Alimentation molle pour chiens

12 septembre 2018
Une alimentation composée de viande et de légumes peut s'avérer nécessaire lorsqu'un chien souffre de diarrhée et vomissements. Dans ce cas, il est important de connaître la fréquence à laquelle il faudra le nourrir en cas de troubles digestifs.

Les chiens aussi peuvent souffrir de vomissements et diarrhée liés à quelques excès alimentaires ou une consommation de substances toxiques. Dans ce cas, la nourriture industrielle est d’autant plus difficile à digérer et peu appétissante pour nos compagnons. Pour cette raison, une alimentation molle pourrait être la solution pour éviter tout risque de dénutrition et de déshydratation.

Il faut insister sur l’importance de la consultation d’un vétérinaire dès la constatation du moindre changement d’habitudes. Ce professionnel pourra analyser l’état de santé de l’animal et poser un diagnostic. Nonobstant, il s’avère très utile de savoir comment et quand opter pour une alimentation molle. Cette dernière ouvrira l’appétit de votre chien et facilitera sa digestion.

Quand est-elle nécessaire ?

Le principal objectif d’une alimentation molle est d’offrir un aliment hautement digeste qui permet à notre chien d’être bien nourri et bien hydraté. Ce type d’alimentation est particulièrement indiqué en cas de diarrhée et de vomissements.

Cette catégorie de régime peut également servir dans les cas suivants :

  • Perte d’appétit
  • Phase de transition d’une alimentation industrielle -croquettes- vers une nourriture maison et naturelle (BARF)
  • Difficultés ou problèmes digestifs
  • Convalescence après une intervention chirurgicale
  • Cas de dénutrition ou de faiblesse avancée
  • Lors d’un traitement contre le cancer

Pour les cas de dénutrition et de faiblesse, l’alimentation molle devra être très calorique pour pallier aux carences nutritionnelles de l’animal. L’idéal serait d’offrir un plus grand apport de protéines faciles à digérer et de bonnes graisses telles que les oméga 3, 6 et 9.

Les glucides peuvent être présents dans ce type de traitements, de façon modérée, pour éviter la formation de gaz et des problèmes digestifs.

Comment préparer une alimentation molle nutritive pour chien ?

Une alimentation molle maison, nutritive et naturelle pour chien doit contenir 80% de protéines animales, et 20% de fruits ou de légumes. La source de protéines animales doit surtout provenir de viandes blanches maigres comme le poulet, le lapin, la dinde, etc.

alimentation molle pour chiens

Fruits et légumes doivent être faciles à digérer et riches en fibres, comme les pommes, courgettes, pommes de terre, carottes, fraises ou pêches. Le mieux est de les blanchir et d’utiliser l’eau de cuisson pour préparer sa nourriture molle.

Les légumes verts et les agrumes sont à éviter au sein de cette alimentation car ils peuvent provoquer des dégâts au niveau du tube digestif de nos chiens.

L’organisme d’un chien est biologiquement préparé pour digérer la viande crue, tout en conservant ses enzymes. Pour éviter le risque de salmonelles ou d’autres agents pathogènes, nous pouvons choisir de cuisiner la vianda à la plancha et la servir à moitié cuite à notre chien.

En général, les condiments sont à éviter. Il existe néanmoins quelques exceptions, comme le curcuma, qui peut s’avérer très bénéfique pour son système immunitaire et digestif. Cependant, nous devons respecter la dose de 60 milligrammes quotidiens, deux à trois fois par semaine, pour les chiens adultes.

Comment offrir une alimentation molle à un chien ?

Un chien souffrant de diarrhée, de vomissements ou d’une perte d’appétit aura très faim et sera probablement déshydraté. Pour cette raison, nous devons éviter le risque d’indigestion, et lui proposer de petites portions de façon progressive.

Les prises et les doses quotidiennes seront définies par le vétérinaire, après un diagnostic pour déterminer la cause du trouble digestif. Généralement, un chien souffrant de diarrhée devrait consommer sa nourriture molle en quatre ou cinq portions quotidiennes.

alimentation molle pour chiens maison

L’objectif recherché lorsque l’on diminue la quantité de nourriture et qu’on l’espace en différentes prises est de stimuler le fonctionnement du tube digestif, sans surcharger l’organisme. Autrement dit, il s’agit de faire en sorte que l’animal revienne à une alimentation normale.

L’alimentation molle devrait se poursuivre jusqu’à la disparition des vomissements et de la diarrhée. Normalement, un chien adulte guérit en deux ou trois jours, mais ce délai peut varier selon l’état de santé de chaque animal. Les chiots et les chiens âgés auront besoin d’une attention spéciale concernant l’évolution de leur état clinique.

Probiotiques en complément d’une alimentation molle

Après un épisode de diarrhée et des problèmes digestifs, la flore intestinale de notre chien est perturbée. Non seulement cela va compliquer le processus de digestion et l’absorption des nutriments, mais en plus fragiliser son système immunitaire.

Pour l’aider à restaurer les bactéries bénéfiques pour son tube digestif, nous devrons lui proposer des probiotiques. Les meilleures sources naturelles sont le yaourt et le kéfir, en respectant toujours la dose maximale d’une cuillerée -à soupe- par jour.

Il peut aussi être bon d’ajouter ces probiotiques en complément de l’alimentation du chien. Les probiotiques sont des substances non digérables d’origine végétale, servant d’aliments aux bactéries nécessaires au conduit intestinal. 

Dans tous les cas, et pour plus de sécurité, il est important de consulter un vétérinaire de confiance avant de modifier l’alimentation de notre compagnon.

 

A découvrir aussi