Satyriasis : l’excès d’appétit sexuel chez les chiens

· 9 mai 2018
Un désir sexuel démesuré peut provoquer des problèmes de santé mentale chez les chiens. Il s'accompagne de symptômes qui peuvent être traités. Vous éviterez ainsi de vous retrouver dans des situations gênantes dans la rue

La satyriasis canine se caractérise par un excès d’appétit sexuel. Celui-ci peut altérer le comportement et la santé du chien. Cette pathologie affecte plus souvent les mâles. Néanmoins, elle peut aussi toucher les femelles à plus petite échelle. Nous vous invitons à lire cet article pour savoir comment la reconnaitre et comment réagir face à un diagnostique de satyriasis chez votre animal.

La maturité sexuelle chez les chiens

Au cours de leurs premières semaines de vie, les chiots n’ont pas conscience des limites de leur propre corps. Par conséquent, ils ne se distinguent pas de leur mère ou de leurs frères et sœurs. Cette perception change avec le sevrage. Chaque chiot commence alors à se reconnaitre comme un être à part entière au sein de sa meute.

Toutefois, à ce moment-là, ils ne différencient pas encore les sexes. Les mâles et les femelles se comportent alors de manière asexuée. Ils commencent ensuite à distinguer les sexes avec l’arrivée de la puberté et des premières chaleurs de la femelle. Ils se reconnaissent alors comme des êtres sexuellement actifs.

Ainsi, comme les humains, les chiens développent souvent certains comportements impulsifs de découverte de soi et d’autosatisfaction pendant leur « adolescence ».

Les mâles et les femelles « adolescents » prennent souvent quelques habitudes. Par exemple, ils se lèchent les parties génitales ou montent d’autres chiens pour explorer leur propre corps et obtenir du plaisir. Ces conduites peuvent causer un sentiment de gêne ou d’inconfort chez les humains. Cependant, elles sont tout à fait normales pour les chiens.

Le problème survient quand l’appétit sexuel devient excessif. Cette pathologie pousse alors l’animal à adopter des comportements qui nuisent à sa santé ou au bien-être du foyer. Mais comment reconnaitre la satyriasis chez les chiens ?

Symptômes de la satyriasis chez les chiens

Certaines conduites sont naturelles chez les chiens sains, sexuellement actifs et non-castrés. Par exemple, le marquage du territoire ou les tentatives d’évasion. En revanche, la situation se corse lorsque le chien ne parvient pas à satisfaire ses désirs sexuels et ses besoins physiologiques.  Cela arrive souvent s’il ne vit pas avec des femelles réceptives.

Accouplement entre deux chiens

En conséquence, le chien souffre généralement d’un excès de stress qui se reflète dans son comportement et son état de santé.

Généralement, les mâles tentent de satisfaire leurs appétits avec leurs jouets, nos jambes, d’autres mâles et divers objets de la maison. De plus, ils peuvent se montrer plus agressifs, inquiets et chercher régulièrement à s’échapper .

Toutefois, l’errance présente un risque pour la santé de l’animal. De fait, en plus de l’exposer à d’innombrables microorganismes, parasites, maladies et accidents, ce comportement peut contribuer à la surpopulation des animaux dans les rues. Dès lors, la satyriasis peut aussi être considérée comme un problème social.

La satyriasis est plus rare chez les femelles. Néanmoins, elle peut provoquer divers troubles organiques comme des kystes ovariens. Comme les mâles, elles peuvent aussi adopter des conduites sexuelles presque obsessives comme monter ou se lécher la vulve.

Si vous remarquez un changement dans le comportement de votre animal, vous devez impérativement vous rendre rapidement chez le vétérinaire.

Stérilisation : un possible « remède » à la satyriasis ?

Pour « traiter » la satyriasis de votre chien, vous devez adopter certaines mesures pour contrôler son appétit sexuel. Il est également important d’éviter que l’animal ne s’échappe et qu’il ne mette sa santé en danger.

La castration (ou stérilisation) est une courte intervention chirurgicale sous anesthésie générale qui consiste à enlever les organes sexuels des mâles et des femelles. On enlève donc les testicules chez les mâles et les ovaires et l’utérus chez les femelles.

L’ablation des organes sexuels n’élimine pas le désir sexuel. Cependant, la majorité des chiens deviennent plus calmes. De même, leur appétit sexuel diminue après l’intervention, surtout celui des mâles qui sont castrés avant tout contact sexuel avec une femelle.

Conseils pour calmer l’appétit sexuel de votre chien

Gardez à l’esprit qu’avant de vous mettre en colère ou de punir votre animal, vous devez impérativement comprendre que toute conduite peut être équilibrée ou « appropriée » avec une bonne éducation.

Panneau qui interdit les accouplements de chiens

Lorsque vous constatez que votre chien monte un objet ou un autre animal, vous devez absolument vous retenir de rire, de crier, de gronder votre animal ou de réagir agressivement. En effet, la violence est contreproductive dans l’éducation de toute espèce animale. Elle peut même être dangereuse lorsqu’il est question de gros chiens.

Pour agir correctement face à cette situation, vous devez dire « non » sur un ton ferme et calme. Il est également recommandé d’éloigner l’animal et de l’attacher dans un coin isolé de la vie familiale. Bien sûr, vous ne devez pas laisser votre chien à l’extérieur sous la pluie ou dans un environnement insalubre.

Le fait de l’attacher ou de l’enfermer peut être un acte symbolique pour montrer que son attitude ne correspond pas aux règles de la maison. Il convient également de noter que quelques minutes suffisent pour que le chien comprenne le « message ».