Animaux de compagnie héritiers de grandes fortunes

10 juillet 2019
Certaines personnes possédant de grandes fortunes décident de faire de leurs animaux de compagnie leurs héritiers.

On se demande parfois ce qu’il advient des fortunes de ces millionnaires qui meurent sans héritiers. Dans de tels cas, ces personnes choisissent souvent leurs héritiers parmi leur entourage mais parfois, ils font de leurs animaux de compagnie leurs héritiers.

Imaginez un instant un chien devant un avocat en train d’écouter la lecture du testament de son maître ? Lorsqu’on visualise cette drôle d’image dans notre esprit, on pense immédiatement à une blague. Et pourtant, c’est une réalité. Il y a des animaux de compagnie héritiers de la fortune de leurs maîtres. Dans de tels cas, une personne désignée par le défunt gère alors l’argent sous contrôle judiciaire.

Aujourd’hui, nous vous parlons donc de plusieurs animaux de compagnie qui sont devenus les argetiers d’une fortune que plus d’un d’entre nous rêverait d’avoir.

Chiens, chats et autres animaux héritiers de grandes fortunes

animaux de compagnie héritiers

On dit que les animaux qui vivent avec nous, nos chers animaux de compagnie, reçoivent beaucoup d’amour. Au point de leur laisser des millions et des millions de dollars ? Il semblerait que oui ! Passons donc en revue plusieurs cas qui nous le prouvent.

Trouble : Le plus célèbre des animaux héritiers de grandes fortunes

Bien que Trouble signifie « problème » en anglais, ce chien ne semble pas très bien porter son nom. Il n’a pas dû causer trop de problèmes à son propriétaire puisque ce dernier lui a laissé 12 millions de dollars en héritage. Trouble est ainsi le chien le plus riche du monde.

Trouble est un bichon maltais, ami fidèle de Leona Hemsley, la gestionnaire bien connue d’hôtels et d’édifices prestigieux comme l’Empire State Building de New York. La lecture du testament n’a pas dû faire rire ses petits-enfants. Deux d’entre eux ont en effet été déshérités et les deux autres ont reçu moins d’argent que Trouble.

Gunther IV vaut-il 200 millions d’euros ?

Le cas de ce chien est intéressant car il n’a pas reçu sa grande fortune de son propriétaire mais de son père. Sa fortune pourrait se situer entre 140 et 200 millions d’euros. Ce berger allemand est donc « plein aux as ». Son père a hérité de cet argent de la comtesse Karlotta Liebenstein. Elle lui a en effet laissé 92 millions d’euros gérés par la Gunther Corporation.

Cependant, cette fortune est mise en doute. De fait, on observe beaucoup d’excentricité chez les membres de la Gunther Corporation. Par exemple, quand la société a voulu acheter la maison de Silvester Stallone, évaluée à 27,5 millions de dollars, il a été dit qu’elle n’avait pas assez d’argent pour l’acheter.

Malgré tout, la Gunther Corporation a acquis la maison de la chanteuse Madonna pour 7,5 millions de dollars. Néanmoins, les finances, la fortune et l’existence même de la comtesse sont remises en question.

Jasper, en lutte pour 100 000 euros

Jasper fait partie des animaux de compagnie héritiers

Il s’agit d’un chien sauvé d’un refuge par un propriétaire de brasserie en 1994. Son propriétaire l’aimait tellement qu’il lui a laissé en héritage environ 100 000 euros. C’était le premier animal de compagnie engagé dans une bataille juridique pour savoir qui devait hériter de l’argent et le gérer.

Benjamin Slade, le gendre du défunt, a gagné la bataille judiciaire. Ce dernier a utilisé la fortune du chien pour l’investir en actions et a réussi à doubler la mise.

Jasper est cependant connu à la télévision pour être le chien le plus choyé de Grande-Bretagne. Il voyage en limousine et mange des mets délicieux tels que des surlonges de bœuf, des filets de sole ou encore des moules importées de Nouvelle-Zélande.

Tinker: Le chat héritier

Enfin, tous les héritiers de cette liste ne sont pas tous des chiens. Tinker, par exemple, est un chat britannique qui a hérité de sa propriétaire, Margaret Layne, un manoir d’une valeur de 700 000 euros et un compte en banque de 145 000 euros. Dans son testament, elle a précisé que le félin devait vivre dans la maison avec deux autres chatons. Peut-être pour apaiser sa solitude.

Ce sont là quelques-uns des cas d’animaux héritiers de grandes fortunes. La question qui se se pose toujours est la suivante. Qui de l’exécuteur testamentaire ou de l’animal profite le plus de l’argent ? Qu’en pensez-vous ? Voudriez-vous gérer l’argent de certains de ces héritiers ?