Types de vomissements chez les chiens : ce qu'il faut surveiller

Le principal élément permettant de distinguer les vomissements chez les chiens est la consistance. Les vomissements liquides peuvent être le signe d'un problème sous-jacent grave, tandis que les vomissements de nourriture intacte ou de granulés sont plutôt liés à une indigestion.
 

Les vomissements chez les chiens peuvent être aussi désagréables pour les propriétaires que pour les animaux domestiques. Ils peuvent avoir de nombreuses causes différentes et indiquer une grande variété de conditions. Dans la suite de cet article, nous vous en disons plus sur ce problème commun.

Les chiens vomissent pour de nombreuses raisons. Certaines sont graves, d’autres ne sont pas préoccupantes. Apprendre à faire la différence peut donc être difficile. Dans tous les cas, assurez-vous de consulter un vétérinaire dès que possible.

Une chose importante à garder à l’esprit est que vomir et régurgiter sont deux choses différentes.

Différences entre vomissement et régurgitation

Le vomi peut contenir de la bile jaune ou des aliments partiellement digérés : il a généralement une odeur aigre, en raison des brûlures d’estomac. En outre, des vomissements peuvent se produire quelques heures après avoir mangé. L’acte de vomir implique une nausée avec une implication évidente des muscles abdominaux.

En revanche, en cas de régurgitation, l’expulsion des aliments non digérés se fait en douceur : c’est un acte passif, sans nausée. Elle se produit généralement peu après le repas et l’acte ne nécessite pas d’effort évident.

Les vomissements chez les chiens peuvent s'expliquer par diverses raisons

Raisons pour lesquelles les chiens vomissent

Si les chiens vomissent pour de nombreuses raisons, les problèmes gastro-intestinaux font partie des problèmes principaux. Ils peuvent inclure les maux suivants :

  • Infections dues à des virus, des bactéries ou des parasites
  • Gastrite ou maux d’estomac dus à la consommation d’ordures, de corps étrangers ou d’aliments avariés, ainsi qu’à la consommation de plantes ou d’herbes toxiques
  • Mauvaises habitudes telles que manger trop vite, faire de l’exercice après avoir mangé ou changer brusquement de régime alimentaire

Autres pathologies pouvant survenir lors de vomissements chez les chiens

Les vomissements peuvent également être le signe que quelque chose de plus grave est en train de se produire. Par exemple, les vomissements peuvent être une réaction secondaire dans les cas de maladies inflammatoires de l’intestin, de maladies des reins, du foie ou du pancréas, et de cancer de l’intestin.

Il convient de noter que les vomissements peuvent également indiquer un problème neurologique, comme un problème d’oreille moyenne, une tumeur cérébrale ou même une méningite.

Il peut même y avoir des causes psychologiques, telles qu’une peur ou une anxiété extrême, similaires à ce qui se passe chez un humain.

 

La consistance des vomissements chez les chiens

En observant le vomi, on peut dire à quel point il est consistant. Dans le cas où l’on peut distinguer ce que l’animal a consommé, on peut constater qu’il a vomi la nourriture sans la digérer. Dans le cas où l’on ne peut pas distinguer le contenu, et s’il est crémeux, on dit qu’il est granuleux. De plus, le vomi peut être principalement aqueux ou liquide.

  • Vomissements dus à des aliments non digérés : ils sont généralement dus à des changements soudains de régime, à une alimentation excessive, à des allergies ou à une intolérance à des composants alimentaires tels que l’excès de graisse. Dans ces cas, il est préférable de surveiller le régime alimentaire
  • Vomi granuleux : cette consistance suggère qu’il y a eu digestion et que les aliments sont restés dans l’estomac pendant un certain temps avant d’être vomis. Il est particulièrement important de surveiller la présence de sang
Quand les vomissements chez les chiens sont-ils inquiétants ?

La couleur du vomi chez les chiens

  • Vomi jaune : si le vomi consiste en un liquide jaunâtre, il peut être dû à une production accrue de bile ou d’acide gastrique. Dans ce cas, il est recommandé de proposer de plus petites portions de nourriture et de le faire plus fréquemment tout au long de la journée
  • Si le vomi ressemble à de la mousse blanche : si votre chien vomit de la mousse blanche de sa bouche, il se peut que ce ne soit pas réellement du vomi, mais de l’expectorat, comme lorsqu’il crache des mucosités. Un expectorat blanc et mousseux peut indiquer une toux de chenil
  • Vomissements avec présence de sang (rouge ou noir) : il peut s’agir d’une affection grave. Il est recommandé de se rendre sans délai chez le vétérinaire
 

Pourquoi le vomi liquide est-il différent ?

En général, les vomissures liquides jaunes ou claires sont le signe d’un problème médical complètement différent qui n’a aucun lien avec la nourriture consommée.

Souvent, le liquide contenu dans les vomissures provient d’organes tels que les reins, le foie, le pancréas ou d’une gastrite grave. Cette affection nécessite des soins médicaux.

  • Elwood, C., Devauchelle, P., Elliott, J., Freiche, V., German, A. J., Gualtieri, M., … & Roura, X. (2010). Emesis in dogs: a review. Journal of Small Animal Practice, 51(1), 4-22.
  • Grahame-Smith, D. G. (1986). The multiple causes of vomiting: Is there a common mechanism?. In Nausea and Vomiting: Mechanisms and Treatment (pp. 1-8). Springer, Berlin, Heidelberg.