Le dressage pendant le confinement : quelques clés pour les tuteurs

Les jours de confinement peuvent être une bonne occasion de dresser son chien aux ordres les plus élémentaires. Nous vous montrons des conseils pour profiter au mieux de ces moments pour l'éducation de votre animal.
 

Le dressage pendant le confinement peut être une activité bénéfique à long terme, si le tuteur sait en tirer parti dès le début. Vous souhaitez connaître les clés pour y parvenir ? Nous allons tout vous dire à ce sujet.

Comme nous l’avons dit, le confinement peut être un bon moment pour améliorer vos relations avec vos animaux de compagnie. Pour y parvenir, il faut un peu plus que des jeux et de l’amour.

Le dressage peut vous aider à améliorer la communication avec votre animal de compagnie. Il vous aidera également à mieux comprendre plusieurs questions. Et bien sûr, il offrira toujours un certain divertissement.

Dressage ou éducation ?

Avant d’aller plus loin, il est important de réaliser que l’éducation et le dressage des chiens sont des concepts différents. Voici quelques exemples.

  • Le dressage consiste à enseigner à un chien des compétences, ce que nous appelons des « tours ». Il s’agit d’encourager les comportements basés sur l’obéissance. Grâce au renforcement positif, un chien peut apprendre à se coucher, s’asseoir, donner la patte, se tenir debout, faire un tour sur lui-même et bien plus encore
  • L’éducation canine est basée sur la capacité du chien à gérer toutes les situations présentées par son environnement habituel. Cela se traduit par la capacité de l’animal à marcher normalement, à avoir des rencontres paisibles avec d’autres chiens, à ne pas ressentir d’anxiété lorsqu’il reste seul à la maison, ou à être en compagnie d’autres personnes ou en l’absence d’un gardien
 

Si votre chien a un problème de ce second type ou s’il est agressif, a des phobies ou d’autres comportements similaires, vous devez consulter un dresseur de chiens professionnel.

Dresser un chien pendant le confinement

Comment dresser un chien ?

Tout comme il y a des éducateurs professionnels, il y a aussi des dresseurs de chiens. Il y a même des professionnels qui connaissent les deux techniques.

La meilleure méthode d’apprentissage des chiens est le renforcement positif, les actions qui sont récompensées ou renforcées ont tendance à être répétées et le renforcement est généralement la motivation de l’animal à le faire. Cette récompense ne doit pas se limiter à la nourriture : les caresses, l’attention ou les jouets peuvent également être de bonnes motivations.

En nous entraînant, nous pouvons obtenir de nombreux avantages au-delà de l’obéissance. Ces exercices nous permettront de communiquer plus facilement avec le chien dans toutes sortes de situations, et plusieurs aspects positifs seront renforcés :

  • L’obéissance de base : l’apprentissage de commandes de base comme « assis » ou « reste » est fondamental pour savoir où se trouver dans un endroit et pour améliorer la maîtrise de soi de l’animal. D’autres, comme le « va chercher », sont utiles pour que l’animal puisse avoir le droit de s’éloigner de nous, et par exemple « viens » nous permet de garantir son retour
  • Le lien avec l’animal : le dressage en confinement (ou à tout autre moment) peut nous rapprocher du chien, mieux le comprendre, connaître ses faiblesses, ce qu’il aime, quand il se sent à l’aise… En résumé, il peut être un outil de communication entre l’animal et le tuteur
  • La participation de toute la famille : le renforcement positif peut être fait par n’importe quelle personne de la famille, et même les plus jeunes peuvent apprendre à renforcer les bonnes actions du chien et s’impliquer dans les soins de l’animal. En période de manque de stimuli externes, ce type de pratique est très bénéfique pour les enfants
Un chien assis devant sa maîtresse, qui tente de le dresser pendant le confinement

Le dressage pendant le confinement

L’apprentissage exige également un effort de la part de l’animal, et l’énergie accumulée après une journée de courtes promenades et un long séjour à la maison peut être mise à profit à ce moment-là. Néanmoins, le processus de dressage pendant le confinement exige une réflexion claire de la part du tuteur.

1. Être patient

Le dressage demande du temps et de la pratique. Ne désespérez pas si votre chien ne fait pas ce que vous voulez du premier coup. Les animaux sont autonomes et ont leurs propres désirs et sentiments, ce que nous ne devons pas oublier.

Les chiens savent interpréter les expressions faciales et reconnaître les émotions humaines. Par conséquent, pour les aider à apprendre, il est préférable de leur donner un sentiment de fermeté et de calme. Il ne sert à rien de crier, de gronder et encore moins de porter des coups, cela ne fait que créer une mauvaise expérience associée à la formation.

2. Le dressage pendant le confinement : profiter du meilleur moment

La vitesse d’apprentissage de l’obéissance dépend de chaque type de chien. Certaines races sont plus facilement capables de le faire, et l’état d’esprit dans lequel se trouve l’animal à ce moment-là est également très important.

 

Les deux parties, le tuteur et l’animal de compagnie, doivent être prêts à interagir. Forcer un chien fatigué à apprendre entraînera un processus frustrant pour les deux parties.

3. Mettre en place le renforcement positif

Renforcez les bonnes actions avec quelque chose qui motive suffisamment votre chien pour qu’il veuille l’avoir, mais qui ne provoque pas une obsession qui le distrait complètement sur le moment. La nourriture est le type de renforcement positif le plus répandu, mais les câlins, les jeux ou les promenades font également que l’animal associe l’apprentissage à des récompenses.

4. Le dressage pendant le confinement : utiliser le langage corporel

Le langage des signes et les gestes sont très visuels pour les chiens. En effet, ces derniers peuvent comprendre les mots, mais trouvent plus facile d’associer des activités aux gestes. De fait, il existe des gestes spécifiques qui facilitent l’apprentissage des différents ordres (s’asseoir, rester, venir, regarder, s’allonger…).

Patience et respect, deux clés importantes

Comme vous l’avez peut-être remarqué, le monde du dressage des chiens est simple mais nécessite la compréhension de certaines règles et concepts. N’oubliez pas que tout au long du processus, il est essentiel de savoir respecter à la fois les besoins de l’animal et son propre espace. Car l’idée est qu’il apprenne et progresse, et non qu’il se sente puni.

 

Si vous êtes tous deux ouverts à une interaction saine, le dressage pendant le confinement sera un processus très bénéfique.

  • Hablaconellos. Educación y Adiestramiento Canino.
  • Affinity pet-care. Adiestramiento canino en positivo. ¿Qué es y en qué consiste?
  • Fundación Addinity. Los beneficios de adiestrar a un perro en positivo, 2007.
  • Soyunperro. Cómo adiestrar un perro, 2018.