Astuces de dressage pour un chien possessif avec ses jouets

· 13 octobre 2018
Certaines races sont incapables de prêter leurs affaires. Ceci peut même les rendre agressifs si nous essayons de les prendre.

Le comportement de nos compagnons dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels figure l’apprentissage reçu dans l’enfance. Ainsi, un chie possessif avec ses jouets a pu avoir une ‘enfance’ trop permissive de la part de ses maîtres ou souffert d’un trouble de l’anxiété. Dans cet article nous allons ovus expliquer comment éviter cette situation.

Pourquoi un chien est-il possessif avec ses jouets ?

Avant de pouvoir faire évoluer son comportement, il faut savoir ce qui le pousse à agir ainsi. Un chien possessif avec ses jouets refuse de ‘prêter’ ce qui lui appartient. D’ailleurs, il peut même devenir assez agressif dès que nous essayons de les prendre, même pour jouer avec lui.

Cette attitude peut avoir plusieurs causes, qu’il faut déterminer au plus vite avant d’appliquer certaines techniques qui éviteront cette conduite possessive.

1. Insécurité

Un chien qui ne se sent pas en sécurité est aussi un chien dangereux. Il ne faut pas oublier ce point de départ. En effet, quand un animal se sent en danger, sa première réaction sera l’attaque. Le fait de garder ses jouets dans son panier ou sur son territoire et ne laisser personne y toucher est clairement une attitude dite de ‘protection de ressources’. Par conséquent, il fera tout pour défendre ce qui lui appartient.

La peur de perdre le contrôle sur ses affaires peut se manifester, par exemple, chez les chiens sauvés de la rue  ou chez les femelles à qui on a retiré leurs petits. De plus, ceci concerne également les chiens qui ont toujours eu de nombreux jouets et objets à leur disposition.

2. Génétique

Vous l’ignorez peut-être, mais il existe des races de chiens plus sujettes à ce comportement et susceptibles de devenir obsessives. Bien sûr, nous ne pouvons pas rejeter la faute sur la génétique, mais si vous avez un Golden Retriever, un Jack Russell, un Rottweiler, un Border Collie ou un Épagneul, il est probable qu’il se montre possessif.

chien possessif avec ses jouets

3. Stress et anxiété

Si ces deux sentiments gagnent votre chien en excès, ils risquent de causer plusieurs problèmes, au-delà du fait de refuser de prêter ses jouets. Ainsi, lorsqu’il pleuvra, s’il reste seul à la maison, lorsqu’une chose inhabituelle se produira… L’animal tentera de défendre ce qui lui appartient ‘bec et ongles’, comme on dit.

Astuces pour éviter un chien possessif avec ses jouets

Nous pouvons voir notre chien comme un petit enfant qui a besoin d’apprendre à travers l’amour et l’affection, mais aussi avec fermeté et du temps. Il ne faut pas laisser la situation ‘s’envenimer’ et que le chien grogne, morde ou blesse un membre de la famille en refusant de partager ses affaires. Pour éviter d’avoir un chien possessif avec ses jouets nous vous recommandons :

1. Lui donner l’ordre de le laisser

Pour que nos compagnons nous comprennent et nous écoutent, les ordres doivent être simples et les mots courts. Un « laisse » est plus efficace que « tu dois laisser ce jouet à sa place ». En effet, un chien est incapable de rationaliser nos phrases.

Au lieu de le poursuivre dans toute la maison, dites-lui « laisse » dès qu’il prend le jouet. Et, n’oubliez pas de le féliciter ou le récompenser s’il obéit. Répétez l’exercice plusieurs fois par jour jusqu’à ce qu’il devienne une habitude.

2. Lui ordonner de vous le donner

Une fois qu’il aura appris à laisser le jouet au sol ou là où il était, vous pouvez lui demander de vous le donner. De plus, cet ordre peut vous servir au parc lorsque nous voulons qu’il nous rapporte une balle, une branche ou ce qu’on aura lancé pour lui.

chien possessif avec ses jouets

Encore une fois, pensez à utiliser un seul mot comme « donne » ou « donne-le-moi » sur un ton impératif. Lorsqu’il obéira, vous devrez le complimenter, le récompenser ou le caresser. En effet, ceci lui permettra d’associer cette expérience à un événement agréable.

3. Réduire les expériences stressantes

Bien sûr vous ne pouvez pas démissionner ni abandonner toute activité hors de chez vous pour que votre chien change d’attitude. En revanche, vous pouvez profiter de moments de qualité ensemble. Ainsi, emmenez-le au parc, allez vous promener en ville ou toute autre activité qui réduira son anxiété de séparation, si courante chez les chiens des villes.

Par ailleurs, rappelez-vous que si un chien est possessif avec ses jouets en cas de stress, comme par exemple un jour de tempête, mieux vaut le ‘dresser’ un jour de beau temps. Ainsi, il n’associera pas le tonnerre avec l’obligation de ‘se décollera de ses biens les plus précieux.