L’Hokkaïdo, un chien venu du Japon

27 juin 2018
Découvrons ensemble les Hokkaïdos. Ces chiens servaient à chasser l'ours brun tant redouté et d'autres animaux de grande taille. 

L’hokkaïdo est une race de chien originaire du Japon, comme l‘Akita Inu. Il était utilisé traditionnellement à la fois comme chien de chasse et de compagnie et de garde.

Origines de l’Hokkaïdo

On dit que cette race descend des chiens de taille moyenne qui accompagnaient les migrants qui quittaient Honshu, la plus grande île du Japon, pour atteindre Hokkaido au cours de l’ère Kamakura au milieu 12ème siècle.

En 1937, la race a été qualifiée de « monument naturel », une sorte de dénomination pour les biens d’intérêt culturel. Ce chien a reçu le nom du territoire sur lequel il s’est développé. Toutefois, dans certains endroits, il est également appelé ainu-ken, seta ou shita.

Ces chiens servaient à chasser le redoutable ours brun et d’autres animaux de grande taille. Grâce à leur force et à leur résistance face aux basses températures, ils convenaient parfaitement aux zones montagneuses.

Apparence de l’Hokkaïdo

L’Hokkaïdo est une chien de taille moyenne robuste et svelte. Il présente un dimorphisme sexuel reconnu comme un standard de la race publié en 2016. Selon la Fédération cynologique internationale, la hauteur au garrot chez les mâles doit osciller entre 48,5 et 51,5 centimètres et entre 45,5 et 48,5 centimètres chez les femelles.

L'Hokkaïdo, un chien venu du Japon

Même s’il peut y avoir des différences en termes de taille et de poids, la FCI précise que trois proportions doivent être respectées pour pouvoir parler d’un individu représentatif de la race :

  • Le rapport entre la hauteur au garrot et la longueur du corps doit être de 10:11. Cependant, chez les femelles, la longueur peut être plus importante.
  • Le rapport entre le corps et le museau doit être de 3:2.
  • La longueur du crâne doit être égale à la largeur des joues.

Quant à son pelage, l’Hokkaïdo possède une double couche de poils. La couche intérieure est épaisse et douce, tandis que celle de l’extérieur est rêche et raide. Les poils de la queue sont plus longs et lisses. Le pelage est généralement de couleur sésame – avec quelques touches de noir, de roux et de blanc – bringé, roux, noir ou feu et blanc.

Caractère et tempérament de l’Hokkaïdo

Il s’agit d’un chien à la résistance remarquable faisant preuve d’une grande dignité. Il se caractérise par sa fidélité envers son maitre et sa docilité. L’Hokkaïdo se montre aussi toujours alerte et audacieux et a un bon jugement.

En plus de sa capacité à résister au froid, cette race se caractérise par son sens de l’orientation inné. Ce chien peut donc retrouver son maitre s’il se perd au cours de longs voyages.

Malgré son long passé de chien de travail, l’hokkaïdo parvient à être à la fois un chasseur redoutable et un chien de compagnie. Il s’entend bien avec les enfants s’il les côtoie depuis qu’il est petit. Si, au contraire, un bébé rejoint la famille plus tard, il peut se montrer jaloux. Cependant, la discipline et le dressage pourront toujours résoudre le problème.

Soins et santé de l’Hokkaïdo

L'Hokkaïdo, un chien venu du Japon

Comme nous l’avons vu, il s’agit d’un chien fort et résistant, aussi bien aux températures extrêmes qu’aux maladies. Si l’animal est en bonne santé et qu’il est nourri correctement, son espérance de vie tourne autours de 15 ans.

Néanmoins, vous ne devez pas oublier que, comme tout animal, il demande une série de soins. Autrement dit, vous devez vous rendre régulièrement chez le vétérinaire pour vous assurer qu’il est en bonne santé. Comme sa musculature est développée, il a besoin d’une alimentation riche en protéines, ainsi que de pratiquer une activité physique régulière.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un chien habitué aux climats froids. Dès lors, il peut avoir du mal à s’acclimater à un climat méditerranéen. De plus, son pelage épais ne favorise pas la transpiration. Par conséquent, si vous vivez dans un endroit au climat montagneux ou continental, cet animal est idéal.