5 choses à savoir avant de laisser votre chien dormir dans votre lit

9 janvier 2018

Vous venez d’adopter ou d’acheter un petit chiot tout mignon. Malgré les conseils des professionnels, vous êtes sûrement à deux doigts de céder. Vous allez le laisser dormir dans votre lit. Cependant, résistez encore un peu à cette petite frimousse poilue qui vous lance ce regard suppliant. Lisez plutôt ces conseils sur les 5 choses à savoir avant de laisser votre chien dormir dans votre lit. Ensuite, vous serez libre de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Les différents facteurs à prendre en compte avant de laisser votre chien dormir dans votre lit

Nombreux sont les avertissements expliquant qu’un chien doit avoir son propre lit et dormir seul. En réalité, beaucoup de personnes ont pour habitude de partager leurs lits avec leurs chiens.

En aucun cas l’équipe de Mes animaux ne se permettrait de dicter votre conduite et de décider de ce qui est bien ou mal. Chaque cas est particulier et sans tomber dans l’humanisation extrême de nos boules de poils, toute personne est libre de choisir  avec qui partager son matelas et sa couette.

un retriever allongé sur un lit

Il y a des personnes qui choisissent de se reposer blotties contre leur compagnon à quatre pattes. D’autres préfèrent être seuls à l’heure de tomber dans les bras de Morphée.

Cependant, au-delà de toutes ces considérations, si vous choisissez de laisser votre chien dormir dans votre lit, il y a certains facteurs que vous devriez prendre en compte.

Si vous envisagez de laisser votre chien dormir sur votre lit, commencez par lire ces quelques explications avant de prendre votre décision.

1- Il risque d’interrompre votre sommeil

Bien que des études récentes aient découvert que dormir près de son animal de compagnie améliore la qualité du sommeil, il est également certain que de partager son lit avec notre boule de poil puisse aussi perturber ce même cycle de sommeilLes chiens bougent beaucoup pendant leurs sommeils et auront tendance à se réveiller et à vous réveiller. Il est bien connu que si on ne se repose pas correctement pendant la nuit, le matin, on se réveille de mauvais poil. Ainsi, vous ne pourrez pas accomplir toutes les tâches de la journée à cause de la fatigue. De plus, le manque de sommeil baissera également vos défenses immunitaires, laissant la porte ouverte aux maladies.

2- Il va laisser tout plein de bactéries et de champignons sur votre lit

Gardez à l’esprit que les chiens marchent sans chaussures et se baladent un peu partout, y compris dans la rue. Ils se couchent par terre dans votre logement et peuvent faire les poubelles ou se rouler dans la terre. Cela signifie donc qu’ils sont susceptibles d’accumuler bon nombre de bactéries sur leur corps, y compris des champignons. Ainsi, il sera indispensable que vous vous efforciez d’avoir une hygiène irréprochable avec votre chien si vous voulez le laisser monter sur votre matelas.

3- Il vous donne des allergies ou les aggrave

Si vous êtes allergique, l’idéal serait que votre logement vous permette de vous reposer librement, loin des allergènes. Cependant, un chien pourrait aggraver la situation. Dans tous les cas, vous devez déterminer si vous êtes allergique. Ce sera saoit aux protéines présentes dans les pellicules et les squames de la peau, soit à l’urine et à la salive du chien qui se retrouvent dans son pelage.

4- Il vous transmet des maladies

En ayant un chien, vous courrez le risque de contracter des maladies canines transmissibles à l’homme. Elles sont généralement transmises à travers les parasites internes et externes. Il est donc préférable de ne jamais sauter un rendez-vous de contrôle chez le vétérinaire. Il faut également le vermifuger régulièrement et être à jour dans ses vaccinations.

5- Il peut développer des problèmes comportementaux

un chien l'air curieux installé sur un lit défait

Il est fort probable qu’en dormant avec vous, il urine sur le lit afin de marquer son territoire ou qu’il développe des problèmes comportementaux. Par exemple, il risque de beaucoup s’attacher à vous, de devenir trop dépendant et de finir par souffrir d’anxiété aux moments où vous êtes séparés ou encore de développer des problèmes de conduite.

Votre chien, votre lit et vous

Vous vous sentez capable de maîtriser toutes ces situations et votre chien ne présente pas de problèmes de conduite? Alors libre à vous de le laisser grimper dans votre lit.

Dormez sereinement avec votre chien. Cependant, établissez clairement les limites, chacun son côté du lit. Il n’y a pas lieu de trépigner ni de s’aplatir contre vous. A moins que ce soit vous qui en preniez la décision.

Si en plus de votre chien, votre conjoint dort également avec vous assurez-vous qu’il soit d’accord avec votre décision. Dormir à trois sur un matelas peut paraître difficile. Néanmoins, avec un peu de bonne volonté il y aura de la place pour tout le monde.

A découvrir aussi