Polémique autour du film « Mes vies de chien » pour cause de maltraitance

4 novembre 2019
Découvrez la triste polémique qui a tourné autour de ce film.

Dans différents forums, une pétition tourne afin de censurer le film Mes vies de chien pour cause maltraitance animale.

Dans ce film, on nous parle du lien particulier entre les humains et les chiens. Mais pendant le tournage, un chien s’est presque noyé. Etant donné qu’il faut sanctionner tous les abus envers les animaux, certaines personnes ont voulu boycotter ce film.

Les images sont très dures. Elles montrent clairement comment un berger allemand résiste de toutes ses forces à aller dans un torrent d’eau artificiel. Pendant ce temps, à l’arrière-plan, certaines personnes demandent en hurlant à ce qu’on le sorte immédiatement de l’eau parce que le chien est sur le point de se noyer.

La production répond à l’accusation de maltraitance sur les chiens

Cas de maltraitance animale sur le tournage de Mes vies de chien

 

Face aux rumeurs de maltraitance animale sur le tournage de Mes vies de chien, la réponse d’Amblin Entertainment n’aurait pas pu être plus absurde. Selon eux, le chien, Hercule, qu’ils ont failli noyer, était prêt et n’avait pas été forcé à tourner.

De plus, le plus curieux, c’est que le film parle de la relation entre les humains et leurs chiens. Alors que dans le tournage, les humains eux-mêmes maltraitent et noient presque Hercule.

Heureusement, Hercule va bien. Mais on ne peut tolérer que l’on maltraite les animaux de cette façon uniquement pour faire plaisir aux êtres humains.

Le tournage

Une affiche de Mes vies de chien

 

La tournage a eu lieu en octobre 2015. Selon l’un des producteurs du film, Gavin Polone, un défenseur des droits des animaux bien connu a été horrifié par ces images. L’équipe de tournage a dénoncé le fait que les événements auraient dû faire l’objet d’une enquête immédiate.

Le tournage a été supervisé par l’American Humane Association (AHA), l’entité qui garantit les crédits qui assurent qu’aucun animal n’a subi de dommages lors du tournage de films américains.

Cette entité est en cause en raison de son rôle actif dans plusieurs scandales (morts d’animaux et comportements abusifs sur ces derniers). Son indépendance est remise en question parce qu’elle se finance grâce à l’industrie qu’elle supervise.

 

 

Source des images : Facebook de A Dog’s Purpose