Des artistes transforment des œuvres d’art en œuvres d’art félines

12 mai 2019
Le monde l'art est en constante évolution et ne cesse d'innover. D'ailleurs, nos meilleurs amis sont souvent mis à l'honneur par des artistes amateurs d'animaux. C'est le cas d'un artiste russe qui a créé des œuvres d'art félines.

Le musée Hermitage de Saint-Pétersbourg accueille depuis plusieurs années déjà 70 chats qui prennent soin de ses œuvres d’art. A leur tour, 3 personnes se consacrent totalement à eux. Cependant, ces chats, au jour d’aujourd’hui, sont devenus bien plus que de simples gardiens. Ce sont de véritables protagonistes d’œuvres d’art félines surprenantes.

Eldar Zakirov, un artiste russe, a voulu immortaliser les traits de ces chats dans des œuvres d’art félines, un projet novateur et pionnier. Voulez-vous connaître leur histoire ?

L’artiste qui transforme les tableaux en œuvres d’art félines

Les dessins de ces chats sont une représentation du travail de peintres russes qui ont vécu deux siècles plus tôt.

On a dessiné ces chats avec des tenues de l’époque. On a étudié en profondeur les moindres détails pour que même le plus insignifiant ne détonne pas avec l’époque à laquelle appartient le tableau. Beaucoup d’entre eux mettent en scène les plus célèbres tsars de l’Histoire.

Zakirov s’est montré très respectueux des traits et des expressions du chat. De cette façon il leur permet à tous d’être aussi semblables que possible dans ses œuvres d’art. Parmi les tableaux que l’artiste a revisités on trouve le Serviteur de la Cour de l’Ermitage ou le Chauffeur des Carrosses de l’Ermitage.

Ces chats vivent dans le musée depuis que le célèbre tsar Pierre I Le Grand y a emmené un chat rapporté de Hollande. En fait, sa fille Isabelle était tombée sous le charme de ce félin. Elle a alors ordonné qu’on ramène les plus grands et plus beaux félins de Kazan pour qu’ils se chargent de protéger le bâtiment et ses différentes salles des souris et autres rongeurs.

Au fil des années, ces chats ont cessé de chasser et sont devenus l’une des principales attractions touristiques du musée. D’ailleurs, tout le monde les connaît et les membres du musée prennent soin d’eux, les nourrissent, jouent avec eux et leur cherchent même une famille d’adoption.

À travers les œuvres d’art de Kavirov, les chats de l’Ermitage sont célèbres partout en Russie. Et désormais, les gens pourront se souvenir d’eux pendant des siècles, pas seulement parce qu’ils vivent dans le musée.

D’autres artistes qui ont changé les œuvres d’art

oeuvres d'art avec des chats

Zakirov n’est pas le seul à avoir adapté des tableaux célèbres en œuvres d’art félines. Svetlana Petrova a un chat nommé Zarathoustra, à qui l’artiste a décidé de rendre hommage en « l’infiltrant » dans des œuvres aussi connues que La Joconde.

Lorsqu’on a demandé à l’artiste ce qui l’avait poussée à réaliser un tel travail, elle a confié qu’après le décès de sa mère, elle avait adopté son chat. Ainsi, Zarathoustra lui rappelle sa mère. De plus, s’occuper de lui l’a obligée à surmonter sa mort en atténuant un peu la douleur.

Svetlana est une artiste professionnelle qui a consacré beaucoup de temps à ce projet autour de Marc. Ce chat a joué le mannequin au cours d’une tournée en Europe. C’est ce qui a poussé un de ses amis à lui suggérer de mener un projet similaire avec son propre chat. Et c’est ainsi que l’aventure a commencé pour Zarathoustra, ce gros chat, amusant et sympathique.

C’est de là qu’est venue l’idée. Elle a d’abord imité un courant de peinture hollandais, une nature morte, en faisant quelques séances photo avec de la nourriture. Puis, elle a rajouté Zarathoustra dessus avec Photoshop.

Ensuite, elle a eu envie d’essayer avec des œuvres d’art plus connues. En voyant la réaction de ses proches, ses amis et des professionnels face à son travail, Svetlana a réalisé qu’elle avait eu une idée brillante. Même si la première réaction des gens est de rire, Svetlana Petrova cherche aussi à ce qu’ils aient envie de voir les œuvres originelles et les découvrent.

Il s’agit donc d’une initiative qui a vu le jour en Russie et qui va sans doute inspirer d’autres artistes partout dans le monde.

Source des images : www.infobae.com