3 conseils pour l'alimentation d'une chienne en gestation

11 mars, 2020
Le régime alimentaire de notre animal doit toujours être surveillé, mais il y a des situations, comme la gestation d'une chienne, où une attention particulière doit être accordée.
 

L’arrivée de nouveaux membres qui élargissent notre famille d’animaux de compagnie est toujours une bonne nouvelle. Mais si nous voulons nous assurer que la gestation d’une chienne se termine avec succès, l’un des piliers à garantir est une alimentation adéquate. Dans la suite de cet article, nous allons vous donner quelques directives et conseils simples.

A quoi ressemble la gestation d’une chienne ?

La période de gestation d’une chienne dure environ deux mois, soit environ 63 jours. Pendant cette période, son corps et ses besoins physiques et nutritionnels varieront presque chaque semaine.

Si la grossesse est confirmée après une visite chez le vétérinaire, l’une des premières choses que vous remarquerez chez votre animal est que son activité quotidienne diminue beaucoup, et qu’elle passera la majeure partie de la journée couchée ou au repos.

Un autre signe que la grossesse progresse est que votre animal va progressivement perdre son appétit. Ceci, en plus d’être tout à fait normal, obéit à une loi fondamentale : lorsque les chiots grandissent, l’estomac de la mère est comprimé pour créer plus d’espace.

Une chienne husky allaitant ses chiots
 

Cela peut, comme nous l’avons dit, la faire manger moins et les premières nausées commencent à apparaître. Mais il est important de noter que le chien et le chiot auront tous deux besoin d’une alimentation supplémentaire, donc l’une des premières étapes est d’augmenter sa consommation quotidienne.

Augmenter la consommation pendant la gestation

L’apport énergétique supplémentaire sera vital pendant la gestation d’une chienne. Mais cette dose supplémentaire doit être administrée avec précaution, car pendant les premières semaines, les nausées seront très présentes et le chien n’aura probablement pas beaucoup d’appétit.

À partir de la cinquième semaine environ, nous pouvons augmenter la dose de manière contrôlée. Par exemple, chaque semaine, nous pouvons ajouter 5 % supplémentaires à sa ration quotidienne. Cela permettra de s’assurer que tous les chiots reçoivent la même dose de nutriments. Ne vous inquiétez pas si vous remarquez que votre animal commence à prendre du poids ; c’est normal vu son état.

Une chienne alimentant ses petits

Introduction des aliments pour chiots dans l’alimentation

Cela peut paraître étrange, mais les aliments pour chiots sont un complément idéal pour une chienne adulte en gestation. Cet aliment est spécialement conçu pour être un booster d’énergie et de protéines, et contient une plus grande proportion de nutriments essentiels.

 

Vous pouvez commencer à introduire la nourriture pour chiots à partir de la troisième semaine. Il est préférable de le faire progressivement, jusqu’au moment où elle constituera la totalité de l’alimentation quotidienne de votre chienne. Il est également intéressant de conserver cette alimentation jusqu’à ce que les chiots aient passé le sevrage, car cela garantit qu’ils reçoivent tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir en force.

Autres conseils utiles pendant la gestation d’une chienne

Il est essentiel de disposer d’eau pour votre animal de compagnie. Pendant la période de gestation, la chienne aura tendance à boire beaucoup d’eau, il est donc préférable de placer plusieurs bols d’eau propre dans les zones de la maison où l’animal passe le plus de temps. Dans les dernières phases de la gestation, votre chienne aura plus de mal à se déplacer, elle appréciera donc d’avoir de l’eau à disposition à tout moment.

Enfin, la relation entre l’alimentation et l’exercice physique est toujours présente. C’est pourquoi l’exercice régulier et modéré est bénéfique pour la mère. Cependant, elle doit éviter les activités à haute intensité et essayer de raccourcir ses promenades au fur et à mesure que la gestation progresse.

 

 
  • Verstegen-Onclin, K., & Verstegen, J. (2008). Endocrinology of pregnancy in the dog: a review. Theriogenology70(3), 291-299.