La dirofilariose ou maladie du ver du cœur

· 1 mars 2019
La dirofilariose est une pathologie que vous devez apprendre à reconnaître et à éviter. En effet, cette pathologie peut s'avérer mortelle pour votre compagnon.

La dirofilariose est généralement connue comme la maladie du ver du cœur. Il s’agit d’une affection assez courante chez les chiens vivant dans des climats tempérés ou chauds et humides, ou qui vivent près d’une rivière ou d’un point d’eau.

Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner la mort de l’animal. C’est pourquoi, il est important de savoir la détecter et surtout, comment la prévenir.

Qu’est-ce que la dirofilariose

Il s’agit d’une maladie parasitaire causée par la présence et la prolifération de vers ronds (Dirofilaria Immitis) dans le ventricule droit du cœur et dans les vaisseaux sanguins et pulmonaires du chien. Par conséquent, ils obstruent alors le flux sanguin.

Ces vers se développent et se reproduisent à l’intérieur même du chien. D’ailleurs, ils peuvent y vivre entre 5 et 7 ans en s’alimentant des nutriments qu’ils puisent dans le sang de l’animal.

En cas d’infection grave, on peut compter jusqu’à 100 vers, chacun atteignant entre 15 et 30 centimètres de long.

traitement de la dirofilariose chez le chien

 

La dirofilariose ou maladie du ver du cœur est une infection qu’il faut traiter à temps. Dans le cas contraire elle peut être fatale à l’animal. Il faut donc pouvoir la reconnaître et savoir comment la traiter.

Comment se transmet la dirofilariose

La dirofilariose se transmet à travers une piqûre de moustiques du type Culex, Aedes ou Anophèles.

Lorsqu’un de ces insectes pique un chien infecté, il en absorbe la larve. Par la suite, elle se transformera en ver immature dans son corps. Ce processus prend généralement deux semaines, trois tout au plus.

Puis, lorsque le moment viendra pour le moustique de sucer le sang d’un chien sain, il introduira le ver et causera la contamination du chien.

Signes indiquant une dirofilariose

La dirofilariose est une maladie qui ne présente pas beaucoup de signes visibles, sauf à un stade avancé. Cependant, on peut citer quelques exemples :

  • Difficultés respiratoires
  • Rythme cardiaque accéléré
  • Toux chronique
  • Fatigue
  • Intolérance aux activités physiques (par insuffisance cardiaque)
  • Saignements par le nez ou la bouche
  • Perte d’appétit
  • Perte de poids
  • Apathie

Comment traiter la dirofilariose chez les chiens

Pour savoir si un chien souffre de dirofilariose, une prise de sang s’impose. Elle confirmera le diagnostic et le vétérinaire pourra envisager divers traitements, selon le stade de la maladie et l’état de l’animal.

Les parasites adultes installés dans le cœur du chien peuvent être traités par injection. De plus, pour éliminer les larves on utilise des pastilles anti-parasitaires.

Néanmoins, vous devez savoir qu’il y a un risque de formation de caillots. En effet, les parasites morts peuvent obstruer les vaisseaux sanguins. Par conséquent, il est indispensable que l’animal se repose tout au long du traitement. Ainsi, il faudra limiter au maximum les promenades et l’activité physique. Parfois, il s’avère nécessaire d’interner l’animal pour s’assurer qu’il reste immobile et surveiller correctement sa convalescence.

Cependant, dans certains cas plus graves, lorsque le cœur du chien est infesté de parasites, une intervention chirurgicale s’impose pour les extraire.

Comment prévenir la maladie du ver du cœur chez votre chien

dirofilariose chez le chien

Si le traitement s’avère efficace, il faudra donner des vitamines à votre chien. Par ailleurs, une alimentation adaptée prescrite par le vétérinaire favorisera son bon rétablissement. De plus, vous devrez vous assurer que l’animal ne soit pas de nouveau contaminé.

Pour prévenir la maladie il convient de donner au chien sain les pastilles utilisées pour éliminer les larves et les vers immatures. Ce médicament doit lui être administré chaque mois ou selon la prescription du vétérinaire.

On peut également avoir recours à des pipettes -à administrer tous les 30 jours- ou à une injection sous-cutanée une fois par an.

Quoi qu’il en soit, ne négligez pas la consultation d’un professionnel. En effet, seul un vétérinaire pourra vous éclairer sur l’état de santé de votre compagnon. Par exemple, il pourra déterminer s’il souffre de dirofilariose et le traiter en conséquence.