Chiens non reconnus: classification des races selon la FCI

18 août 2018
La Fédération Cynologique Internationale est chargée de regrouper les races canines en fonction de leurs caractéristiques physiques et de leur caractère.

Quels sont les chiens non reconnus par la FCI ?

Au total, il y a 9 races de chiens qui ne sont pas reconnus par la Fédération Cynologique Internationale. En voici quelques unes:

1. Le Pitbull Terrier Américain

Originaire des États-Unis, il n’ a pas été accepté par la FCI en raison de la controverse de la race (liée aux combats clandestins). Cependant, elle a été reconnue par l’American Kennel Club (UKC ses sigles en anglais), une organisation du pays qui est régie selon ses propres règles.

un chien non reconnu par la FCI

C’est un chien de taille moyenne, pesant jusqu’ à 30 kg, avec une grosse tête, des yeux bas et bien séparés, et une mâchoire en forme de ciseaux. Son poil peut être de n’importe quelle couleur, les couleurs les plus communes étant le blanc, le noir et le marron. Dans certains pays, il est illégal d’avoir un Pitbull Terrier Américain.

2. Le Boerboel

Ce chien est d’origine sud-africaine, il est de type molosse, et provient du croisement entre un Bullmastiff, un Dogue Allemand et un Bullenbeisser, race désormais disparue. C’est une race de chiens de garde, idéale pour les travaux difficiles et standardisée par les associations continentales. Il peut peser jusqu’ à 90 kg et mesurer 75 cm. Son poil est fauve clair, gris, brun, marron ou noir, avec une texture douce et courte.

Le Boerboel est obéissant, fiable, affectueux, enjoué et très protecteur de sa famille (au point d’être agressif avec les étrangers). En plus, il n’a peur de rien et a une très grande confiance en lui. Ce n’est pas un chien qui peut vivre en  appartement à cause de sa taille, il a besoin d’espace pour courir.

3. L’Alano Espagnol

C’est un chien de taille moyenne. Il est né du croisement de plusieurs races, comme l’ancien Bulldog anglais et le Bullenbeisser désormais disparu. Il n’ a été reconnu que par la Royal Canine Society of Spain. Il est de type molosse, avec une grosse tête, un poil court et épais (roux, noir, gris ou tabby), un museau court et une peau épaisse avec des plis dans le cou.

Il est un peu nerveux, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est calme. De plus, l’Alano Espagnol est sûr de lui, courageux et très fidèle.

4. Le Bulldog Américain

Il est apparu dans le sud-est des États-Unis et a été créé pour protéger le bétail et aider les chasseurs. Il est de taille moyenne, robuste, compact et assez agile et vigoureux. Son poil est court, lisse et collé sur le corps. Il est de couleurs blanches, brunes, rouges ou tabby. Il a une grosse tête, une gueule avec des lèvres pendantes et un museau noir.

Le Bulldog Américain est une autre race de chiens non reconnue par la FCI mais reconnue par l’UKC. Quant à son caractère, c’est un animal sociable, intelligent, très actif, dominant avec les autres chiens, affectueux et protecteur. Il peut être une bonne option pour les familles qui vivent dans une maison.

un chien court

5. L’Akbash

Cette race prend son origine en Turquie où elle a été créée il y a plusieurs siècles pour s’occuper des troupeaux de moutons. Son nom signifie « tête blanche ». Quant à son apparence, elle est similaire au chien de montagne des Pyrénées. Il a longtemps partagé son nom avec deux autres races turques (le Kangal et le Kars) sous le nom de Berger d’Anatolie. Ils sont maintenant séparés et une association internationale représente les Akbashs.

Il en existe deux variétés: l’une à poil court et l’autre à poil long. Les deux sont blancs et très travailleurs. C’est un chien tranquille quand il n’est pas en service, et on dit qu’il crée des liens affectifs avec les moutons dont il s’occupe.

Les autres chiens non reconnus par la FCI sont Alapaha Blue Blood Bulldog (des USA), le Kangal (de Turquie), Klee Kai (d’Alaska) et Shikoku Inu (du Japon).