Découvrez 3 espèces de poissons volants

15 décembre 2019
Les poissons volants sont un exemple de l'incroyable évolution, avec des caractéristiques qui les rendent uniques.

Les poissons volants sont présents dans tous les océans et mers de la planète. Les voir décoller de l’eau comme s’il s’agissait d’oiseaux est un spectacle à voir. Ils sont dotés de nageoires et d’un corps complètement adapté pour effectuer cette magnifique technique.

Les poissons volants

Parmi les espèces de poissons volants les plus communs, nous trouvons l’exocet (exocoetus volitans), le poisson volant à bec (fodiator acutus), ou l’hirondelle de mer (danichthys rondeletii). Voyons plus en détails ces 3 poissons inoffensifs ainsi que leurs caractéristiques particulières.

Poisson volant tropical

Il s’agit des poissons volants les plus communs et nombreux au monde. De plus, il n’est pas difficile de les observer voler au dessus de l’eau. Il suffit juste de savoir où les chercher.

Qui sont les poissons volants ?

En général, ils fréquentent les eaux côtières de Cuba, du Nicaragua, du Venezuela, du Costa Rica et de Floride…Dans pratiquement toutes les zones avec un climat et où les eaux sont chaudes. Nous les trouvons rarement en-dessous de 20 mètres de profondeur.

Son corps allongé et hydrodynamique en fait un poisson extrêmement rapide à l’intérieur de l’eau. Par ailleurs, il possède également l’atout de pouvoir se déplacer par-dessus la surface pour échapper aux prédateurs comme le thon, l’espadon et d’autres grands prédateurs de l’océan.

Ses 20 centimètres de longueur le rendent très vulnérable. Il vit donc au sein d’énormes bancs qui se déplacent le long des côtes et en haute mer à la recherche permanente de nourriture.

D’autre part, sa particularité réside dans ses grandes nageoires qui lui permettent de réaliser de longs déplacements dans l’air, très près de la surface de l’eau. Il est de couleur bleu sur la partie inférieure de son corps pour mieux se camoufler avec la couleur du ciel. En revanche, au-dessus, il arbore une couleur plus obscure afin de ne pas être vu avec la profondeur de l’océan en arrière-plan.

Poisson volant à bec

Ce poisson unique possède des nageoires très allongées et étroites qui lui permettent d’atteindre une vitesse importante aussi bien dans l’eau qu’à l’extérieur. De même que le poisson tropical, le poisson volant à bec aime passer son temps près de la surface. Et, rarement, il descend à plus de 15 mètres de profondeur.

Nous le trouvons couramment dans les eaux à l’ouest de l’Afrique et à l’ouest de la côte américaine, depuis les Etats-Unis jusqu’aux côtés du Chili. Il est possible de l’observer tout près des côtés mais également en haute mer alors qu’il parcoure de longues distances en bancs à la recherche de nourriture.

Sa taille maximale est de 20 centimètres. Néanmoins, le plus souvent, il mesure 15 centimètres. Par ailleurs, sa petite taille et son poids léger lui permettent de parcourir de longues distances hors de l’eau en s’aidant de ses puissantes nageoires pectorales. Cela est une bonne technique pour s’éloigner des prédateurs.

Les poissons volants s'élancent au-dessus de l'eau

De même que la plupart des poissons volants, le plancton est son aliment préféré. Il parcourt effectivement de longues distances à la recherche de ses minuscules créatures. Parfois, il s’éloigne trop loin de sa zone de confort et est attaqué par des prédateurs de haute mer comme l’espadon.

L’hirondelle de mer, l’un des poissons volants que l’on peut observer en Méditerranée

Cette espèce de poisson volant est légèrement plus grande que les deux autres, mesurant 25 centimètres de long. Sa particularité est de ne pas avoir d’arêtes dans les nageoires. Elles sont alors dotées d’une texture molle très résistante.

 

Des trois, c’est le seul que l’on peut observer en Méditerranée. Nous pouvons également trouver ces poissons volants dans les eaux subtropicales du monde entier. Là où la température favorise la vie du plancton et autres petits crustacés.

Comme le poisson volant tropical, cette espèce est aussi un expert du camouflage et adapte chaque partie de son corps à ses différents besoins. Il dispose d’un dos sombre pour passer inaperçu dans les fonds marins, ainsi que de tons bleus argentés pour ne pas être vu en plein vol.

Les trois espèces de poissons volants sont un exemple magnifique de l’évolution que les espèces peuvent réaliser pour survivre. Enfin, les voir en pleine action -volant au dessus de l’eau- est un véritable spectacle pour les amoureux de la nature.

 

Hablemos de peces. Peces voladores: conoce sus características y mucho más.

  • hablemosdepeces.com/peces-voladores/

Fish Base. Pez volador de Sharpchin.

  • fishbase.se/summary/Fodiator-acutus

National Geographic. El pez volador. Febrero de 2011.

  • nationalgeographic.es/animales/pez-volador