Les plantes que l’on peut donner à nos lapins

18 juillet 2019
Beaucoup de végétaux différents (plantes, légumes et herbes) sont adaptés au régime alimentaire de vos lapins. Ces aliments permettent à l'alimentation des lapins d'être plus intéressante et variée car ils peuvent goûter à différentes saveurs et textures.

Beaucoup des fruits et légumes que les humains ingèrent sont également très bons pour les lapins. L’origine du légume est un bon moyen de connaître son équilibre nutritionnel et de comprendre s’il a sa place ou non dans le régime alimentaire de votre lapin.

Certaines plantes qui sont bénéfiques à votre lapin sont faciles à se procurer car elles appartiennent au régime alimentaire humain. Néanmoins, il est important d’évaluer le type de plantes que vous lui offrez car toutes ne sont pas adaptées aux lapins.

Plantes que vous pouvez proposer à votre lapin

Racines

Les racines telles que la carotte, le panais, le navet et la betterave fournissent de l’énergie. En fait, elles sont très riches en sucre. Pour cette raison, elles doivent constituer une portion très faible dans le régime total de votre lapin.

Branches

Les branches telles que le céleri, les blettes, le brocoli et les parties vertes des légumes sont les meilleurs aliments pour votre lapin. Ils sont faibles en calories et riches en fibres.

Feuilles

Les feuilles telles que le chou, les épinards, les feuilles de carotte, les feuilles de brocoli, le chou frisé, les feuilles de mûres, de framboises ou de fraises, la laitue et les feuilles de radis sont des exemples de feuilles avec lesquelles vous pouvez alimentez sainement votre lapin.

les plantes que peuvent manger les lapins

Graines

Bien que la majorité des graines consommées par les humains ne soient pas mauvaises pour les lapins, elles fournissent beaucoup d’énergie et ne sont pas adéquates lorsqu’elles sont données en grandes quantités. Rappelez vous que les lapins sont principalement des « mangeurs » de feuilles et non de graines.

Herbes

Les herbes telles que le persil, le basilic, la menthe, le romarin, la sauge, le thym, l’aneth et la coriandre sont des friandises très saines. Vous pouvez les cultiver en pots afin d’avoir un approvisionnement peu cher et régulier.

Ayez à l’esprit le fait que certaines plantes sont toxiques et que d’autres sont un mélange sain/toxique. Les tomates, par exemple, sont très bonnes mais leurs feuilles sont vénéneuses pour les lapins.

L’alimentation végétale

En plus de partager les légumes que vous mangez, vous pouvez donner une grande partie des plantes végétales que vous jetez à vos lapins. En fait, ces plantes sont riches en fibres et résistantes, ce qui leur octroie de bonnes caractéristiques pour les lapins. Cela inclut les feuilles de chou-fleur, les tronc de brocoli, les feuilles de carottes…

Les supermarchés retirent généralement les feuilles des végétaux avant de les vendre. Vous pouvez tenter de vous rendre sur les marchés ou dans des boutiques de produits agricoles afin de profiter d’aliments frais.

Plantes sauvages pour vos lapins

Beaucoup des plantes qui constituent le régime alimentaire des lapins sauvages poussent dans les jardins. C’est le cas par exemple des mauvaises herbes, qui sont un excellent complément gratuit au régime de vos lapins. Les mauvaises herbes communes qui sont riches pour vos lapins sont notamment le trèfle, le pissenlit, le chardon, l’ortie et les feuilles de mûres.

plantes pour lapins

Cependant, certaines mauvaises herbes et plantes du jardin sont toxiques. Il est donc recommandé de se munir d’un livre de référence sur les plantes. Ainsi, vous apprendrez à reconnaître les plantes qui sont libres de contamination naturelle, ou résultat de l’usage de pesticides ou de l’action d’autres animaux.

Plantes sèches

Lorsque les aliments frais sont séchés, leur contenu en eau et en nutriments diminue. Cependant, les sucres se concentrent. Cela signifie que les fruits et les légumes séchés sont plus riches en calories. Les fruits secs doivent être donnés de manière très occasionnelle.

Comme les feuilles sont très faibles en sucre, l’idéal est d’alimenter votre animal en variant les produits. Combiner des feuilles sèches à des feuilles fraîches permettra aux lapins tatillons d’être plus tentés.

Introduction des aliments frais

Les lapins ne tolèrent pas bien les changements brutaux de leur régime. Une introduction soudaine de beaucoup d’aliments frais peut déséquilibrer leur transit intestinal et causer l’apparition de maladies. L’idéal est d’introduire les nouveaux aliments un par un et en petites quantités. Ainsi, il sera facile d’identifier le produit responsable d’une quelconque réaction négative chez votre lapin.

Vous devez faire particulièrement attention lorsque vous introduisez des aliments frais chez les jeunes lapins car ils sont plus sensibles. Certains livres anciens affirment d’ailleurs qu’il n’est pas nécessaire de nourrir les bébés d’aliments frais uniquement. Idéalement, les bébés lapins mangeront des produits frais lorsqu’ils commenceront à manger des aliments solides.

Si vous souhaitez vous procurer un bébé lapin de plus de 8 semaines, n’ayant jamais mangé d’aliments frais, la transition doit se faire lentement. Laissez le s’adapter à sa nouvelle routine et à l’environnement avant d’introduire dans son alimentation des petites quantités d’aliments frais comme cela pourrait être effectué chez un animal adulte.

 

  • https://www.thespruce.com/plants-that-rabbits-eat-at-risk-3976755
  • http://www.kanin.org/rabbits_safe_plants