Qu'est-ce que la psychobiologie ?

La psychobiologie étudie les bases biologiques du comportement humain.
 

La psychobiologie est une science qui étudie les bases biologiques du comportement humain. C’est-à-dire ce que les systèmes et processus biologiques nous permettent de faire en relation active et adaptative avec l’environnement qui nous entoure.

La psychobiologie considère les comportement et les processus mentaux comme des faits objectifs, vérifiables et quantifiables.

Cette vision du comportement ne prend pas en compte la philosophie, les religions, la politique… Elle se concentre sur la méthode scientifique comme moyen de comprendre le comportement humain. Elle est plus proche de l’éthologie et de la psychologie humaines que les disciplines précédentes.

Comment la psychobiologie est-elle née ?

En 1914, le psychologue K. Dunlap a inventé le terme de psychobiologie avec son ouvrage « An outline of Psychobiology« . Il avait pour but d’aider ses étudiants à comprendre le rôle de la biologie dans la psychologie.

À partir de ce moment, plusieurs lignes de recherche reliant les fonctions mentales aux fonctions physiologiques ont été lancées. De nombreuses revues scientifiques sont nées. L’impact de cette invention se vérifie encore aujourd’hui. Les deux publications principales sont le Journal of comparative Psychology et la Behavioral neuroscience.

La psychobiologie dans le cerveau humain

Facteurs influençant le comportement humain

Le comportement et les processus mentaux sont étudiés en psychobiologie comme un processus adaptatif de l’espèce. Ce dernier se base sur différents facteurs :

Facteurs phylogénétiques

Pour comprendre la psychobiologie, il est nécessaire de connaître l’histoire de l’évolution de notre espèce. Les caractéristiques générales de notre comportement sont influencées par notre phylogénie.

La phylogénie étudie les relations de parenté entre les espèces tout au long de l’histoire de la planète. Elle est basée sur les similitudes de l’ADN. Pour autant, à l’origine, elle a aussi utilisé des caractères taxonomiques de référence pour trouver des similitudes ou des différences entre les espèces.

Grâce à la phylogénie, nous pouvons découvrir les ancêtres communs à diverses espèces et savoir quand ils ont commencé à se différencier les uns des autres. L’étude des arbres phylogénétiques a été un outil essentiel pour expliquer l’évolution.

Le comportement des êtres humains est marqué par les réalisations évolutionnaires de leurs ancêtres. Bien qu’il s’agisse d’une cause lointaine, le comportement de nos prédécesseurs a été un facteur qui a permis la survie de l’espèce. C’est l’explication la plus éloquente de notre comportement.

 

Psychobiologie : facteurs ontogénétiques

L’ontogenèse fait référence au développement d’un organisme depuis le processus embryonnaire jusqu’à la vieillesse, en passant par toutes les étapes de sa vie. La capacité à développer certains comportements commence dès le moment où nous sommes fœtus et s’enrichit au fur et à mesure que nous avançons dans la vie grâce aux interactions avec notre environnement. Ce sont les causes les plus proches qui expliquent notre façon d’être.

Facteurs épigénétiques

L’épigénétique gagne du terrain dans le domaine scientifique et tente d’expliquer comment les facteurs environnementaux externes modulent l’expression de nos gènes. Il semble qu’il y ait certaines périodes dans la vie de l’être humain où il y a plus de plasticité neuronale. Cela signifie que les neurones peuvent subir des changements dans leur morphologie et leur physiologie, ce qui a des conséquences sur notre comportement ou notre apprentissage.

Qu'est-ce que la psychobiologie ?

Bien que ces facteurs soient très importants pour comprendre le comportement des êtres humains, il en existe d’autres qui ont également une influence directe. Un exemple est la perception des stimuli grâce à notre système nerveux, qui nous prépare à donner une réponse immédiate.

 

La psychobiologie, en plus d’être influencée par la génétique, comprend d’autres branches scientifiques qui tentent d’expliquer les bases biologiques du comportement humain sous de nombreuses perspectives différentes, comme la biologie moléculaire, l’endocrinologie, la pharmacologie, l’embryologie ou la psychologie comparative.

Les sujets les plus marquants de la psychobiologie sont :

  • L’évolution du cerveau
  • Le fonctionnement et le développement du système nerveux
  • Les processus sensoriels
  • Le sommeil
  • Les émotions et les comportements humains les plus fondamentaux tels que le sexe, la faim, la soif, l’agressivité…
  • UNED. Fundamentos de Psicobiología.
  • Universidad de Jaen. Concepto de psicobiología.