Les avantages des aliments crus pour le chat

16 juin, 2020
La recherche scientifique semble confirmer les avantages d'une alimentation naturelle chez les chats.
 

Au début du XXe siècle, le régime alimentaire des chats domestiques se basait sur les proies trouvées autour des villages humains. Dans ces endroits, les chatons vivaient généralement avec les humains. D’autre part, ceux qui vivaient dans des maisons mangeaient des aliments crus pour chats.

Après la Seconde Guerre mondiale, l’utilisation de ce type de nourriture, tout comme pour le chien, a chuté. Ce changement était dû à la nécessité de détourner des ressources, telles que le verre, le métal et la main-d’œuvre, vers la fabrication d’armes. En conséquence, les aliments en conserve n’ont plus été fabriqués et des aliments extrudés ont été créés.

L’alimentation du chat sauvage

Les chats sont définis comme des carnivores stricts. Cela signifie que leur alimentation se compose exclusivement d’autres animaux. Pour cela, ils possèdent des caractéristiques spécifiques telles que leurs griffes et leur dentition ou leur tube digestif court, entièrement préparé pour la digestion et l’assimilation des protéines.

En outre, les chats dont le régime alimentaire est pauvre en protéines peuvent souffrir de carences en certains nutriments. Comme par exemple la taurine. Ce déficit peut conduire à la mort.

Dans la nature, les chats chassent principalement des micromammifères, tels que les petits rongeurs. Cependant, ils peuvent aussi se nourrir d’insectes, selon les disponibilités en fonction de la période de l’année.

Le cas du chat sauvage (Felis silvestris) dans la région méditerranéenne est un exemple du régime alimentaire du chat sauvage. Cet animal se nourrit de rongeurs, principalement la souris des bois (Apodemus sylvaticus), le campagnol provençal (Microtus duodecimcostatus) et la souris aquatique du sud-ouest (Arvicola sapidus). Le campagnol (Microtus arvalis) et la perdrix rouge (Alectoris rufa) semblent également jouer un rôle important.

 
Un chat mangeant une souris

Pourquoi les aliments crus sont-ils bons pour les chats ?

Bien que les aliments pour chats soient conçus pour modifier le pH de l’urine du chat et ainsi prévenir la formation de calculs rénaux, ils ne sont pas efficaces à 100 %.

Les chats ont tendance à souffrir de problèmes rénaux. Certaines races, comme le chat persan, ont même tendance à développer des reins polykystiques. En outre, presque tous les chats finissent par souffrir de maladies rénales. Cette situation est principalement due à une faible consommation d’eau.

Un chat mangeant des aliments crus

Les aliments crus pour chats et un régime naturel, comme le régime BARF, sont très bénéfiques pour la santé générale du chat. Par exemple, ils permettent de :

 
  • Augmenter l’apport en eau : les animaux se composent d’au moins 60% d’eau. Si l’animal suit un régime à base d’aliments crus pour chats, il recevra beaucoup plus d’eau que s’il se nourrit d’aliments pour animaux
  • Eviter les problèmes d’obésité : la nourriture crue est plus nutritive, prend plus de temps à digérer – même si elle est mieux digérée – et le chat met plus de temps à la manger
  • Rendre les articulations du chat plus saines
  • Réduire la mauvaise odeur des excréments : les aliments crus d’origine animale ne contiennent pratiquement pas de glucides
  • Rendre votre chat plus heureux : en lui proposant un régime alimentaire à base d’aliments crus, vous lui donnerez une alimentation très similaire à celle qu’il aurait dans la nature

Si vous souhaitez introduire votre chat à une alimentation plus naturelle, vous devez d’abord consulter un vétérinaire spécialisé dans les nutraceutiques et les aliments naturels pour chats. Ne changez jamais brusquement le régime alimentaire d’un animal de compagnie, car cela peut entraîner de graves problèmes de santé. De plus, tous les chats n’acceptent pas de changer leur alimentation, c’est pourquoi le contrôle vétérinaire est essentiel.

 

 
  • de Animales, A. H. (2010). Guías para la Evaluación Nutricional de perros y gatos de la Asociación Americana Hospitalaria de Animales (AAHA). J Am Anim Hosp Assoc, 46(4).
  • Gómez, L. M. (2014). Introducción a la Nutrición de Caninos y Felinos. Journal of Agriculture and Animal Sciences, 2(2).
  • Hirakawa, C., & Daristotle, C. (2001). Nutrición Canina y Felina.
  • Lozano, J. (2010). Habitat use by European wildcats (Felis silvestris) in central Spain: what is the relative importance of forest variables?. Animal Biodiversity and Conservation, 33(2), 143-150.
  • Moleón, M., & Gil‐Sánchez, J. M. (2003). Food habits of the wildcat (Felis silvestris) in a peculiar habitat: the Mediterranean high mountain. Journal of Zoology, 260(1), 17-22.