La panthère : ses caractéristiques, son comportement et son habitat

3 avril 2018

En savoir plus sur la panthère

Le terme »Panthère » ne désigne pas un animal en particulier, mais d’un groupe de félins. Cependant, en Amérique, il a été décidé de nommer « léopard » et « jaguars » sous différents termes en raison des particularités au niveau de leur pelage. Aujourd’hui, il existe deux variétés de panthères : la noire et la tachetée. Les deux ont des caractéristiques similaires, à la différence de leur pelage.

Caractéristiques physiques

La panthère mesure entre 1,20m et 1,80m de longueur, en comptant sa queue, et environ 1,20m de hauteur. Sa tête a une forme spéciale, parce qu’elle n’est pas très grande, mais elle a des oreilles pointues qui ressortent beaucoup, ainsi que des yeux énormes et une mâchoire avec des dents capables de déchirer la peau d’un éléphant.

On croit souvent que ce félin n’a pas de tache sur sa peau. En fait, sa peau contient un taux élevé de mélanine ce qui masque son pelage tacheté. C’est pourquoi ses poils apparaissent totalement noirs.

Son habitat

En règle générale, la panthère vit dans les forêts tropicales d’Amérique. Bien qu’elle soit également apte à la vie en montagne, on ne l’y trouve généralement pas, car c’est le territoire du puma. Tenter de l’attaquer lui risquerait de s’engager dans un combat qu’elle ne pourrait pas gagner. Afin de préserver la paix entre les deux espèces, chacune reste à sa place.

Son comportement

Elle est différente du reste des félins, et son comportement est donc tout aussi différent. Par exemple, elle a la capacité de rugir, ce que le lynx et le couguar ne peuvent pas faire. Elle est si furtive qu’on la surnomme »le fantôme de la jungle ».

Elle est solitaire et ne passe pas beaucoup de temps avec d’autres panthères, à moins qu’il ne s’agisse de sa femelle et ses petits. Elles ne chassent pas en groupe mais elles communiquent entre elles pour protéger leur foyer durant leurs absences.

Ces animaux sont de bons grimpeurs. Elles grimpent aux arbres avec une agilité incroyable. Et cela car depuis leur plus jeune âge, elles apprennent à grimper et s’en servent comme méthode d’évasion en cas d’attaque possible.

 

Saviez-vous qu’il existe aussi des panthères blanches ?

Bien que lorsque nous entendons le nom de « panthère », c’est la panthère noire qui nous vient à l’esprit, il existe aussi des panthères blanches. Toutefois, ce n’est rien de plus qu’un léopard ou un couguar blanc.

C’est un phénomène connu sous le nom d’albinisme. Il s’agit d’un trouble génétique qui empêche la production de mélanine, celle qui donne de la couleur à la peau, aux yeux et aux cheveux. Ce défaut peut être partiel ou total, mais dans le cas de la panthère blanche, il s’agit d’un défaut complet dans la peau et les poils, mais pas dans les yeux.

En plus de l’albinisme, il y a un autre trouble qui peut faire qu’une panthère soit blanche, appelé le leucisme. Ceci est également causé par un gène récessif. La différence est que les panthères atteintes d’albinisme sont extrêmement sensibles à la lumière du soleil, alors que celles atteintes de leucisme ne le sont pas.

Que pensez-vous de cet animal élégant, sauvage et fascinant ? Une beauté de la nature qui vaut la peine d’être connue. Savoir qu’il ne s’agit pas d’un animal en particulier, mais qu’il peut être l’un des trois mentionnés ci-dessus, est une information que beaucoup ne connaissaient pas et que nous avons aimé partager avec vous.