougères, des bourgeons, des herbes, de la mousse, des champignons et des feuilles. Un renne adulte peut ingérer entre 4 et 8 kilos de végétation par jour. Ces animaux ont un sens aigu de l’odorat, ce qui leur est utile lorsque le sol est couvert de neige.

Ils peuvent sentir des lichens, ou mousse de renne, emplis d’énergie et utiles pour le réchauffement de leur sang même lorsqu’ils sont enterrés à moins de 60 centimètres sous la neige.

7. Les rennes courent comme le vent

Les rennes, généralement, parcourent entre 20 et 60 km par jour lors de la migration et courent à des vitesses atteignant les 80 km/h. Même les veaux d’un jour peuvent dépasser un coureur olympique. Tous les rennes n’émigrent pas, mais certains parcourent des distances plus longues que n’importe quel autre mammifère terrestre migrateur.

Certaines populations de rennes d’Amérique du Nord parcourent plus de 4800 km par an. Les rennes sont des nageurs hors pair et peuvent atteindre entre 6 et 9 km/h dans l’eau. Les troupeaux migrateurs nagent au travers de grands lacs et de larges rivières.

Comme vous aurez donc pu le voir au fil de cet article, les rennes sont des créatures assez impressionnantes. Ils sont aussi menacés par le réchauffement climatique, l’exploitation du pétrole et d’autres pressions causées par l’Homme. Sûrement auront-ils besoin que les prochaines générations les aident.