Comment agir face à une piqûre d’oursin

· 4 novembre 2018
Dans ce cas, il est nécessaire de procéder immédiatement, car plus le temps passe, plus la quantité de poison sécrétée par l'oursin est bloquée dans la peau.

Nous les trouvons sur les plages lorsque nous marchons sur le sable, ou près du bord de la mer. Ces animaux ont une « carapace de pics », qui peuvent causer beaucoup de douleur et de démangeaisons dès le premier contact. Par conséquent, dans l’article suivant, nous vous expliquons comment agir face à une piqûre d’oursin.

Piqûre d’oursin : que faire ?

Les oursins savent très bien se défendre contre les agressions, même involontaires. En effet, leur corps est recouvert d’épaisses épines qui inoculent des substances toxiques qui peuvent provoquer des douleurs, des démangeaisons, des inflammations et même une paralysie musculaire.

Il est très important de savoir comment agir face à une piqûre d’oursin, car jusqu’à ce que les épines soient complètement éliminées, elles continuent à faire passer le venin, ce qui aggrave la plaie. Le risque d’infections est assez élevé.

Remèdes contre la piqûre d'un oursin

Les étapes à suivre sont :

1. Enlevez les épines

C’est la chose la plus importante et la plus urgente à faire pour empêcher le poison de continuer à agir. Vous pouvez utiliser une pince à épiler, par exemple, et devez faire attention de retirer entièrement les épines. Vous pouvez vous aider en les chauffant. Mais vous devez toujours nettoyer à l’alcool tout objet que vous utiliserez pour éviter les infections.

Si elles sont petites ou trop profondes pour que l’on puise les enlever avec cet outil, une autre option consiste à utiliser de la cire. Appliquez une couche de cire chaude et attendez qu’elle refroidisse. Puis tirez rapidement pour que les épines y adhèrent et repartent sans problèmes.

Une troisième technique consiste à faire une petite coupure à côté de l’épine, et à appuyer fort pour que la peau aide à éliminer les épines. C’est comme presser un point noir ou un bouton.

2. Lavez bien la zone

Une fois que vous êtes assuré qu’il n’y a pas d’épines coincées sous la peau, l’étape suivante consiste à nettoyer la zone avec de l’eau tiède et un savon neutre ou anti-bactérien. De cette façon, vous éviterez que la blessure ne s’infecte, et vous éliminerez tous les résidus de poison de la piqûre d’oursin.

la piqûre d'un oursin de mer

3. N’enfermez pas la plaie

Séchez soigneusement et appliquez quelques gouttes de peroxyde d’hydrogène ou d’antiseptique. Il est très important de ne pas refermer la plaie avec un bandage ou une gaze. Cela permet à la peau et aux pores de respirer, et de terminer d’excréter les substances présentes dans les épines. En outre, une partie de ces dernières peut ne pas avoir été retirée. Et, si la plaie et bouchée, elle pourra s’infecter ou faire mal plus tard.

4. Mouillez la zone

Si vous remarquez que l’inflammation ou que la douleur ne disparait pas, c’est peut-être parce que la piqûre de l’oursin était plus profonde que vous ne le pensiez. Ou qu’il y a encore des traces de poison ou d’épines. Un excellent moyen d’atténuer les symptômes consiste à introduire la zone – par exemple le pied – dans un seau rempli d’eau aussi chaude que possible.

Gardez la plaie vers le bas, de sorte que la chaleur aide à ouvrir les pores plus facilement. Certaines personnes essaient d’ajouter quelques cuillères à soupe de vinaigre ou de bicarbonate de soude à l’eau.

5. Analysez les changements de la peau

Pour éviter les infections, nous vous recommandons de prendre un antibiotique, et pour réduire la douleur, un analgésique. Il est essentiel de surveiller la plaie et de détecter tout signe de rougeur, de pus ou de douleur lancinante. Dans ces cas, consultez le plus rapidement possible un médecin.

Les signes pouvant indiquer une allergie à la piqure d’un oursin sont : urticaire, difficultés respiratoires. Gonflement des lèvres ou de la langue, douleur thoracique et rougeur de la peau. Dans ces cas, allez le plus tôt possible à l’hôpital.