L'argent colloïdal est-il utilisé pour immuniser les chiens ?

29 avril, 2020
L'argent colloïdal est un composé d'argent utilisé en médecine depuis des décennies.
 

Depuis l’Antiquité, on utilise des éléments tels que l’argent et l’or. Non seulement pour leur valeur économique, mais aussi pour leurs éventuelles propriétés curatives. L’utilisation de l’argent s’est répandue sous ses nombreuses formes. L’argent colloïdal est l’une d’entre elles. Avec les progrès de la science, beaucoup de ces thérapies sont tombées en désuétude en raison de leurs effets à long terme.

Qu’est-ce que l’argent colloïdal ?

Comme son nom l’indique, l’argent colloïdal comporte un colloïde. Il s’agit d’une solution, dans ce cas de petites particules d’argent dispersées dans un solvant. Le plus utilisé étant l’eau distillée.

L’argent colloïdal se fabrique par un processus d’électrolyse, de sorte que les particules d’argent se chargent et se repoussent. Cela permet de les mettre en suspension dans la solution.

Propriétés de l’argent colloïdal

Outre les propriétés physico-chimiques dont nous avons déjà parlé, l’argent colloïdal a un certain nombre d’effets lorsqu’il réagit avec des organismes vivants :

  • Bactéricide : depuis le milieu du siècle dernier, il est utilisé comme antiseptique en médecine. Toutefois, son utilisation a été reléguée par les antibiotiques modernes
  • Bactériostatique : empêche les bactéries de se reproduire
  • Antiviral : les nanoparticules d’argent peuvent désactiver certains virus tels que le virus de la maladie de Carré chez le chien ou l’hépatite B
 
  • Antifongique : les composés de l’argent ont des effets inhibiteurs sur la croissance des champignons et des levures
  • Neutralisation des toxines : l’argent est un élément qui se lie aux toxines et parvient à les excréter
Un chien chez le vétérinaire traité avec de l'argent colloïdal

Les utilisations au cours de l’histoire

Aujourd’hui, l’utilisation de l’argent colloïdal ne fait pas l’unanimité, bien qu’il existe des cas documentés d’utilisation pour traiter des maladies, les effets secondaires sont suffisamment graves pour ne pas en faire une thérapie efficace et sûre. Malgré cela, il existe de nombreuses pseudothérapies qui soutiennent son efficacité.

Pour traiter les infections

En raison de ses propriétés antibactériennes, l’argent colloïdal a été utilisé pour soigner les infections causées par des bactéries, comme les infections cutanées.

Pour traiter les maladies virales

Il y a des décennies, l’argent colloïdal était utilisé pour traiter des maladies telles que la maladie de Carré ou l’hépatite B chez les chiens, ainsi que chez d’autres animaux comme les singes ou le bétail car, en effet, grâce à son action contre les agents pathogènes tels que les virus et les bactéries, de bons résultats ont été obtenus dans certains cas.

 

C’est pourquoi ce composé est devenu si populaire. Cependant, nous savons aujourd’hui qu’il existe des effets secondaires toxiques. De sorte que la médecine ne la considère pas comme un traitement totalement sûr et efficace. L’argent colloïdal est donc considéré comme une médecine alternative.

Un chien vacciné par un vétérinaire

La meilleure façon d’éviter une maladie grave chez les chiens est de la prévenir en vaccinant le chiot. Il est très important de terminer toutes les vaccinations et les rappels à temps.

Et, si malheureusement notre chien contracte une maladie grave comme la maladie de Carré, le parvovirus ou l’hépatite, nous devrions aller chez le vétérinaire dès les premiers symptômes.

Ce sont les vétérinaires qui peuvent nous offrir les solutions les plus sûres et les plus efficaces contre les maladies de nos animaux de compagnie. Et si nous ne sommes pas satisfaits, nous pouvons toujours obtenir un deuxième avis plutôt que d’avoir recours aux thérapies alternatives de notre propre chef.

Effets toxiques de l’argent colloïdal

 
  • Argyrisme : l’accumulation d’argent peut provoquer des changements de couleur de la peau et d’autres organes ; elle peut leur donner un aspect grisâtre
  • Accumulation de métaux : bien que le taux d’excrétion soit fort chez les chiens par l’urine et la bile, une partie reste dans le foie et d’autres parties du corps
  • Des altérations des systèmes digestif, reproductif, cardiovasculaire et neuro-hormonal ont été constatées lors d’expériences cliniques utilisant des colloïdes d’argent et des nanoparticules chez les rongeurs, les oiseaux et les chiens

 

  • Laboratorios Argenol. Plata Coloidal.
  • Niels Hadrup,  Henrik R. Lam. Oral toxicity of silver ions, silver nanoparticles and colloidal silver – A review, 2013.
  • Roberto Vazquez-Muñoz, Belen Borregoc, Karla Juárez-Moreno, Maritza García-García, Josué D. Mota Moralesa, Nina Bogdanchikova, Alejandro Huerta-Saquero. Toxicity of silver nanoparticles in biological systems: Does the complexity of biological systems matter?, 2017.