Prendre l’avion avec son chien : ce qu’il faut savoir sur le trajet en soute

28 mai 2018
Qu’un chien puisse voyager comme une valise devrait être considéré comme un crime. Avant, pendant et après le voyage, nos animaux de compagnie souffrent généralement d’une sorte de mauvais traitements à être manipulés comme de simples objets. Cela ne devrait pas être permis.

« Pas sans mon chien » est une expression que l’on entend souvent ces derniers temps. Les animaux et les humains ont créé un lien si fort que nous avons tendance à traiter les animaux comme des êtres humains. Cela signifie que nous nous soucions de leur bien-être et voulons prendre soin d’eux, comme ils le méritent. C’est la raison de cette grande controverse suscitée par le problème des chiens dans les soutes d’avion.

Si votre chien est grand, il lui est impossible de voyager avec vous sur un siège. Les raisons sont évidentes. Seuls les petits chiens peuvent le faire, dans une cage ou un sac conçu à cet effet.

Après quelques kilos, la soute de l’avion devient la seule option. Vous pouvez même louer des services spéciaux pour vous assurer que votre animal sera en sécurité. Mais il existe encore beaucoup de propriétaires qui redoutent le traitement réservé aux chiens avant, pendant et après le voyage.

Dangers pour les chiens dans les soutes d’aéronefs

Selon les nouvelles et les expériences personnelles que des propriétaires d’animaux de compagnie ont pu nous raconter, amener un chien dans la soute de l’avion semblerait être une question de chance. Par chance, le personnel a raison. Par chance, il n’y a pas de retard, et ils ne le traiteront pas comme une valise.

Des vidéos sur internet montrent qu’ils traitent les animaux comme des valises, qu’ils les jettent en l’air ou au sol.

un chien à côté d'une valise dans un aéroport

D’autre part, les chiens dans la soute de l’avion peuvent avoir besoin d’air, surtout pendant les saisons chaudes. Par ailleurs, le temps qu’ils passent à l’extérieur en attendant d’être mis dans l’avion, ou à leur retour, jusqu’à ce qu’ils soient rendus à leurs propriétaires, peut provoquer un choc thermique ou une hypothermie, selon la température.

Il y a eu de nombreuses morts de chiens dues à un manque de soins. Et parce que les emmener dans une cabine réduite, avec le manque d’oxygène, c’est cruel. C’est pourquoi de nombreuses compagnies aériennes américaines ont décidé de ne plus autoriser les animaux à voyager sur leurs vols.

D’autres ont simplement choisi de refuser les animaux lorsque les températures atteintes sont extrêmes. Certains ne le permettent que lorsque cela est strictement nécessaire, comme dans le cas d’un déménagement.

Statistiques sur les décès de chiens dans les cales d’aéronefs

Aux États-Unis, ils sont obligés de publier les décès d’animaux de compagnie qui voyagent par avion. Malheureusement, il n’existe pas un mois sans malheur.

Bien que cela ne se fasse pas en Espagne, on peut dénombrer des dizaines de cas où des chiens sont malheureusement morts. Pour cette raison, les chiens brachycéphales, ceux qui ont le museau plat et donc des problèmes respiratoires, n’ont pas le droit de voyager dans la soute de l’avion.

Un chihuahua sort se tête du sac

De nombreuses vidéos ont été partagées par des voyageurs pour montrer comment le personnel de l’aéroport traitait les animaux de compagnie. Certains ont été surpris par le bon traitement que les animaux ont pu recevoir. Mais malheureusement, la plupart d’entre eux ont été traités comme une valise. Ou bien comme un objet qui a encore moins de valeur.

Une véritable expérience

Janet Sinclair a payé un supplément pour s’assurer que son chien et son chat soient pris en charge. Mais cela ne s’est pas bien terminé et elle a dû déposer une plainte auprès de la compagnie. Pourquoi cela ?

Apparemment, de l’avion, elle aurait pu apercevoir comment ils auraient donné des coups de pied, bien que doucement, dans la cage de son chat pour la déplacer. Mais également pour un retard de l’avion puisqu’ils ont été exposés au soleil pendant environ 45 minutes à une température de près de 30 ºC.

Son chien est arrivé dans un état épouvantable, presque mort, avec un coup de chaleur et des blessures saignantes. Bien qu’il se soit rétabli, Janet ne pouvait pas se taire et a dû rapporter ce qui s’était passé dans l’espoir que les règlements sur le transport des animaux de compagnie seraient plus stricts pour les travailleurs concernés.

Beaucoup préfèrent laisser leur animal avec un membre de la famille ou un ami. Ou dans un hôtel pour chiens, quand ils partent en vacances. Bien que chacun prenne sa propre décision, cela semble être la meilleure option.